Marvel : Spider-Man : No Way Home pourrait marquer la fin d'une époque, selon Tom Holland

Matthias Mertz | 15 octobre 2021 - MAJ : 15/10/2021 11:15
Matthias Mertz | 15 octobre 2021 - MAJ : 15/10/2021 11:15

Tom Holland a laissé entendre que Spider-Man : No Way Home devrait marquer un changement majeur pour le MCU.

Chaque film avec la tisseuse est un casse-tête. Si le personnage de Spidey est rattaché à l'univers de Marvel, c'est Sony qui dispose de ses droits. Il faut donc résoudre un imbroglio et mettre d'accord les deux parties pour chaque opus réunissant l'homme-araignée et sa bande de copains favorite, scénario qui a aussi eu lieu à propos de Spider-Man : No Way Home, comme ses prédécesseurs avant lui.

Régulièrement la question "Sony et Marvel vont-ils parvenir à un accord pour produire un nouveau film autour de Spider-Man ?" revient sur le tapis, et si jusqu'à présent nous avons eu la chance d'avoir une effervescence de productions à propos de l'homme-araignée, Tom Holland au micro d'Entertainment Weekly a laissé entendre qu'il ne fallait pas prendre ce fait pour acquis.

 

photo, Tom Holland"Mr.Stark, I don't feel so good"

 

"On traitait tous No Way Home comme la fin d'une franchise. Je pense que si on avait encore une fois la chance de se plonger dans ces personnages, vous verriez une version très différente. Ça ne serait plus la trilogie Homecoming. On y prendrait plus notre temps afin de créer quelque chose de différent, et de changer la tonalité des films. Est-ce que ça arrivera ou pas, je ne sais pas. Mais on a vraiment traité No Way Home comme si c'était la fin [d'une époque], et c'est ce qu'on a ressenti."

Pourquoi ça pourrait être la fin ? Parce que Sony dispose des droits du personnage Marvel et que Sony aimerait bien lancer son propre univers en partant de l'homme-araignée et de Venom, le symbiote qui remplit les salles obscures, quelle que soit la qualité de ses films. Chaque participation de Spider-Man dans un film du MCU nécessite des échanges houleux, et même si c'était une habitude, il avait fallu que Tom Holland lui-même réunisse les PDG de Disney et Sony pour parvenir à la réalisation de Spider-Man : No Way Home.

Sauf qu'à la suite du succès de Venom : Let There Be Carnage, Sony pourrait décider de finalement couper le cordon et de faire cavalier seul, excluant de fait le Spidey de Tom Holland du MCU.

 

photo Jon Favreau Tom hollandLes fans face à une fin de collaboration entre Marvel et Sony, 2021, colorised

 

Toutefois, rien n'est perdu, et Spidey pourrait tout à fait demeurer encore dans le MCU. Il n'y a pour le moment aucune garantie qu'il le quitte, seulement des suppositions et des paroles de l'équipe de Spider-Man : No Way Home qui ne sont pas certains de la suite de la destinée du Peter Parker de Tom Holland.

Le film marquera la fin d'une trilogie qu'il a fallu négocier de bout en bout avec Kevin Feige et Marvel, mais il se pourrait tout à fait que l'homme-araignée continue à pondre des films en partenariat avec Marvel, à l'instar de Morbius, ou la suite annoncée de l'excellent film d'animation Spider-Man : New Generation, qui sortiront tous les deux en 2022. Les fans pourraient ainsi espérer que Spider-Man demeure dans cette zone grise et qu'il continue de bénéficier de l'association de Sony et Marvel autour de ses aventures. Plus que ça même, dans un souci de faire exploser leur univers au grand jour, Sony pourrait s'arranger avec Marvel pour que son univers se joigne parfois à celui du MCU.

Pour voir ce qui pourrait être le dernier Spider-Man réunissant Sony et Marvel, il faudra se rendre en salles le 15 décembre 2021 pour découvrir Spider-Man : No Way Home.

Tout savoir sur Spider-Man : No Way Home

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
viande a vision
16/10/2021 à 17:12

On sait déjà qu'on aura un spiderman 4 déguisé en Venom 3 ou inversement...

banban
16/10/2021 à 15:59

La tristesse de voir Sony réclamer "son" Spiderman à Marvel après ces deux épouvantables étrons avec Tom Hardy (et je ne donne pas cher de Morbius non plus).

votre commentaire