Heropanti 2 : une bande-annonce folle pour le méga nanar d'action

Clément Costa | 28 avril 2022 - MAJ : 28/04/2022 11:22
Clément Costa | 28 avril 2022 - MAJ : 28/04/2022 11:22

Avec Heropanti 2, l'acteur Tiger Shroff semble signer un nanar encore plus gros, plus mauvais et plus génialement absurde que ses précédents films.

On peut aimer le cinéma indien pour ses blockbusters fantastiques comme les récents RRR et K.G.F : Chapter 2. On peut également aimer des plaisirs un peu plus coupables, mais tout aussi divertissants. Et c’est là que l’acteur Tiger Shroff entre en scène. Sa simple présence vient garantir un cahier des charges très enthousiasmant. Il est synonyme de film d’action bourrin, pas malin, souvent médiocre, mais toujours distrayant. On rit peut-être plus souvent à ses dépens qu’avec lui, mais au moins on rit.

En forçant à peine le trait, on pourrait dire que Tiger Shroff incarne en Inde ce que Jean-Claude Van Damme représentait dans le cinéma d’action des années 90. Son jeu est peut-être (très) limité et ses choix de carrière sont souvent discutables, mais il met une telle bonne volonté dans tout ce qu’il entreprend qu’il en devient attachant. Derrière les pectoraux d’acier, il y a un coeur de petit enfant naïf (et un peu crétin) qui bat très fort. C’est donc avec beaucoup de curiosité qu’on attend la toute nouvelle sortie en date de Tiger Shroff. Et sa bande-annonce ne déçoit pas.

 

 

Heropanti 2 est réalisé par Ahmed Khan. Ex-chorégraphe sans grand talent, il s’est spécialisé dans la mise en scène de films d’action depuis peu. Et sa courte filmographie est déjà remplie de nanars hallucinants. Ses derniers faits d’armes incluent Baaghi 2 et Baaghi 3. Des super-productions sidérantes et décomplexées qui poussaient la surenchère WTF au point d’envoyer Tiger Shroff détruire à lui seul l’État islamique dans le dernier volet.

Avec Heropanti 2, pas besoin d’avoir vu le premier volet. Mis à part l’acteur et le nom du personnage principal, les films ne semblent quasiment rien partager. Une logique de sérialisation sans continuité qui est très commune en Inde. Pour cette nouvelle excursion, Tiger Shroff va affronter à lui seul un génie du cybercrime, des voitures de course, des ninjas qui marchent sur les murs et des statues (si, si). Vaste programme qui dépasse nos rêves les plus fous.

 

Heropanti 2 : photoJohn Wick : Mission Top Gear

 

Autant se le dire, les images de la bande-annonce offrent exactement ce qu’on attend d’un film avec Tiger Shroff. Heropanti 2 s’annonce techniquement très bancal. Le scénario promet d’allier stéréotypes réchauffés tièdement au micro-onde et moments involontairement embarrassants. Mais surtout, le film a l’air d’enchaîner les séquences d’action grotesques et jubilatoires avec une générosité débordante.

Ajoutons à cela un Nawazuddin Siddiqui totalement hors piste en méchant efféminé, archétype qu’on pensait illégal depuis la fin des années 80. Difficile de comprendre comment un acteur si talentueux a pu se laisser embarquer dans cette affaire. Au final, tous les ingrédients sont réunis pour un méga nanar d’action comme on n’en voit que trop rarement. Heropanti 2 sort au cinéma le 29 avril. Et pour le plus grand bonheur des amateurs de films improbables, on aura même droit à quelques séances en sortie simultanée dans nos salles.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Cidjay
29/04/2022 à 16:57

@FrançoisLO : oui, pardon je parlais du trailer de RRR (je n'ai effectivement pas vu le film)
Mais c'est le ressenti que j'ai eu en voyant la bande annonce, ça ne m'a pas donné spécialement envie. Je trouve que ça fait vraiment nanard à gros budget. On ressent tout l'esprit conservateur indien (le truc de daron moustachu des années 70-80) avec une façon de réaliser des blockbuster des années 2000, une surabondance de musique épique lambda, un montage vieillot avec des fondus au noir sur changement de musique (ça faisait vraiment daté je trouve). après je ne suis pas spécialement fan des codes de réalisation indiens, (un peu comme la façon de jouer asiatique avec laquelle j'ai beaucoup de mal en général).
j'ai pourtant essayé de donné sa chance au cinéma asiatique (inde, chine, japon, corée)
Mais plus le temps passe et plus j'ai du mal avec certains types de films asiatiques et souvent les blockbuster.

free spirit
29/04/2022 à 10:35

Bon Film d'action avec l'Artiste martial Tiger Shroff et des femmes Magnifiques...

Neji
29/04/2022 à 00:24

Je suis toujours impressionné de la mise en scène complètement dingue de ces nanars..
Car oui pour moi ça reste du B nanarlandesque, certainement parce que c'est pas ma culture mais surtout parce que je trouve souvent ça complètement con.

Kyle Reese
28/04/2022 à 16:32

Je veux le voir. La scène avec les voitures du début m'a fait décrocher la machoire.
A coté les fast and furious c'est du pipi de chat niveau action et du Shakespeare niveau scénario non ? Par contre 2h devant ce genre de film je sais pas si je peux tenir.

Un détail intéressant quand il est dit que le monde veut sa mort, le monde c'est la Russie, la Chine, l'Afrique et ... l'Egypte ! Enorme !

Tearsin
28/04/2022 à 16:12

Ahahah Enorme cette bande-annonce !

FrançoisLO
28/04/2022 à 15:09

@Cidjay : RRR un nanar ? Il va falloir apprendre à regarder les films avant de critiquer monsieur.

Cidjay
28/04/2022 à 13:15

Action, Danse et moustache ; copie du cinéma américain des années 2000 avec grosses scènes d'action et ralentis toutes les 3 minutes.
Toutes les cases du cinéma indien sont cochées, comme toutes les grosses prod indiennes.
En fait le trailer fait pas plus nanard que RRR...

votre commentaire