Venom 2 va t-il reproduire le Carnage du premier au box-office ?

Matthias Mertz | 1 octobre 2021 - MAJ : 01/10/2021 14:11
Matthias Mertz | 1 octobre 2021 - MAJ : 01/10/2021 14:11

Après le succès phénoménal de Venom avec Tom Hardy, Venom 2 : Let There Be Carnage peut-il reproduire la formule magique au box-office ?

Comment un film considéré comme si unaninement raté a t-il pu prétendre à une suite ? Soit c'est une noble volonté de donner une opportunité de rédemption à un anti-héros extrêmement charismatique, qui a hérité d'un film extrêmement mauvais. Soit c'est une volonté de remettre 850 millions de dollars dans la machine. L'énigme est totale.

Venom est donc de retour dans Venom : Let There Be Carnage (alias Venom 2), réalisé par Andy Serkis, qui s'y connaît en grosses bestioles CGI puisque c'est l'artiste derrière les interprétations de Gollum, King Kong et César dans La Planète des singes. L'ennemi culte de Spider-Man revient donc pour cracher encore un peu de jus numérique dans une suite mettant en scène un symbiote méchant face à un autre symbiote méchant - qui sera probablement de retour dans une douzaine d'autres films, si ce deuxième opus parvient à mettre la franchise sur les rails du train Marvel, puisque Morbius avec Jared Leto en janvier 2022 pour rappel.

Et alors que la sortie de Venom 2 approche (1er octobre aux Etats-Unis, 20 octobre en France), les premières estimations du box-office viennent de tomber.

 

 

Sony prévoit un démarrage à hauteur de 40 millions de dollars, sur 4200 salles (autant que le premier Venom, preuve d'un parc d'exploitation revenue à la normale ou presque). Un chiffre timide puisque Deadline parle d'un premier week-end à 60-65 millions, selon l'industrie. De toute évidence, Sony est sur ses gardes, et c'est bien normal.

Cette prudence est à remettre dans le contexte de la sortie du film, en pleine (post)pandémie. Même si le box-office 2021 se porte mieux que celui de 2020, grâce à des poids lourds comme Fast & Furious 9, Black Widow et Shang-Chi, le business n'est pas revenu à la normale, et la comparaison avec 2019 fait mal.

Pour Sony, cette prudence est également une stratégie : tabler sur la fourchette basse des estimations, pour ensuite se féliciter d'un démarrage meilleur. Le studio avait annoncé un début à 60-70 millions pour le premier Venom, qui avait finalement encaissé plus de 80 millions.

 

photoFrapper vite et fort

 

Par ailleurs, la vie de Venom 2 sera vite menacée côté box-office domestique. Une semaine après Venom : Let There Be Carnage, James Bond débarque dans Mourir peut attendre, suivi de Halloween Kills et enfin Dune. Le mois d'octobre sera très chargé, et Sony avait justement avancé Venom 2 de 15 jours pour avoir un peu d'oxygène.

En bref, le blockbuster avec Tom Hardy devra frapper vite et fort dès sa sortie, avant que la vague 007 n'arrive aux Etats-Unis. Et c'est d'autant plus vital que selon les premières estimations, Mourir peut attendre pourrait encaisser 90 millions à l'international à sa sortie.

 

photo"Agrougrou, je suis méchant"

 

Avec 40-60 millions de dollars pour son premier week-end américain, le deuxième volet de Venom volerait-il vraiment si haut ? Pas tant que ça, comparé aux démarrages de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux (94 millions), Fast & Furious 9 (70 millions) et Black Widow (80 millions). Inutile toutefois d'essayer de trop le comparer à ces mastodontes. Avec son budget de 110 millions (hors promo) selon Variety, Venom 2 est dans la catégorie poids plume blockbuster face à eux.

Côté engouement et bouche-à-oreille, Venom : Let There Be Carnage devrait surfer sur la même vague que le premier, qui avait cartonné malgré la critique assassine. Les réactions jusque là ont été presque unanimes. Si vous avez aimé le premier Venom, vous aimerez celui-là. Si au contraire vous n'avez pas succombé au plaisir coupable du couple loufoque, alors vous risquez de ne pas en avoir pour votre argent.

Du côté des salles françaises, il faudra attendre le 20 octobre 2021 pour revoir la bromance de Venom et Eddy Brock dans Venom : Let There Be Carnage.

 

Tout savoir sur Venom : Let There Be Carnage

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Geoffrey Crété - Rédaction
03/10/2021 à 21:01

@Terminéator

Ce qui marche bien avec ce qu'on écrivait sur la communication positive des estimations dépassées (et quasi aligné sur le premier Venom) :)

Terminéator
03/10/2021 à 20:46

Bon bah ça sera aux alentours de 90 M$ au box office us pour son premier week-end finalement ;)

L'hebdo geek youtube
02/10/2021 à 23:25

Ce qui est sûr c'est que la scène post crédit va en hyper plus d'un

mothra2000
01/10/2021 à 15:55

Il.faut espèrer que James bond avale venom 2...et que halloween kills puisse jouer les troublés fêtes...

Silverwing
01/10/2021 à 14:36

On croise les doigts pour que la majorité ne tombe pas dans le piège. On est capable de descendre un BvS qui certes, est perfectible mais qui a le mérite de proposer quelque chose de différent avec à sa tête un réal qui fan de l'univers mais faire péter le BO pour une daube comme Venom et se réjouir qu'une suite arrive aussi vite.
En espérant que Sony prenne le four qu'il mérite. En tout cas, ça sera streaming pour moi.

votre commentaire