Destination Finale 6 : le nouveau film d'horreur se paye un réalisateur de Marvel

Déborah Lechner | 12 janvier 2022 - MAJ : 12/01/2022 10:10
Déborah Lechner | 12 janvier 2022 - MAJ : 12/01/2022 10:10

La saga d'horreur Destination finale prépare son retour avec un sixième film et pour l'occasion, New Line s'est payé les services d'un réalisateur de Marvel. 

Entre les nouveaux films Halloween, ScreamParanormal Activity : Next of Kin et bientôt Massacre à la tronçonneuse ou Evil Dead : Rise, il n'y a rien d'étonnant à ce que Destination finale, la saga d'horreur culte des années 2000, prépare aussi son retour. 

Même si tous les Destination Finale ne se valent pas, les cinq films ont rapporté plus de 665 millions de dollars au box-office mondial et le dernier film de 2011 a tout de même encaissé 157 millions de recettes à travers le monde pour seulement 40 millions de budget. Comme pour Paranormal Activity, les producteurs restent donc fermement agrippés à la franchise et aux sous qu'elle peut encore rapporter. 

 

Destination Finale 5 : photoLa mort vous va si bien

 

Annoncé en 2019, ce nouveau Destination Finale qui se présente comme une espèce de faux reboot a été freiné par la pandémie, mais d'après The Hollywood Reporter, New Line a récemment engagé Jon Watts, le réalisateur de la trilogie Spider-Man du MCU, pour produire le projet.

Le cinéaste ayant encore des obligations envers Marvel avec son film sur Les Quatre Fantastiques, il est pour l'instant peu probable qu'il passe également derrière la caméra en tant que réalisateur. En revanche, il a imaginé un traitement du scénario qui sera écrit par Lori Evans Taylor et Guy Busick, à qui on doit le film d'horreur Wedding Nightmare et le dernier Scream

 

Spider-Man : No Way Home : photo, Tom HollandTant que Jon Watts reste loin de la caméra

 

La femme et partenaire de Jon Watts, Dianne McGunigle, sera également productrice aux côtés de Craig Perry et Sheila Hanahan Taylor, les producteurs de la franchise depuis ses débuts. Jon Watts a d'ailleurs exprimé son enthousiasme dans un communiqué :

"Dianne et moi sommes des fans inconditionnels de Destination Finale depuis le début. Alors pouvoir participer à l'élaboration d'une nouvelle histoire avec l'équipe originale et New Line sera à la fois amusant et excitant."

Cependant, la Mort ne massacrera personne sur grand écran. Le  nouveau film sortira directement sur la plateforme de streaming HBO Max à une date encore indéterminée. Aucun membre du casting ou réalisateur n'a non plus été annoncé, mais maintenant que la pré-production s'active, les nouvelles ne devraient plus tarder.

Tout savoir sur Destination Finale Reboot

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
anto
23/03/2022 à 21:02

Le premier Destination finale est mystérieuse tant au niveau de l'histoire, de la compréhension des évènements, de la recherche de solution, les acteurs sont efficaces.
Le 2, ils ont rajouté un humour qui m'a déplu mais l'accident du début reste spectaculaire et le film en lui même est bon
Le 3 revient à la même méthode de tournage que le 1er (mais en plus mou) avec les scénaristes ou producteurs du 1, mais on sait que tout le monde meurt, ce sont plutôt les morts qui sont mises en valeur, il n'y a plus de suspense.
Le 4, on retourne au même producteurs ou scénaristes que le 2 mais là ni l'accident ni les autres morts m'ont intéressés et enfin le 5, l'accident est à nouveau spectaculaire, un peu d'originalité car on retrouve le début du premier à la fin mais bon j'espère que ce Destination Finale 6 sera dans la même veine que le 1er avec un détail original comme exprimé dans le 2 avec l'histoire de la nouvelle vie qui peut en sauver quelques uns

cosmic
14/01/2022 à 04:53

Du pain et des jeux pour nous faire oublier le covid-wouash

Life is Hard
13/01/2022 à 02:40

Ah Destination Finale. Après le premier film il y avait tellement le potentiel de créer un univers génial et approfondi autours de la mort (qui tue) avec sa propre mythologie. Hélas dès le deuxième film la série s'est emprisonnée dans sa direction d'horreur rollercoster. J'y ai toujours vu un énrome gâchis à titre personnel.

Kyle Reese
12/01/2022 à 19:04

@Morcar

Oui je sais bien que ça fait un moment et tes explications sont bonnes mais qu'est-ce que c'est triste quand même. Certes c'est excitant d'apprendre une adaptation inédite d'un roman culte, exemple Hypérion. Mais pour ce qui est d'une énième suite ou remake, bof. Et si les films Destination Finale se sont arrêtés c'est pour une bonne raison. Qualité en baisse lassitude, et dés-intérêt du public. Ou sont passer les pionniers ?

Après avoir lu la critique du "nouveau" Scream ( 5ème ) on peut déjà imaginer la qualité de ce "nouveau" ( 7ème ) Destination Finale.
Et encore si c’était pour ré-inventer Scream comme le fond souvent les metteurs en scène de pièces de théâtre qui ré-invente les classiques, mais non c'est juste pour faire pareil, prolonger le plaisir ? même pas car le talent s'en est allé !

Si je lis que Warner fait un nouveau film de SF ambitieux avec un pitch incroyable, avec un bon réal derrière je suis hyper hypé car ce sera en partie (car tellement de choses ont été faite) de l'inédit et donc des surprises. C'est ce qui manque cruellement aujourd'hui.
Après est-ce le public qui ne veut plus être surpris ou les studios qui ne veulent plus prendre de risque, ou les 2 mon général ! Bah on n'est pas prêt dans sortir.

Kyle Reese, le râleur ! lol

Geoffrey Crété - Rédaction
12/01/2022 à 16:36

@Morcar

Justement parce que ce n'est pas anodin de prendre ce réalisateur, maintenant, alors que Spider-Man cartonne. Comme je le disais, pure manœuvre stratégique (ce qui nous intéresse toujours). Comme lorsqu'on colle "par le scénariste/producteur/réalisateur/chef costumier/régisseur général de (insérer titre populaire pour aguicher)".
Surtout avec un projet qui patine depuis un moment, dans une franchise légèrement poussiéreuse, qui a bien besoin de booster son identité.

On ne trouve pas ça insignifiant du tout. Mais libre à vous de penser le contraire bien sûr :)

Morcar
12/01/2022 à 16:19

@Geoffrey, en effet, je devine bien qu'avec un réalisateur comme Gunn, Snyder ou Villeneuve vous auriez carrément cité le nom. Mais alors quel intérêt de communiquer là-dessus ? Watts est un réalisateur comme mille autre. Que ça soit lui ou un autre qui s'occupe de DF6, ça changera quoi ?
Pire encore, ça m'étonnerait que la production elle-même communique en disant "Par le réalisateur de..." tant ça n'aura sans doute aucun impact sur le public.

Mon message n'était pas un message rageux voulant à tout prix vous critiquer. Je voulais juste signifier l'insignifiance de cette info ;)

@Kyle Reese, ça fait un moment qu'Hollywood ne prend plus le risque de partir d'une idée nouvelle pour les films grand publics. Si ce n'est pas une suite, c'est une adaptation de série, BD, roman, jeu-vidéo. C'est logique, puisqu'aujourd'hui pour ce type de films il faut commencer à communiquer avant même d'avoir écrit une ligne de scénario. Donc c'est plus facile à faire, et d'attirer l'attention, quand on parle de quelque chose de déjà connu d'une partie du public.
Entre dire "Warner va produire un nouveau film fantastique", et "Warner va produire une adaptation de tel roman fantastique", il y a plus matière à communiquer sur le second.

Kyle Reese
12/01/2022 à 13:35

Donc c'est clair, ils vont refaire des suites de toutes les franchises des années 80/90 voir 2000.
Mais ou sont passées les idées neuves BORDEL !!! Ou bien les cerveaux qui les créent !
Ou bien, le studio ne veulent mettre des billes que pour du recyclage ... triste époque quand même. Autant faire une série alors.

Maski mask
12/01/2022 à 12:06

@morcar bah le truc c'est que des réal comme jon watts, peyton redd ou (le pire) Alan Taylor. ce sont des "Yes Man" comme tu l'a dit il y a aucune différence, il n'ont pas de style propre à eux et c'est dommage par exemple dans le cas de jon watts ses premiers film sont 100 fois à l'opposé de ce qu'il fait chez Marvel et c'est normal, je pense qu'il aurais du travailler sont style car ses deux premiers film Clown produit par eli roth et surtout Cop car avec un Kevin bacon flippant il étais plutôt bien partie, mais bon je vais pas lui en vouloir de se faire un parquet d'osseile

Pour destination final, même si je suis un peut deçus du réal choisi je trouve sa dommage de ne pas voir le film sortir en salle de cinéma : (

Geoffrey Crété - Rédaction
12/01/2022 à 12:05

L'impression que d'un côté, on nous reproche de mentionner Marvel avec cynisme alors que Jon Watts ne représente rien d'artistiquement pertinent, tandis que de l'autre, nous nous reproche de faire comme si Jon Watts nous excitait alors qu'il ne le mérite pas.

@Morcar
Pourquoi on mentionne Marvel ? Car évidemment, engager Jon Watts est lié à son aura Marvel, donc c'est une manoeuvre qui semble inévitablement stratégique. Ce n'est pas "Jon Watts" mais "le réalisateur de Marvel", en gros. D'où le choix du titre.
Et si c'était Nolan ou Villeneuve, on aurait justement cité leur nom dans le titre. Là, on mentionne la marque. Ce n'est pas un hasard.

@T.
Je vous invite à lire nos critiques des trois Spider-Man de Jon Watts pour voir que personne dans l'équipe ne considère ce monsieur comme un motif de "hype". On nous a bien assez reproché d'être de gros méchants avec ses films et ce réalisateur... Donc non, on n'essaie de provoquer aucune hype.

T.
12/01/2022 à 11:59

J'adore l'article qui essaye de provoquer une hype par rapport à ça alors que c'est un yes man sans aucun talent et que c'est loin d'être un évènement pour le prochain film Destination Finale.

Heureusement, il ne réalise pas parce que bonjour la cata sinon, il fait vraiment parti des "réals" à la mise en scène la moins inventive et la plus plate des films marvel (ce qui est un exploit en soi) et un bon réal peut faire quelque chose de sympa avec un film destination finale.

Dommage par contre pour la non sortie salle et c'est assez idiot de la part de la warner parce que c'est typiquement, malgré le box office qui peine à redécoller, le genre de film qui a du succès en salle avec un public assez jeune qui répondra présent pour voir du gore à gogo.

Plus
votre commentaire