Marvel a fait un choix génial pour Les Éternels, selon Denis Villeneuve

Mathieu Lapon | 17 septembre 2021 - MAJ : 17/09/2021 18:13
Mathieu Lapon | 17 septembre 2021 - MAJ : 17/09/2021 18:13

Denis Villeneuve, qui critiquait la répétitivité des films Marvel, concède une énorme qualité concernant Les Éternels.

Ce n'est pas parce qu'on n'apprécie pas tout un genre cinématographique et la manière qu'un studio a de se l'approprier qu'on ne peut pas lui trouver quelques qualités. Denis Villeneuve, qui promeut la gargantuesque adaptation de Dune, s'est encore plus fait remarquer pour sa critique à l'égard des films Marvel, dans la continuité du débat tenu par d'autres cinéastes concernant la qualité des films du studio. D'aucuns penseront que le réalisateur voue une aversion fondamentale à l'égard de Marvel Studios, mais il lui concède pourtant une qualité, parmi une de ses récentes décisions.

En l'occurrence, il s'agit du choix de la réalisatrice pour Les Éternels, qui sortira en fin d'année. Le metteur en scène est un grand fan de Chloé Zhao, notamment remarquée pour son Nomadlandtriplement oscarisé dont meilleur film et réalisatrice. À l'occasion d'une rencontre arrangée et relayée par Harper's Bazaar, les deux réalisateurs ont fait savoir leur admiration mutuelle, et ont débattu plus largement de cinéma.

 

PhotoLe plan préféré de Villeneuve ?

 

La discussion aborde divers sujets, comme le pilier cinématographique que représente Star Wars pour eux, les vertus immersives de l'IMAX, la révolution de la SVoD (et son lot de frustrations pour quelques-uns) et les processus de distributions parfois houleux des films. Toutefois, Villeneuve a tenu avant tout à faire savoir à quel point il aime le réalisme et l'humanité que Zhao injecte à ses films. Et il s'est dit très curieux de voir comment elle parviendra à influencer un film Marvel avec son style (certains de ses producteurs en espèrent beaucoup, en tout cas) :

"Je suis ton plus grand fan. Je pense que c'est génial que Marvel t'ait approché, parce que ton style est esthétiquement à l'opposé de ce qu'ils font. [...] Lorsque j'ai vu The Rider pour la première fois, j'étais émerveillé. J'ai pleuré et me suis dit : 'Elle l'a fait. Elle a traité de quelque chose que je pensais impossible à décrire'. Ce qui m'a touché, c'est ton incroyable capacité à aborder la vie. La vie est difficile à capter avec une caméra. Je me demande comment tu vas parvenir à l'insuffler dans un film Marvel.

 

photo, Angelina Jolie, Richard Madden, Lia McHugh, Dong-seok MaC'est peut-être plus quelque chose du genre, finalement.

 

D'une façon maladroite, j'essaye de recréer la vie en apportant le chaos devant la caméra. Mais toi, on dirait que tu as totalement le contrôle de ce qu'il se passe devant ta caméra [...] Ce que tu apportes au cinéma est vital. C'est de l'oxygène dont nous avons cruellement besoin."

Des éloges qui font sens, quand on sait que Villeneuve critiquait la redondance des films Marvel. Et il est certain qu'avoir une réalisatrice telle que Zhao est un choix surprenant dans un film aussi mythologique que Les Éternels, vu sa filmographie. Si des éléments de la promotion du film semblent prometteurs, il nous faudra attendre le 3 novembre 2021 pour savoir si l'excitation de Villeneuve était fondée.

Tout savoir sur Les Éternels

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Flo
18/09/2021 à 13:50

Il y un léger aspect un peu méprisant de sa part, sans être méchant.
Apparemment il n’a pas pris en compte qu’il s’agit d’une Réalité Augmentée, où la force, la légèreté, les couleurs etc sont plus vives et expansives. La vie, ce n’est pas que des nuances de gris et de beige, ne lui en déplaise (et il y a bien plus de badauds vivants dans un "Shang-Chi" que sur le monde vide des Atreides). Faut une raison suffisante dans l’histoire pour justifier de les photographier dans ces tons, sinon ça devient là aussi une vision standardisée.

@Grift
Ne pas sous estimer le rouleau compresseur hollywoodien qui a tendance à surproduire. Toutes les prods Marvel de l'année, ça équivalait à seulement 2 par an il y a 10 ans. Que Hollywood fasse moins de films, il y aura alors moins de Marvel.
Vu la demande affamée de tous les types de publics, c'est impossible, et c'est vite la surchauffe qualitative.
C'est donc notre responsabilité au final, Point.

Grift
17/09/2021 à 22:26

Ne pas sous estimer le rouleau compresseur Disney / Marvel qui a tendance à tout niveler. Si elle n'apporte déjà que 10% de "son emprunte" sur ce film, ça sera déjà un exploit.

Tom’s
17/09/2021 à 21:57

Le film qui fera l’évolution ou pas, si le film reprend travers connus ce sera un constat d’échec amer pour le public qui attend toujours le film qui restera. Zaho fut engagé après the Rider et en prépa de Nomadland qui depuis est un film oscarisé, l’intelligence est de la laisser tenir les Rênes du projet sans trop aseptisé pour mieux rentrer dans le moule, on verra mais si c’est pas bon ce sera super médiatisé et fera du tord à Disney.

votre commentaire