Dune démarre moyennement au box-office chinois (mais sans grande surprise)

Matthias Mertz | 25 octobre 2021 - MAJ : 25/10/2021 12:37
Matthias Mertz | 25 octobre 2021 - MAJ : 25/10/2021 12:37

Dune est enfin arrivé sur le marché chinois, l'occasion de faire un point sur la situation contrastée du film après un démarrage tiède dans l'Empire du milieu.

La difficulté à donner une analyse claire sur le succès tout relatif du Dune de Denis Villeneuve n'a d'égal que l'aridité de son matériau original, roman lourd, mais épique de Frank Herbert, réputé "inadaptable" après un film désavoué par son réalisateur star, David Lynch, des adaptations abandonnées et une série télévisée ayant vécu dans un relatif anonymat. C'est cette fois à l'aune de ses résultats sur le marché chinois que Dune réclame une analyse nuancée de ses performances pour le moins sporadiques.

Partout ou presque, cette nouvelle itération de Dune semble rester dans une zone grise, comme par une fidélité surnaturelle au roman qu'elle adapte. Si elle comptabilise désormais plus de 220 millions de dollars de recettes à son actif (pour un budget estimé à 165 millions, hors promo) dans le monde, difficile de tirer une analyse claire des performances du film retraçant les aventures de Timothée Chalamet sous les traits du nouveau Paul Atréides.

 

photo, Timothée ChalametMême Kyle MacLachlan l'a adoré en Paul Atréides, pourquoi pas vous ?

 

En Chine, le dernier marché à scruter de près pour juger des performances de l'adaptation de science-fiction, son démarrage est poussif, et ce malgré l'appétence naturelle du marché chinois pour les blockbusters américains (qui avait entre autres permis à Avengers : Endgame d'engranger plus de 600 millions de dollars sur le seul sol de l'Empire du Milieu). On a coutume de dire que pour les productions américaines, c'est surtout d'obtenir l'autorisation d'être diffusé sur le marché chinois qui s'avère être le plus problématique.

Encore une fois, difficile de donner une réponse définitive face à un autre démarrage tiède de 22 millions pour le nouveau projet grandiloquent de Villeneuve, cette fois en Chine. Dune a dû se battre contre The Battle at Lake Changjin, énorme blockbuster patriotique qui est arrivé dans les salles chinoises pendant les vacances destinées à honorer la mémoire des soldats et qui s'y est immédiatement positionné comme l'une des plus grosses sorties de tous les temps en Chine.

 

photo, Timothée Chalamet, ZendayaQuand tu assistes aux funérailles de ta rentabilité chinoise

 

Enfin, on pourrait arguer que Dune ne s'inscrit pas tout à fait dans le caractère traditionnel des productions américaines appréciées du marché chinois, plutôt habitué à des blockbusters "qui tachent" plus qu'à des adaptations de science-fiction aux dimensions XXL.

En parlant de science-fiction XXL, le maestro du genre est évidemment Star Wars, dont la dernière trilogie a été un succès faramineux. Le Réveil de la Force avait ainsi engrangé 2,068 milliards de dollars dans le monde, contre 1,326 et 1,066 milliards respectivement pour les épisodes 8 (Le dernier Jedi) et 9 (L'ascension de Skywalker). Pourtant, le marché chinois s'était déjà à l'époque montré extrêmement réticent. Le Réveil de la Force avait tout de même fait 52 millions de recettes durant son premier week-end d'exploitation, mais ce chiffre tombait à 28 millions pour son successeur pour agoniser à 12 millions pour l'épisode final de la trilogie.

 

photo, Adam Driver, Daisy RidleyAttendez, 12 millions de démarrage en Chine pour ça ? Vous êtes sûr ?

 

Et face aux 12 millions d'une conclusion de trilogie de Star Wars, aligner 22 millions comme le fait Dune face à un rouleau compresseur comme The Battle at Lake Changjin a quand même tout d'une performance, a fortiori pour un space opera, genre que la Chine semble tenir en horreur. Encore une fois, c'est à prendre avec des pincettes, la Chine a dû attendre 2015 pour découvrir les premiers films de George Lucas... sortis près de 40 ans plus tôt.

Le phénomène culturel Star Wars, ayant accompagné la vie de nombreux spectateurs en occident, est donc un gloubi-boulga de métrages réalisés à des époques très diverses à un rythme quasi-Marvelien (un film par an entre 2015 et 2019) pour le public chinois. Si l'on traitait Dune comme un Star Wars, il parviendrait à se hisser honorablement vers le démarrage du huitième opus du space opera le plus connu de tous les temps, de quoi changer de regard sur des recettes de 22 millions au démarrage, très loin d'un film made in Marvel ou d'un Fast & Furious 9, donc.

  

photo, Oscar IsaacQuand tu vois ton quatrième space opera se casser la gueule sur la muraille de Chine

 

En définitive, peut-on dire que le film a bien démarré en Chine ? Difficile de tirer des conclusions concrètes, mais son score est plutôt honnête même si évidemment décevant. Aux États-Unis, son démarrage de près de 40 millions de dollars est correct, a fortiori dans un contexte post-pandémique où une partie non négligeable du parc des salles demeure fermée, en raison des mesures sanitaires locales.

Pourtant, cela ne lui permet que de patauger dans les tréfonds du top 10 des meilleurs démarrages de l'année, loin derrière un Venom : Let There Be Carnage ou une Black Widow avec leurs 90 et 80 millions de dollars engrangés durant leurs week-ends respectifs de démarrage aux États-Unis.

 

photoMarcher sur les dollars le sable

 

Toutefois, Dune dispose également de sérieux arguments pour ne pas se laisser enterrer dans le cimetière des adaptations de science-fiction qui n'ont pas su démontrer leur rentabilité. D'abord parce qu'il est sorti sur HBO Max en même temps que dans les salles obscures. Et que si l'on regarde de plus près, il a finalement réalisé le meilleur démarrage en salles d'une production disponible sur HBO Max en simultané.

Ensuite parce que les exécutifs Warner ne semblent pas démordre quant à sa suite, une marque de confiance rare pour cette production pensée comme une première partie lourde en exposition au sein d'un diptyque dont ils promettent que la suite pourrait être encore plus grandiloquente.

Tout savoir sur Dune

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rayl
27/10/2021 à 01:15

@keke Hé bien non. Si j’ai pris la peine d’écrire ce que j’ai écrit, c’est pas pour rien et c’est basé sur des fondements et des connaissances concrètes. Les histoires, les structures, les lieux, les populations ect.. sont complètement différents. Avant d’asséner des vérités toutes faites, par croyance sans réel connaissances du sujet, il serait bon de réfléchir à si on connait ou pas le sujet sur lesquels ont choisit de s’attarder, beaucoup de gens oublie la modestie à vouloir faire croire qu’ils peuvent avoir des opinions sur tout tout le temps. (Et, ce nest pas parce que un acteur Taiwanais est connus en Chine que ça fait de Taiwan la Chine et un état Chinois).

Akira 13
26/10/2021 à 10:39

J'ai pas aimé le film, scénario pas crédible c'est du n'importe quoi, le Roi se fait tué facilement et sans ses gardes du corps.
Vraiment nul.

keke
25/10/2021 à 19:50

@Rayl : c'est comme pour Hong Kong et Macao... et pourtant ceux sont des régions chinoises.
D'ailleurs Jay Chou (acteur et chanteur) qui est taiwanais fait partie des grosse célébrité en Chine.

Rayl
25/10/2021 à 17:21

@Numberz Il serait bon de vous intéresser d’un peu plus près à Taiwan pour saisir que ce pays est une île avec une histoire propre, un drapeau, des lois, une indépendance sur tout les plans et avec également une présidence et une économie local, non chinoise (bien au contraire). Ne singer pas juste ce que vous lisez dans les journaux "mindstream".

Tuk
25/10/2021 à 14:15

Perso je ne trouve pas Ecran Large rrrop négatif, mais par contre de plus en plus suseptible lol

Geoffrey Crété - Rédaction
25/10/2021 à 13:53

@Davmey

Sauf qu'on dit bien qu'il y a des raisons d'y voir un (petit) succès ou un (petit) ratage, avec plusieurs facteurs particulièrement compliqués et uniques. On parle bien de déception, et on répète qu'il faudra attendre pour se faire une meilleure idée, ce qu'on répète depuis des semaines.

Sinon, je vous invite à aller voir la précédente news où on parlait d'un démarrage tiède : vous verrez qu'un paquet de gens nous reproche d'être trop négatif. Preuve que tout le monde a bien son avis sur ces chiffres, nous attaque pour une raison ou une autre, et c'est normal on va dire : c'est un cas très spécial (le film lui-même, la sortie simultanée sur HBO Max, le contexte sanitaire, pour citer quelques éléments).

Simon Riaux - Rédaction
25/10/2021 à 13:53

@Davmey


Preuve que décidément, la réalité vous fait gentiment bafouiller, voici une des premières phrases de l'article (attention, ça va piquer)

"La difficulté à donner une analyse claire sur le succès tout relatif du Dune de Denis Villeneuve n'a d'égal que l'aridité de son matériau original, roman lourd, mais épique de Frank Herbert, réputé "inadaptable" après un film désavoué par son réalisateur star, David Lynch, des adaptations abandonnées et une série télévisée ayant vécu dans un relatif anonymat. C'est cette fois à l'aune de ses résultats sur le marché chinois que Dune réclame une analyse nuancée de ses performances pour le moins sporadiques."

Permettez qu'on se gausse gentiment, tout en vous remerciant de nous divertir si intensément.

Davmey
25/10/2021 à 13:49

En clair le film démarre tiedement partout... Mais pour écran Large c'est tout de même un succès au-delà des attentes...

Numberz
25/10/2021 à 13:29

@giro

Si officiellement Taiwan est un état de la Chine alors tu as le seul chinois dans le film en la personne de Chang Chen qui joue le Dr Yuen. Hélas sous exploité

Giro
25/10/2021 à 13:00

Normal Warner a oublié de caster des chinois et de remonter le film pour qu’on en voit plus à l’écran.

votre commentaire