Marvel : comment la fin des X-Men avant Disney aurait pu être sauvée en beauté

Lucas Jacqui | 25 octobre 2021 - MAJ : 29/10/2021 15:04
Lucas Jacqui | 25 octobre 2021 - MAJ : 29/10/2021 15:04

X-Men : Apocalypse et Dark Phoenix ont été des ratages plus ou moins énormes, et le scénariste culte des comics X-Men sait comment tout ça aurait pu être évité.

La fin de la saga X-Men en a traumatisé plus d’un, avec X-Men : Dark Phoenix en clou ultime dans le cercueil préparé par X-Men : Apocalypse (et Les Nouveaux mutants posé comme une rose moisie dessus). Avant même que Disney ne rachète tout ce beau monde en avalant le studio Fox, la saga des mutants commençait sérieusement à se perdre, et le désastre Dark Phoenix a été le feu d'artifice redouté.

Le dernier à avoir exprimé son mécontentement est Chris Claremont, scénariste incontournable des comics X-Men, qui a largement participé à leur succès. L’auteur de la série de comics sur le Phénix a donné son avis sur ce ratage, et proposé sa réécriture, pour effacer ces catastrophes et dignement raconter l'histoire du Phénix noir. En changeant l'histoire dès la fin de X-Men : Days of Future Past, en gardant une partie du casting original et en rajoutant un film de plus pour tout conclure, il a partagé sa vision des choses. Et ça donne plus qu'envie.

 

photo, Sophie TurnerQuand tu vois le 168e article sur ce film que t'as porté

 

POURQUOI LES FILMS SONT RATÉs

Commencée en 1976 dans Uncanny X-Men, la saga du Phoenix de Chris Claremont est l’une des plus belles de l’histoire des X-Men. Sa suite débutera en 1979, complétant le premier arc du Phénix Noir. Dans la première partie, Jean Grey et le lecteur découvraient au fil d’aventures les pouvoirs grandissants et incontrôlables du Phénix, une force cosmique née aux origines de l’univers et prenant la forme d’un phénix enflammé.

Dans la seconde partie, la force Phénix prendra le pas sur la personnalité de Jean Grey qui deviendra un danger pour ses amis. Perdant le contrôle, Jean mettra KO tous les X-Men, avant de partir tout feu tout flamme dans l’espace. N’étant plus elle-même et, enivrée par ce pouvoir sans limites, Jean va détruire une étoile, exterminant des milliards d’innocents d’une planète voisine. Réclamant justice pour ce génocide, les extraterrestres Shi’ar accuseront les X-Men d’avoir causé ce cataclysme.

 

Uncanny X-Men Dark Phoenix - Chris ClairemontJean part en vacances

 

En conséquence est organisé un combat à mort qu’aurait aimé filmer Ridley Scott puisqu’il fera foi de justice. Ainsi, sur la Lune, les X-Men affronteront des aliens surentrainés qui leur feront manger le sol. Aux portes de la défaite, le Phénix se manifestera et manquera de tuer tout le monde. À contrecœur, Charles Xavier, resté spectateur du combat, ordonnera aux X-Men d’arrêter Jean, par tous les moyens.

Finalement, Jean Grey, comprenant qu’elle ne pourra jamais maîtriser la Force Phénix, se sacrifie sous les yeux de son amour, Cyclope. Du fait que très peu de héros mouraient à l’époque, l’arc a d’autant plus marqué les esprits. Plusieurs histoires reprendront par la suite la Force Phénix au fil des années. La conclusion sera tristement la même pour Jean Grey qui mourra ou se sacrifiera pour éviter de blesser davantage ses amis.

 

Uncanny X-Men Dark Phoenix - Chris ClairemontDark Family Side of the Moon

 

Dans les films, ce n’est pas la même sauce. Avec X-Men 3, l’arc du Phénix est condensé en un film, et étouffé par d’autres intrigues (notamment celle du vaccin contre les mutants). De Phénix, Jean Grey n’a que le nom et quelques références aux comics. Comme le plan où Jean, possédée par le Phénix, émerge de l’eau à la fin de X-Men 2, reprenant les dessins de Dave Cockrum ; ou encore sa mort dans les bras de Wolverine à la fin, qui rappelle le run de Greg Pak, Phoenix Endsong. Des choix d'adaptations plus que douteux, qui n'ont pas aidé ce X-Men : L'affrontement final resté comme un grand ratage, à tous les niveaux.

 

photoVersion Famke Janssen

 

Pour le reboot de 2011, le scénariste-réalisateur Simon Kinberg voulait que X-Men Dark Phoenix soit plus terre à terre et centré sur les émotions de Jean Grey. Un choix qui met de côté de nombreux enjeux parfaits pour une fin de saga. Il y a pourtant du mieux par rapport à la version de X-Men 3, puisque le fameux aigle de flammes est représenté.

Dans cette version, c’est bien une entité cosmique qui frappe Jean lors d’une mission spatiale. Ce sera sans nul doute la scène la plus réussie du film, la musique de Hans Zimmer y étant pour beaucoup. On retrouve également des aliens traquant Jean Grey et la force qu’elle a en elle.

Pourtant, en deux versions, on perd toujours l’épique cosmique du comics et sa fin déchirante. D'où l'avis de Chris Claremont, qui a voulu remédier dans sa version de X-Men Apocalypse et X-Men Dark Phoenix.

 

photo, Sophie TurnerVersion Sophie Turner

 

COMMENT les films auraient pu être mieux

Lors d’une conférence de la New York Comic-Con d’octobre 2021, le scénariste Chris Claremont a joué le rôle du conteur en réécrivant les derniers films X-Men, en expliquant comment il s'y serait pris pour réellement adapter l'arc du Phénix Noir. Il aurait ainsi eu besoin d'un film supplémentaire, et tout serait parti de la fin de X-Men : Days of Future Past.

Comme dans le film réalisé par Bryan Singer, Wolverine « revenait » dans le présent, avec en mémoire tout ce qui s’était passé dans les autres timelines. Déambulant dans l’école de Charles Xavier, le héros griffu serait tout excité de revoir Jean Grey qu’il a vue mourir dans X-Men 3. Jusque-là, rien de nouveau. Cependant, aux côtés de Jean et son chéri Cyclope se trouverait leur fille, Rachel Summers, incarnée par Sophie Turner. Sa présence collant avec l’intrigue du comics Days of Future Past justement, puisqu’elle apparaît après la nouvelle version de la timeline.

Première grosse différence donc : la présence de Rachel Summers, mutante très puissante (télépathie et télékinésie comme sa mère, mais également projection astrale à travers l'espace et le temps).

 

photo, Famke JanssenFamke Janssen serait restée centrale jusqu'au bout

 

Chris Claremont enchaîne avec X-Men : Apocalypse. Après avoir touché l’esprit de Wolverine et vu le futur, Jean Grey fait des cauchemars au sujet du Phénix. Et soudain, un oiseau de feu se forme dans sa chambre. Mais plutôt que de choisir Jean comme hôte, il sort de la pièce pour trouver un meilleur corps. C’est sur Rachel que son choix se porte. Claremont précise d’ailleurs que le film se passerait dans le présent, pour plus d’enjeu et de suspense.

Comme dans le film sorti en salles, Charles se prend une dérouillée contre Apocalypse, dans une lutte mentale. Le Professeur X vaincu, le grand méchant ne voudrait pas du corps du vieux monsieur pour se réincarner, à l’inverse du film. Apocalypse choisit Jean Grey, ce qui déplait à sa fille Rachel. Laissant libre cours à sa colère, elle détruit le mutant bleu. La pleine puissance du Phénix devient alors incontrôlable, et Rachel s’envole enflammée dans l’espace.

À la manière du comics, elle serait emportée par l’euphorie de ce pouvoir sans limites et détruirait une étoile, tuant toutes les vies dans le système. Le film se conclurait sur ce cliffhanger, similaire aux comics de 1979. À noter, Chris Clameront aurait utilisé le casting original, avec Charles Xavier en Patrick Stewart. Les projections mentales du professeur seraient en revanche jouées par James McAvoy.

 

X-Men : ApocalypseApocalypse VFX

 

Claremont aurait divisé le film Dark Phoenix en deux parties, comme le voulait Simon Kinberg sur son film. La première se serait nommée sobrement Phoenix. Rachel, perturbée par son expérience de déesse en feu, est sous la tutelle de sa mère Jean. Mais pas le temps de se reposer, car les Shi’ar arrivent. Ayant vu la destruction d’une planète et de ses milliards de vies, ils viennent demander justice, pour éviter que ça se reproduise. Chris Claremont rattache ici les wagons à l’histoire des comics puisque leur venue a la même justification.

Le second film intitulé Dark Phoenix aurait traité de « l’incident de Westchester » évoqué plusieurs fois dans Logan. Comme raconté dans le dernier film avec Hugh Jacman en Wolverine, cette tragédie a causé la mort de 600 personnes, dont des mutants, à cause de Charles Xavier. Ce massacre a sonné la fin des X-Men, avec le décès de la plupart d’entre eux, l’école détruite, et l’opinion publique qui les hait.

Ainsi, ce Dark Phoenix aurait de Logan un épilogue officiel à cette saga dont la timeline est allée dans tous les sens. Les films X-Men auraient formé un tout plus cohérent avec une fin. Cette réécriture mêle le cosmique, et une fin tragique pour une franchise super- héroïque. Claremont s’est d’ailleurs plu à moquer le film Dark Phoenix, résumant l’histoire à « une mauvaise journée de Jean Grey ». Il précise que pour ce genre d’intrigue, c’est un très bon film, mais ce n’est pas la saga du Phénix que l’on attendait.

 

Photo Hugh Jackman, Patrick StewartLa boucle aurait été bouclée

 

LES PLANS DE DISNEY

Fruit d'une production chaotique, X-Men 3 avait rencontré un certain succès au box-office, malgré une critique assassine et des fans plus que circonspects. Mais la Fox avait néanmoins décidé de repenser la saga. D'où X-Men : Le commencement, sous forme de prequel et quasi reboot de la franchise. Aussitôt après, les producteurs avaient réuni tout le monde dans l'ambitieux X-Men : Days of Future Past, dont l'immense succès n'a pas aidé à garder les pieds sur Terre.

X-Men Dark Phoenix l'a définitivement démontré, en faisant tout pareil que L'affrontement final (production chaotique, narration en quatrième vitesse, choix d'adaptation incompréhensibles), mais en pire. De quoi se demander si l’arc du Phénix est adaptable au cinéma, ou si le sort s’acharne. Par deux fois, les producteurs se sont perdus entre deadlines impossibles, exigences illogiques et concours de circonstances.

Le total désastre de Dark Phoenix a été en partie lié au rachat de la Fox par Marvel, voire à la sortie de Captain Marvel (la fin de Dark Phoenix aurait été réécrite et retournée pour éviter la comparaison directe avec). Avec les reports de la date de sortie, Dark Phoenix s'est retrouvé à prendre la suite de Avengers : Endgame. Une sortie de scène quasi suicidaire, pour une saga majeure de 20 ans qui a popularisé le genre super-héroïque.

 

photo, Sophie TurnerNo More Bad Mutant Movie

 

Mais Hollywood est fabuleux, et à l’image des comics où aucun héros ne meurt jamais définitivement, aucune franchise n’est à l’abri d’un reboot. Maintenant que Disney possède les droits sur les X-Men, quels sont les plans ? La Phase 4 va se focaliser sur les dangers du multivers avec Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness, ce qui est déjà une thématique ambitieuse.

Le retour des 4 Fantastiques chez Marvel étant programmé (pas avant 2024 a priori), le studio ne va pas étouffer son effet en faisant revenir les mutants en même temps. On peut donc s’attendre à les revoir pour la Phase 5, d’autant que Deadpool 3 serait déjà en écriture a confirmé Kevin Feige, le patron de Marvel Studios.

 

photoVivement que le MCU ramène ce Chris Evans pour la blague

 

Les X-Men seront donc bientôt dans le MCU, ce n’est qu’une affaire de patience. Mais comment le rejoindront-ils ? Scarlet Witch ouvre déjà quelques possibilités. Dans l’univers des X-Men, c’est l’une des mutantes les plus puissantes, et la fille de Magnéto, l’ennemi juré des X-Men. Dans le MCU, son histoire a été réécrite, ainsi que celle de son frère Quicksilver, qui meurt dans Avengers 2.

Avec la série Wandavision cependant, une possibilité s'est profilée puisqu’on y voit Wanda modifier la réalité. Elle y retrouvait le Quicksilver de X-Men, incarné par Evan Peters. Les pouvoirs de Wanda, qui se révèlent immenses, pourraient permettre d’altérer la réalité de l’univers Marvel, comme dans le run House of M de Brian Michael Bendis où Scarlett Witch fait disparaître les mutants. Ainsi, le sort pourrait être utilisé à l’envers afin de faire arriver les mutants dans le MCU.

 

photo, Peter Evans, Elizabeth OlsenLa blagounette de Marvel

 

Autrement, en exploitant la désorganisation du multivers, Marvel Studios peut faire atterrir les mutants dans la timeline de leurs films, ou réécrire l’histoire du MCU pour y intégrer les mutations. Cela permettrait de justifier l’absence, et surtout le silence, des X-Men pendant tout ce temps, puisqu’ils auraient émergé d’une dimension parallèle.

Enfin, qui sera de cet énième reboot des X-Men ? Car impossible de se séparer de certains mutants comme le Professeur X, Cyclope, ou Jean Grey. Cette dernière étant l’une des membres originelles des X-Men, la première femme de l’équipe et la favorite du Professeur X, elle est indissociable de l’univers des mutants. Et sa présence dans l’équipe appelle forcément à la présence de la Force Phénix.

 

Uncanny X-Men Dark Phoenix - Chris ClairemontJean Grey, incontournable X-Woman

 

Marvel a tout intérêt à utiliser cet arc, et profiter de son quasi-monopole pour le développer sereinement sur plusieurs films. Non seulement c'est une intrigue passionnante et puissante, mais ce Phénix est en plus à la hauteur d'un MCU post-Thanos. Car après l'apocalypse Infinity War et Endgame, le MCU va devoir préparer des menaces au moins aussi grandes.

Celle du Phénix noir semble alors parfaite. Elle met en scène une menace cosmique qui implique les héros sur Terre, comme dans l’espace. C'est en plus une ennemie intime, qui toucherait les héros en plein coeur. L’alliance de tous les super-héros et super-héroïnes contre une Jean Grey devenue incontrôlable et plus puissante qu’un dieu pourrait donner lieu à une série de films dantesques. Dans tous les cas, il faudra attendre avant de re-revoir l’histoire du Phénix, en espérant que cette fois, ce sera la bonne.

Tout savoir sur X-Men : Dark Phoenix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Chin
11/11/2021 à 18:52

Franchement c'etait mieux d'avoir le casting original pour Apocalypse et Dark Phenix comme je l'ai toujours dit, et Clairemont avait aussi cet idée!

ce nouveau casting jeune avec Prof X et Magneto qui ne vieillissent pas en 30 ans, ça m'enervait du plus haut point. Et Sheridan trop minus pour jouer un Cyclops de 26 ans dans DP

Heureusement que Disney a ravalé Fox et va tt rebooter, j'espere avoir un film x-men digne des comics des 90's ou 2009 (San Francisco) On a encore jamais eut un film x-men avec le core principal (Cyclops, Wolverine, Gambit, Rogue, Iceman, Jubilee, Angel, Psylocke, Storm,, Beast .....)

Mika
26/10/2021 à 15:32

Le dernier X-Men a manqué de budget marketing car Disney avait mangé la Fox et se fichait royalement du film.

Pour autant je trouve les derniers films X-Men réussis, pas ratés. Pas toujours mieux que les précédents, mais c'est le cas pour toutes les séries de films (Bond, Fast, M-I, Marvel, etc).

L'univers global est différent des comics (normal) mais il est cohérent (pas comme chez DC par exemple). Et Dark Phoenix contient probablement l'une des meilleurs BO de Hanz Zimmer.

Marvelleux
26/10/2021 à 10:47

@MissGrey
Entièrement raison.

Marvelleux
26/10/2021 à 10:37

C'est exactement ce que je voulais dire pour ce film mais je me suis mal fait comprendre. Dommage, pour la saga.

Darkkane63
26/10/2021 à 08:19

Pour moi, la Fox s'est perdu avec ses 2 adaptations en jouant la carte des acteurs bankable au détriment de l'histoire et, en particulier, du personnage de Jean.
Dans L AFFRONTEMENT FINAL, on a encore une mise en avant de Hugh Jackman et, dans une moindre mesure, de Magnéto en la personne de Ian McKellen. En résulte donc une Jean au 2nd plan durant la majeure partie du film et donc une antagoniste bancal pour le dernier acte.
DARK PHOENIX a le même problème en donnant une importance hallucinante a Mystique.

L'avantage avec le MCU est qu'ils ont su jusque là allait dans le sens de l'histoire même si RDJ en Iron Man était très important. Il empêche que dans INFINITY WAR on retient tout autant le claquement de doigt de Tony que le combat Thanos / Cap.

Je croise les doigts mais Kevin Feige a un avantage énorme : il a le temps pour lui.

Zanta
26/10/2021 à 07:39

En effet, M. Clairmont, conserver le casting original et répéter l'Histoire à travers la fille de Jean Grey aurait été une excellente idée, mais malheureusement : 1) Fox raisonnait en trilogies, et Apocalypse devait boucler la deuxième trilogie; et 2) le jeuniusme qu'a choisi le studio a conduit à la mise en avant d'un casting jeune et manquant clairement du charisme des acteurs originaux. Mais si Feige veut jouer la carte des timeline et cherche à solliciter la fibre nostalgique du public pour le retour des X-Men, il devrait définitivement convoquer Hugh Jackman, Halle Berry et les autres. Ce serait un carton assuré.

Miss Grey
26/10/2021 à 07:34

Étant fan de la première heure de Jean Grey, je reste sur l'excellent xmen2 qui montre la montée de son pouvoir de façon continuelle. Après, le 3 m'a choqué car vraiment mauvais. La reprise par décennie m'a donné espoir mais je suis dérangé par le casting, et franchement encore la même erreur: pourquoi faire le dark phoenix à tout prix sans passer par la case phoenix?!? Ça mérite au moins 2 films...

Didi07200
25/10/2021 à 23:37

Mais franchement c est quoi c est écrit tous les x men sont bien sans exceptions .on ne doit pas comparaît les comics et les films où série animés rien a voir .
Regarder des films sans aimer voir ce genre de films et après critiquer n est pas bon

votre commentaire