Decision to Leave : une bande-annonce épatante pour le thriller sensuel de Park Chan-wook

Axelle Vacher | 12 mai 2022
Axelle Vacher | 12 mai 2022

Après un premier teaser sensuel, le thriller romantique de Park Chan-wook, Decision to Leave se précise dans une nouvelle bande-annonce saisissante.

Après avoir gracié les écrans du sublime et envoutant Mademoiselle en 2016, le maitre de l’angoisse Park Chan-wook s’est effacé du paysage cinématographique pour mieux investir l’univers sériel en 2018 avec une première et vénéneuse série : The Little Drummer Girl. Le monsieur semble d'ailleurs avoir aimé le petit écran puisqu'il prépare la série Le Sympathisant, adaptée du prix Pulitzer éponyme.

Mais évidemment, il n'a pas abandonné le cinéma. Alors qu'il préparerait un western ultra-violent intitulé The Brigands of Rattlecreek, le cinéaste a décidé en premier lieu de réinvestir l’univers vipérin et sirupeux du thriller romantique avec Decision to Leave, dès 2020. Une pandémie et autres joyeusetés plus tard, le film sera présenté au Festival de Cannes 2022 en compétition officielle : l’occasion peut-être pour le cinéaste de remporter une Palme d’Or filante, lui qui a remporté le Grand Prix en 2004 pour Old Boy et le prix du jury en 2009 pour Thirst, ceci est mon sang.

En tout cas, si le métrage s’était jusque là joué d’une promotion sibylline appuyée sur une affiche, une photo et un teaser enivrant, Decision to Leave s’est révélé dans une nouvelle bande-annonce relayée par The Playlist, dont on peine à se remettre.

 

 

Un honnête policier, qu’interprète Park Hae-il (The Host), enquête sur la mort suspecte d’un homme dont le corps a été découvert en montagne. Alors que le personnage investigue, il en vient à soupçonner l’épouse du défunt, Seo-rae (Tang Wei), en dépit de son attirance grandissante pour cette dernière.

Manifeste du formalisme absolu de son auteur, ces nouvelles images se répondent dans un premier temps d’un esthétisme poussé à son paroxysme, et d’une organicité sensuelle faisant la part belle à toute la tension érotique que soulèvent les deux protagonistes. À la fois sensible et charnelle, la bande-annonce sous-tend le caractère vertigineux de cette plongée en eaux profondes des affres complexes de cette relation multidimensionnelle, et présage simultanément la brutalité de l’impact.

Hae-Joon et Seo-rae s’interrogent comme ils se confrontent, se cherchent comme ils se rejettent, et se jouent allègrement l’un de l’autre tandis que se déroule en toile de fond une enquête aux retours plus troubles qu’ils n’y paraissent.

 

 

Decision to Leave : Photo Tang WeiSe poursuivre

 

Le métrage semble donc promettre un récit manipulant les attentes et certitudes du spectateur, comme celles des personnages, usant d’une narrativité multiple pour mieux mystifier les uns et les autres. Alors qu’elle s'avère bien moins endeuillée qu’une jeune femme nouvellement veuve devrait l'être, il semble toutefois difficile de savoir si la jeune femme leurre insidieusement celui qu’interprète Park Hae-il, ou si cette dernière est aussi innocente qu’elle prétend l’être. 

Une interrogation condamnée à demeurer en suspens jusqu’à la sortie du métrage en salles le 29 juin. On rappelle à toutes fins utiles qu’il sera possible, d’ici là, de découvrir l’hypnotique Mademoiselle à compter du 13 mai sur la plateforme Prime Video.

Tout savoir sur Decision to Leave

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kamal
15/05/2022 à 01:44

Après Mademoiselle, j'espère franchement ne pas être déçu mais j'ai peur...

Axelle Vacher - Rédaction
12/05/2022 à 18:49

@lshamanaac // c’est plutôt sympa, mais en dessous de ses films selon moi :))

alshamanaac
12/05/2022 à 18:10

PARK CHAN-WOOK :petitcoeur: :happy: :goodnews:

Content qu'il soit de retour en salle, pas vu sa série, ca vaut le coup d'oeil ?

votre commentaire