Don't Look Up : les premières critiques du film catastrophe Netflix sont là

Matthias Mertz | 8 décembre 2021 - MAJ : 08/12/2021 12:01
Matthias Mertz | 8 décembre 2021 - MAJ : 08/12/2021 12:01

Les premières critiques de Don't Look Up, satire acide au casting 5 étoiles de Netflix sont arrivées. L'occasion de voir si le film est conforme à nos attentes.

On vous avait déjà parlé de Don't Look Up : Déni Cosmique, la machine à Oscar de la plateforme Netflix qui devait s'écraser sur nos réunions de famille en période de pandémie et de changement climatique pour nous offrir des discussions houleuses avec des oncles illuminés autour de toasts à la bisque de homard.

L'occasion de se demander si son casting 27 étoiles comprenant Meryl StreepJonah HillCate BlanchettTimothée Chalamet ou encore Ariana Grande dans des rôles secondaires pour supporter Jennifer Lawrence et Leonardo DiCapriopermet à cette satire sur la société américaine (et mondiale), son climato-scepticisme et la distraction cynique des médias de porter un vrai regard ou de n'être qu'un feu de paille.

Qu'ont pensé les critiques américains du dernier long-métrage du réalisateur Adam McKay après des premiers avis presque dithyrambiques, saluant autant son ton acide que la qualité du jeu de ses interprètes ? Revue de presse.

 

Don't Look Up : Déni Cosmique : Photo Meryl StreepLe diable s'habille (encore) en tailleur

 

"Le pire dans tout ça, ce sont les derniers moments du film qui rendent tout à fait clair qu'en tant que réalisateur et conteur d'histoires, McKay n'a absolument rien à dire sur les sujets qu'il embroche, et qu'il n'aurait pas du prendre la peine d'essayer. C'est une perte sèche de temps et de talent, une comédie dont l'idée d'humour ne repose que sur le fait de pointer du doigt quelque chose et de glousser odieusement. En tant que société, certes nous méritons de meilleurs leaders. Mais nous méritons de meilleures satires, aussi." Slash Film

"Conçu comme une métaphore du changement climatique, mais ayant gagné une épaisseur huileuse grâce à la pandémie, la vanité du film pourrait être plus tranchante et effective dans des mains plus habiles. Mais McKay ne sait que se battre à coup d'énormes poings, donc le résultat est une attaque confuse et flagorneuse." The Globe and Mail

"Don't Look Up prend le pouls de la vie contemporaine et la trouve cinglée, effrayante, et surtout drôle. Le film ne marche pas toujours, mais tout de même assez pour être une sucrerie à la distribution impressionnante tranchante et courageuse." Empire

 

Don't Look Up : Déni Cosmique : Photo Jennifer LawrenceQuand on t'annonce que tu as tué la licence X-Men

 

"Une satire suffisante, insupportable et cynique remplie à ras bord de stars qui prétendent commenter la politique et l'inattention des médias quant au changement climatique, mais qui ne font que les banaliser. Ce n'est pas Docteur Folamour." The Hollywood Reporter.

"Et ainsi nous sommes laissés avec un film qui transpire lorsqu'il s'agit d'être drôle, et qui nous démange tant son manque d'humour est précisément son but. Certains problèmes ne peuvent pas être résolus par des célébrités et la chose la plus subversive à propos de Don't Look Up est finalement comment, malgré son impuissance, il transforme son casting sauvage rempli de stars en arme pour prouver ses dires." IndieWire

"Franchement, c'est presque assez pour se contenter de les regarder courir en cercle en oscillant entre la panique maniaque et la zen attitude pendant que McKay emploie sa clique habituelle d'astuces méta et de gâteries. Mais c'est difficile de ne pas voir le film plus astucieux que ça aurait pu être : pas juste un saupoudrage au look farfelu, mais un regard plus profond à l'intérieur du vide." Entertainment Weekly

 

Don't Look Up : Déni Cosmique : Photo Leonardo DiCaprioL'explication scientifique de pourquoi Leonardo DiCaprio largue toutes ses copines à 25 ans

 

"Stridente et sûre d'avoir raison autant que cela est possible, cette comédie étoilée est la façon pour McKay de sonner l'alerte quant au changement climatique." Variety

"S'il pêche en prêchant grâce à la colère de son audience plutôt qu'en offrant une réelle structure critique, certains admireront (tout en rechignant) certaines qualités du nouveau film de McKay, même s'il est agaçant une bonne portion du temps, comme ce qu'on pouvait imaginer." The Film Stage

"Don't Look Up est émoussé en deux sens : il ne donne pas de squelette à la pensée et à la critique du réalisateur sur le changement climatique, les climatosceptiques ou la distraction des médias, et il émousse son propre impact en tant que satire en abattant ses cartes trop vite et trop bruyamment." The A.V Club

 

Don't Look Up : Photo Meryl Streep, Jennifer Lawrence, Leonardo DiCaprioMalgré des avis mitigés, le film semble pourvu de certaines fulgurances comiques

 

Les critiques semblent très mitigés quant à ce qui ressemble à une débauche de talents aboutissant à un film suffisant et arrogant, ne parvenant pas à être le regard acide et subversif qu'il prétend porter malgré quelques fulgurances. On pourra s'étonner du manque de mentions de la musique, qui avait porté les premiers avis des journalistes au Pays de l'Oncle Sam, cette dernière étant portée par Nicholas Britell, Kid Cudi ou encore Ariana Grande.

Le casting à la force de frappe nucléaire semble presque desservir le film, qui apparaît comme bicéphale. D'un côté, il critique l'industrie des médias qui entretient le climatoscepticisme et le complotisme au lieu de sonner l'alerte, de l'autre Adam McKay regroupe les enfants prodiges de l'industrie du divertissement. Enfin, avec un casting aussi relevé, un film potable ou moyen ne peut apparaître autrement que comme un échec.

Si la comédie acide au casting le plus ambitieux de l'année vous démange, Don't Look Up : Déni Cosmique viendra de l'espace vers vous sur Netflix le 24 décembre 2021.

Tout savoir sur Don't Look Up : Déni cosmique

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Eric.f
14/12/2021 à 11:34

Si les amerloques ont pas aimé c'est que ça doit être plutôt bien en fait.

J'ai encore mal aux fondements quand je lis leurs critiques dithyrambique sur les séries Marvel

Chalamet promotion canape pour mes amis
13/12/2021 à 02:16

Apparemment ca a l'air magistral ce film

Kyle Reese
10/12/2021 à 19:46

@Alexandre

J'ai bien aimé ses 2 précédents films donc votre 'avis me rassure car les premières critiques US avait carrément douché mon optimisme.

@Simon

Vice hideux ! C'est un sacré point de vue. La transformation de Bale qui ne passe pas peut être ? Son interprétation m'a bluffé, comme souvent, c'est ce qui m'a emporté sur tout le reste et qui me reste en mémoire.

En tous cas merci pour vos réponses et j’attends impatiemment votre première critique sans spoiler de Matrix 4 qui je l'espère sera une apothéose qui va tout péter. va surement y avoir du débat comme pour le retour du tisseur et de ses anciens ennemis.

Simon Riaux - Rédaction
10/12/2021 à 14:19

@Kyle Reese

Pas encore vu, mais visionnage imminent.

Je trouve The Big Short passable et Vice hideux.

Alexandre Janowiak - Rédaction
10/12/2021 à 14:17

@Kyle Reese

Simon n'a pas encore eu la possibilité de le voir, mais moi oui. J'avais bien aimé The Big Short et adoré Vice, mon avis sur Don't Look Up est plutôt similaire. Je vous donne pas la note pour garder un peu de suspense, mais ce sera positif (sympa ou incroyable, vous verrez ;) ).

La critique arrivera probablement pour la sortie car il y a d'autres priorités dans l'actu pour le moment avec Spider-Man et Matrix notamment.

Kyle Reese
09/12/2021 à 19:21

@Simon Riaux

L'avez-vous vu ? Si oui un petit indice sur sa probable note ? :)

Simon Riaux - Rédaction
09/12/2021 à 12:15

@Julien H

Pas sûr que ce soit la presse culturelle qui soit visée par McKay, ni que cette dernière se sente montrée du doigt.

Tout comme les médias ne sont à l'évidence pas la cible première du film...

Julien H
09/12/2021 à 12:13

Ça ne pouvait pas plaire aux médias puisqu'ils sont visés et qu'ils attendent toujours des solutions. Ça frise les moustaches de certains de ne pas trouver uniquement les dénonciations de l'inaction des gouvernements. Va falloir arrêter de nous casser les pieds avec vos films militants.

Di Caprio love Lolitas
09/12/2021 à 09:40

Di Caprio est enorme, je parle pas du talent, juste les kilos,
il veut terminer comme Marlon Brando?

Nicococo
09/12/2021 à 03:56

Bon bah c'est bien un film catastrophe...

Plus
votre commentaire