Scream : un succès au delà des attentes au box-office... à faire trembler Halloween ?

Lino Cassinat | 26 avril 2022 - MAJ : 26/04/2022 12:30
Lino Cassinat | 26 avril 2022 - MAJ : 26/04/2022 12:30

Sorti face à Spider-Man : No Way Home et alors que le variant Omicron faisait rage, Scream a surpassé les attentes au box-office... au point de mettre Halloween en danger ?

Bien inspirée par le succès colossal de Halloween en 2018 et de sa suite Halloween Kills, la Paramount décida elle aussi de faire la même chose en mettant sur pied un cinquième opus de sa saga Scream, sobrement intitulée... Scream. Wes Craven n'étant plus de ce monde - contrairement à John Carpenter, qui a donné un petit coup de main au retour de Michael Myers -, c'est Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin qui ont réalisé ce cinquième volet qui, comme Halloween, rappelle certains membres passés de son casting avec Courteney Cox, David Arquette et Neve Campbell.

Bref, à part la date de sortie, Paramount ne s'est pas foulée sur la stratégie puisque le studio a mis en place exactement le même plan. Et si artistiquement le résultat du retour du Ghostface Killer nous paraît beaucoup plus discutable (notre critique de Scream 5) que celui réussi de Michael Myers, pour ce qui est du box-office, la Paramount a eu le nez assez creux.

 

Jenna Ortega : photo, ScreamCoucou, c'est ici la fête du fric ?

 

LE BUDGET ET LA SORTIE

Pour produire le film, Paramount a mis sur la table 24 millions de dollars selon Variety. C'est très peu à l'heure des usines à 150-200 millions de dollars minimum, mais c'est la fourchette haute pour de l'horreur, traditionnellement produit avec des budgets petits, voire minuscules. Pour comparer avec des oeuvres récentes, le Halloween de 2018 a coûté seulement 10 millions de dollars, et sa suite 20 millions. Pour le genre, Scream est donc vraiment un gros poisson et un pur produit de major. Il faut par exemple ressortir les 35 millions de Ça pour trouver vraiment plus élevé (ou carrément Ça : Partie 2 et ses 79 millions), et à l'inverse, It Follows a été tourné avec un microscopique 1,3 million de dollars.

Paramount a donc clairement confiance en son projet, tellement qu'elle ne décale pas la sortie du film le 14 janvier 2022 alors que deux défis majeurs s'annoncent les mois qui précèdent. D'abord l'arrivée de Spider-Man : No Way Home quelques semaines avant, annoncé comme LE bulldozer de l'année - et encore, c'était une sous-estimation. Puis, l'inquiétante résurgence de cas de Covid-19 due au nouveau variant Omicron, décrit comme le plus contagieux de tous.

 

Scream : photo, Jack QuaidOn le fait avec ou sans masque ?

 

Même pas peur, Scream compte passer entre les gouttes pleines de virus et surfer sur le creux de la vague Marvel en comptant sur deux simples faits : il s'agit peu ou prou du seul gros film à sortir en janvier 2022, et son week-end de sortie est férié. Et ça marche, immédiatement en plus. En un seul week-end prolongé, Scream récolte 34 millions de dollars, soit le plus gros score pour un film d'horreur pendant le Martin Luther King Day selon Deadline.

C'est énorme, d'autant plus que les estimations pour le film étaient bien plus basses, autour de 20 millions de dollars. C'est d'autant plus impressionnant que, par la même occasion, Scream détrône alors Spider-Man : No Way Home. Avec ce chiffre, Scream renoue par ailleurs avec les succès du passé, Scream 2 ayant démarré à 32 millions de dollars et Scream 3 à 34 millions de dollars.

 

Scream : photo, Courteney Cox, David ArquetteLe passé, allégorie

 

BOX-OFFICE TOTAL

La suite de la carrière de Scream ne sera pas moins meilleure. Profitant d'un bouche-à-oreille favorable et d'un accueil critique plutôt positif, ce nouvel opus restera à l'écran pas moins de 11 semaines sur le territoire américain, et alors même que le film sort en vidéo pendant la huitième semaine. Son exploitation en salle totalisera la coquette somme de 81 millions de dollars à domicile, plus du triple du budget de production, et une suite est évidemment mise en chantier dès le mois de février.

Concernant l'international, si les chiffres sont également plutôt bons à l'arrivée, il s'agit probablement du talon d'Achille de Scream. Sorti simultanément dans le reste du monde, Scream n'y attire pourtant pas une grande foule. Les seuls territoires au-dessus d'un million de dollars au lancement sont la Russie, le Brésil, la France (qui frôle le deux millions de dollars) et surtout le Royaume-Uni, qui ramène 3,4 millions de dollars. Le Japon et surtout la Chine ne sortent pas le film.

Au total, Scream rapporte 58 millions de dollars à l'international, en plus des 81 millions de dollars à domicile, pour une recette définitive de 140 millions de dollars, presque 6 fois le budget de départ hors coûts marketing.

 

Scream : photoDu box-office à la découpe

 

Même si le phénomène reste très orienté vers le public anglo-saxon, tout roule donc pour Scream, du moins en apparence. Car si l'on gratte un peu la couche de vernis du succès et que l'on regarde quelques détails, cette victoire indéniable reste cependant à relativiser. Le retour de la franchise est certes réussi et ce n'était pas gagné d'avance - The Grudge peut en témoigner -, mais son éclat est moindre par rapport à la colonne de feu que fut le Halloween de 2018 : 10 millions de dollars de budget de production, et un monstrueux 255 millions de dollars aux box-office mondial (soit plus de 25 fois la somme de départ), dont 159 à domicile.

 

Scream : photo, Dylan Minnette"Allô, oui c'est pour déposer plainte contre Ecran Large qui fait rien que tout gâcher"

 

SUR TERRE ON L'ENTEND HURLER, MAIS POUR COMBIEN DE TEMPS ?

Une exception nous répondra-t-on, à laquelle on rétorquera qu'Halloween Kills a rapporté 131 millions de dollars pour un budget estimé à 20 millions de dollars, ce qui donne un retour sur investissement très légèrement supérieur à Scream. Même si la performance de Paramount est à saluer, la concurrence fait mieux, avec un contexte pandémique peut-être légèrement plus favorable certes.

Plus parlant peut-être encore, il est intéressant également de constater que Scream est tout simplement battu par lui-même : l'opus de 2022 n'est en effet que quatrième du classement sur les cinq entrées que compte la saga. Seul Scream 4 a fait un score inférieur avec 95 millions de dollars, alors qu'il avait coûté 40 millions de dollars à produire. Alors oui, Scream 3 a eu un rendement inférieur au film de 2022 avec 160 millions de dollars récoltés dans le monde contre un budget de production estimé à 40 millions de dollars. Mais Scream 2 et Scream ont tous deux été des succès bien supérieurs.

 

Scream : photo, Jenna OrtegaChérie, ça va couper

 

Le premier opus a en effet coûté 15 millions de dollars à produire et a rapporté 173 millions de dollars- pour un rendement de 11,5 donc -, tandis que le deuxième a coûté 24 millions de dollars à produire, "exactement" la même somme que celui de 2022, mais a rapporté plus avec un total de 172 millions de dollars - rendement de 7,2. Et encore, on vous épargne l'ajustement avec l'inflation. Le taux de rendement de Scream version 2022 étant de 5,8, ce nouveau film se situe donc pile-poil dans la moyenne de la franchise.

Les données de la vidéo (ô combien importante dans le monde de l'horreur) n'étant pas accessibles pour le moment, on ne pourra malheureusement pas pousser la comparaison plus loin, mais le succès de Scream est donc bien à mettre en perspective. Scream a marché, et même bien marché, mais n'a pas cassé la baraque non plus, et la concurrence peut dormir sereinement.

Tout savoir sur Scream

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
RobinDesBois
27/04/2022 à 13:27

@Morcar oui je l'ai lu, d'ailleurs tu peux voir mes commentaires sur les news du 6: tout ce que je souhaite c'est que ce projet capote et que les réal et scénaristes du 5 soient exclus à vie de tout plateau de tournage.

Morcar
27/04/2022 à 09:59

@RobinDesBois, tu as lu l'article ci-dessus, et l'actu autour de la franchise depuis la sortie du 5 ? Parce que le 6 est déjà actualisé, et démarre très prochainement son tournage.

Bilbo
26/04/2022 à 18:34

@Morcar : beaucoup aimé également et comme toi j'attends le BR steelbook ! Pour Woodsboro cette ville est indissociable de la saga pour moi ! Vivement !

Perso j'adore l'ambiance de cette saga (mais j'ai trouvé le 3 tout pourri)

RobinDesBois
26/04/2022 à 16:12

Ca méritait pas de rencontrer un succès. Un concentré de médiocrité et une honte qui souille la saga. Le 4 était magistral, le 5 aurait du être réalisé par Wes Craven quand il était en vie et écrit par Williamson et pas par ces nuls. J'espère qu'il n'y aura pas de 6.

Morcar
26/04/2022 à 15:49

Pas mécontent du film lors de son visionnage en salles à sa sortie, j'était quand même mitigé à cause de sa trop grande ressemblance avec le premier volet (même symptôme que pour Star Wars 7), mais le potentiel des nouveaux personnages était tel que j'espérais un succès pour qu'on ait une suite et qu'on puisse découvrir un peu plus Sam et sa soeur. A tel point que selon moi, le mieux aurait été de définitivement passer le relais et qu'aucun des membres du trio de départ ne soit dans le prochain. Mais bon, rien de surprenant à ce que la production ait eu trop peur de se passer d'eux et de les rappeler. Tant pis, on fera avec.
Et comme en attendant la sortie du BluRay, j'ai revu le film le week-end dernier grâce à un cousin américain comme on dit, j'ai même pu l'apprécier un peu plus car je trouve le film meilleur au second visionnage. Notamment concernant certains détails qui m'avaient semblé facile la première fois et qui s'avèrent avoir une explication en réalité. Par exemple le fait qu'on ait tous critiqué que l'hôpital soit vide au milieu du film, alors que tout simplement le Shérif Hicks explique qu'elle va faire vider l'étage de l'hôpital par sécurité.

J'espère cependant que cette prochaine suite ne va pas souffrir d'une production trop précipitée. On sait que pour "Scream 2" Kevin Williamson avait écrit 15 pages du 2 avant même que le premier ne soit produit, mais ici, avaient-ils déjà les idées de la suite ? Autre chose qui est a espéré, qu'on quitte Woodsboro comme c'était le cas dans "Scream 2". Parce qu'on en est à trois films sur cinq se déroulant dans la ville, dont les deux derniers. Il faut passer à autre chose, maintenant, ça apportera de la nouveauté dans les décors et aussi les personnages.
Et puisque le retour de Gale a déjà été officialisé, il parait impensable que Sid ne soit pas là non plus. Pourtant j'aurais apprécié qu'on laisse ces personnages en paix, et qu'on laisse plus de places aux nouveaux. Je ne serais pas surpris qu'on en sache plus sur les parents Carpenter, d'ailleurs. Côté casting, en plus des anciennes, on retrouvera sans doute les quatre survivants du précédent. Il y en a qui vont devoir y passer, cette fois...

Atom
26/04/2022 à 15:22

Non... Et d'ailleurs je serais toujours assez surpris de ne pas voir le croque-mitaine ou même Ghostface ne pas atteindre les chiffres astronomique (pour un film d'horreur) du premier Ça

Trashyboy2
26/04/2022 à 12:57

En parlant de la suite à venir, on a des news de casting? Parce que bon, le tournage es annoncé pour juin non?

votre commentaire