Resident Evil : face au flop, le studio sacrifie le film pour sauver les meubles

Geoffrey Crété | 22 décembre 2021 - MAJ : 22/12/2021 22:45
Geoffrey Crété | 22 décembre 2021 - MAJ : 22/12/2021 22:45

Le film-reboot Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City est un échec au box-office, et le studio essaie de sauver la mise avec une sortie surprise en VOD.

Notre critique du film-reboot de Resident Evil.

Y a-t-il un Père Noël au royaume des zombies ? A en croire Sony, oui. Quelques semaines après sa sortie (et son échec) en salles, Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City a été lâché en VOD par le studio, par surprise. Le reboot au cinéma adapté des jeux vidéo culte est ainsi apparu sur les plate-formes américaines de VOD, au tarif de 19,99 dollars. Et à zéro euro sur tous leurs doubles maléfiques, bien connus des pirates.

En France, rien à signaler. La chronologie des médias empêche cette exploitation spéciale.

 

  

Une manœuvre qui a tout d'un aveu d'échec pour Sony, puisque le film Resident Evil est encore exploité dans les salles de cinéma, où il agonise depuis plusieurs semaines. Sorti fin novembre, Welcome to Raccoon City culmine à 31 millions de dollars au box-office mondial, soit le pire score de la saga Resident Evil au cinéma. Et de loin.

Enfin, pour épater la galerie et vendre sa stratégie VOD, Sony a simplement lâché les neuf premières minutes du film.

 

  

31 millions au box-office, c'est une miette de pain de zombie comparé à la franchise chapeautée par Paul W.S. Anderson avec l'increvable MillAlice Jovovich. En 2002, le tout premier film avait encaissé plus de 100 millions au box-office. L'ascension a été quasi parfaite sur les suites, jusqu'à atteindre plus de 314 millions pour Resident Evil : Chapitre final.

Au box-office domestique, central pour le business hollywoodien, Resident Evil : Welcome to Raccoon City devrait rester sous la barre des 20 millions. Un score proche des 26 millions de Chapitre final, sauf que lui pouvait compter sur le box-office international (et notamment asiatique) pour contrebalancer. Précisément là où le nouveau film se plante royalement.

 

Resident Evil : Chapitre final : Photo Milla JovovichMilla défendant l'honneur (ou l'horreur) des fans

 

Un brin de cohérence en France toutefois, puisque Welcome to Raccoon City confirme la pente descendante des morts-vivants chez nous. Le premier film avait attiré 1,1 million de spectateurs, et malgré un regain d'intérêt pour Afterlife, la saga s'est terminée avec environ 322 000 entrées. Le reboot suivra la tendance, avec moins de 200 000 âmes.

Le reboot a officiellement coûté dans les 25 millions de dollars. C'est moins que tous les films avec Milla Jovovich (entre 30 et 65 millions). 

 

Resident Evil : Welcome to Raccoon City : photoQuand tu vois le torrent Resident Evil apparaître

 

A ce stade, Sony a naturellement enterré tout espoir sur l'exploitation salles. Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City est sorti dans tous les territoires importants, où il a été très rapidement oublié. Le raz-de-marée Spider-Man : No Way Home (qui a déjà commencé) et Matrix Resurrections (qui pourrait malheureusement ne jamais arriver) ne laissent plus aucune place.

La VOD reste donc le dernier recours, comme pendant la Phase 1 de la pandémie. Début 2020, plusieurs films avaient ainsi été exploités en VOD après/pendant leur sortie cinéma, notamment Invisible Man, qui en avait tiré un beau petit pactole.

Mais la VOD est également le dernier clou dans le cercueil du film, désormais livré en pâture au piratage. De quoi lui offrir une seconde vie de videoclub 2.0, soit une destination idéale vu ses allures de modeste série B. Pas sûr néanmoins que ce soit suffisant pour lancer une suite, comme évidemment espéré par les producteurs.

Tout savoir sur Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kongzilla
29/12/2021 à 15:14

Putain qui a écrit Leon S Kennedy ? C'est impardonable ce qu'ils ont fait au perso. Jme pose une question: Comment font-ils pour avoir des idées pourries quand ils font des films? ex: Mortal Kombat avec l'histoire toute pourrie plus la connerie d'arcane pour expliquer l'acquisition des pouvoirs, RE, faire de Leon un imbécile ultra naze. Je me demande à quoi ont servi le manoir Spencer et le commissariat dans ce film.

RAGEWIL947
24/12/2021 à 15:52

Criss c'est logique qui ont fait moin d'argent cette année TOUS LES CINÉMAS SONT FERMER caliss allumer un peu sacrament

Era
24/12/2021 à 09:56

Ca se sentait à des kilomètres à la ronde et bien avant sa sortie. Pratiquement aucune communication et quand on voit une BA de seulement 1 minute qui plus est qui montre tout avec des acteurs de secondes zones ça sentait clairement le nanar assuré. Bref bien content de ne pas y être allé et laisser un de mes amis, fan de la saga y aller et me faire son retour.

Vince Axl
24/12/2021 à 08:33

Les films de Anderson restent bien au-dessus, dans le genre nanards divertissants qui se prennent pas au sérieux.

Le mec avait tout compris des délires de ''Capcom'' sur la seconde trilogie des jeux ;des personnages aux posés toi much, des scénarios crétins, des situations WTF... Anderson a juste transposé ça à l'écran en fait. Les épisodes 4, 5 et 6 n'étaient pas du tout horrifique.

Ici on a essayé mais pas du tout retrouvé l'essence de l'horreur des premiers.

Au moins Anderson est resté fidèle au ton.

Louis Wesker
24/12/2021 à 03:58

Quand on s attaque à un tel monument du jeu vidéo qui pour certains comme moi est dans notre cœur depuis 1996 !!!Il faut être à la hauteur et vraiment y mettre les moyens jusqu'au bout d une part et d autre part Les premièrs films n ont pas aider dans le cœur des fans donc il ne fallait pas se louper on peut se permettre de petites liberté comme un mélange 1 et 2 !Mais ne pas respecter l âme des héros et protagonistes de résident evil 1 et 2 c est carton rouge direct exemple Jill la classe par excellence et Wesker et bien sûr les autres protagonistes de l histoire !Le bestiaire de ce que j en ai vu! trop peu effet spéciaux parfois limite !Sans compter il faut dire que les premiers films avaient déjà préparer le doute dans le cœur des fans !on voit bien que le réalisateur avaient de bonnes intentions peut être ne lui a t on pas donné les moyens ou plutôt le temps dans un soucis de rentabilité ,je pense !!!!Ils auraient pu faire quelques choses qui auraient accroché mais ils n ont pas su concrétiser !!!! Bien dommage ! Mais pour l(a série) est sorti sur Netflix c est un peu pareil on en parle comme quelque chose de vraiment intéressant et finalement le profit prends le dessus (Quelques épisodes d une ving

Louis Wesker
24/12/2021 à 03:42

Quand on s attaque à un tel monument du jeu vidéo qui pour certains comme moi est dans notre cœur depuis 1996 !!!Il faut être à la hauteur et vraiment y mettre les moyens jusqu'au bout d une part et d autre part Les premièrs films n ont pas aider dans le cœur des fans donc il ne fallait pas se louper on peut se permettre de petites liberté comme un mélange 1 et 2 !Mais ne pas respecter l âme des héros et protagonistes de résident evil 1 et 2 c est carton rouge direct exemple Jill la classe par excellence et Wesker ,

Nabil7500
23/12/2021 à 17:49

Bonjour à tous excusez moi mais le film est un échec sans pour autant besoin de faire un copier-coller. Les acteurs n'ont pas du tout la tête de l'emploi surtout pour moi c'est Léon s Kennedy mon dieu aucun charisme, et non parlons pas de Jill Valentine merde le jeu d'acteur bref passons.

Balthazar
23/12/2021 à 17:38

C'était sûr, vu le choix des acteurs et même si ils ce sont inspirés du jeux, C'EST PAS LE JEU !!!!!! alors arrêtez de faire ce vous voulez et faite un bon film qui suis vraiment la trame de l'histoire étape par etape

Dami
23/12/2021 à 16:12

Ce film est un nanar de luxe.

Kelso
23/12/2021 à 12:44

En même temps vu que les cinémas referment un peu partout à cause du covid, ce ne sera sans doute pas le seul qui finira en VOD.

Plus
votre commentaire