Nightmare Alley : un bide mérité pour Del Toro ?

La Rédaction | 19 janvier 2022 - MAJ : 19/01/2022 16:39
La Rédaction | 19 janvier 2022 - MAJ : 19/01/2022 16:39

Dans Nightmare Alley, un escroc au passé tourmenté va tout risquer pour assurer sa réussite... que vaut ce Del Toro qui s'est planté au box-office ?

Après avoir été couvert d’Oscars pour La Forme de L’eau, Guillermo Del Toro est de retour Nightmare Alley. Très attendu, le film rompt avec le fantastique cher à l’auteur, pour mieux embrasser le genre noir. On y retrouve Bradley Cooper en bonimenteur bien décidé à grimper les échelons d’une haute société tout à fait humaine, mais pas moins riche de monstres que les précédents longs-métrages de l’auteur. 

C’est Mathieu qui nous explique pourquoi le film, malgré le terrible bide qu’il vient d’essuyer aux Etats-Unis, mérite toute votre attention. il la mérite tant, que vous pourriez en disperser un peu du côté de notre formidable critique écrite

 

Tout savoir sur Nightmare Alley

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires

20/01/2022 à 02:05

Je m'appelle Pаula et j'аi 24 ans) J'aspire à être un modèle sеху et j'aime la photographie dе nu) Veuillez apprécier mes photos au lien suіvаnt ->> https://ja.cat/id968064

Hocine
19/01/2022 à 23:14

Les drames pour adultes ont de plus en plus de mal à rencontrer un public, dans les salles de cinéma.
Ceux qui s’y intéressent préfèrent peut-être les découvrir à domicile (streaming, Blu-ray, diffusions télé).
Les films Marvel, les films d’autres franchises comme Fast and Furious, les films d’animation et les films d’horreur se taillent généralement la part du lion, depuis plusieurs années.
Le grand public ne semble plus vraiment s’intéresser aux réalisateurs, ni aux acteurs mais plutôt aux concepts, aux univers. Le star-system n’est plus ce qu’il était.
Même si Nightmare Alley était sorti sans sérieuse concurrence, un succès commercial n’aurait pas été garanti.

Syarus
19/01/2022 à 16:22

Le problème c'est que les spectateurs ne se déplacent plus pour le nom d'un réalisateur surtout aux US.

viande a vision
19/01/2022 à 15:52

Le cas d'El toro est un peu complexe ...Son ciné est sérieux ,la musique en mode'' touloulou lou '' ( le thème du labyrinthe de Pan),les acteurs avec des tronches souvent graves ,la photographie,les couleurs bleues et jaunes c'est pas facile à digérer ...Je reconnais que c'est beau tout paradoxalement en aimant pas trop ses univers ...Sauf celui d'hellboy ...C'est comme Proust,c'est bien écrit mais faut aimer le genre pour y entrer ...Ya qq chose d'exigeant dans ses films .Même sentiment que pour avatar de Cameron ...

The insider38
19/01/2022 à 15:50

Nous ne sommes que le 19 janvier, et nous tenons la , l’un des meilleurs films de 2022, la barre est très hautes,pour il est assurément d’ore et déjà dans le top 10.

Kyle Reese
19/01/2022 à 14:23

Merci ça donne bien envie. Quelle idée en effet de l'avoir sortie en même temps que le tisseur alors que le précédent film de Del Toro avait tout déchiré niveau critique, prix et succès.
Je ne comprend pas la logique.

votre commentaire