L'événement : une bande-annonce trépidante pour le film choc sur l'avortement

Mathieu Lapon | 12 octobre 2021 - MAJ : 12/10/2021 14:29
Mathieu Lapon | 12 octobre 2021 - MAJ : 12/10/2021 14:29

L'événement, le film de Audrey Diwan sur l'avortement, se paye une bande-annonce pleine d'états d'âme et de doutes.

L'heure est aux réalisatrices. Quelques semaines après la Palme d'or de Julia Ducournau pour Titane, c'était au tour de Audrey Diwan de recevoir le Lion d'or de la Mostra de Venise pour L'événement (qui n'est que le deuxième film réalisé de sa carrière, comme Julia Ducournau) en septembre dernier. Adaptation du roman éponyme d'Annie Ernaux, l'histoire est celle d'Anneinvolontairement tombée enceinte, voulant trouver un moyen d'avorter, dans une France des années 1960 qui ne le permet pas. 

Film socio-historique, le sujet s'est révélé assez contemporain pour estomaquer les spectateurs du festival (dont l'émissaire de notre rédaction, qui a rédigé une critique de L'événement). Définie comme une œuvre simple, mais dure, elle met en scène une femme qui lutte pour aller jusqu'au bout de ses aspirations scolaires et professionnelles, refusant la charge maternelle que le destin et la société veulent lui imposer. Une note d'intention qui se vit dans la pesanteur de sa première bande-annonce.

 

 

D'abord rythmée par l'hésitation, les silences et les non-dits, la seconde partie de la bande-annonce se fait plus explosive, à coups de débats familiaux, de menaces judiciaires et même d'un aperçu de l'opération fatidique. Un montage qui fonctionne comme un compte à rebours pour le protagoniste, dont la grossesse ne lui donne que quelques mois pour réévaluer toutes ses perspectives d'avenir

Une histoire intime qu'on a vite fait d'entrevoir comme un drame social plus large, la démonstration d'une société qui condamne le désir féminin. Cette rétrospective d'une vie sentimentale, sexuelle et maternelle, qui semble être un sacré parcours du combattant de plus d'une heure et demie, sortira dans nos salles le 24 novembre 2021.

Tout savoir sur L'événement

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nyl
13/10/2021 à 17:41

Je suis d'accord avec Ethan pour dire que c'est un sujet complexe.
Personne n'a raison, personne n'a tort.
Il y a des abus de ce droit à l´IVG (comme toute liberté, malheureusement), mais il y a aussi des situations, comme indiquée dans le film mais aussi dans bien d'autres situations, où cette interruption sonne comme un droit nécessaire.

Ethan
12/10/2021 à 20:54

@Kyle
Sujet sensible car lorsque la grossesse est à un stade avancé ce n'est pas facile pour les médecins

Kyle Reese
12/10/2021 à 14:46

Ça à l'air fort et poignant. Et dire que ce droit est remis en cause dans des tas de pays dit civilisés et même par certaines têtes "bien pensantes" chez nous ... Un film d'utilité publique ?

votre commentaire