Bruce Willis a trouvé comment faire des films en se tournant les pouces

Raphaël Iggui | 20 août 2021 - MAJ : 21/08/2021 10:26
Raphaël Iggui | 20 août 2021 - MAJ : 21/08/2021 10:26

Bruce Willis n'a tellement plus aucune motivation que sa version deepfake tourne des publicités pour des opérateurs russes à sa place. 

En plus d'être un des chauves les plus coolement badass avec Jason StathamBruce Willis est également un être humain des plus polyvalents. Chanteur, propriétaire de restaurant...il est à la fois au four et au moulin à mandales. Mais ces dernières années, Bruce est pris d'une flemmingite aïgue qui lui fait tourner des navets indignes d'un potager de Fukushima ou des nanars galactiques du niveau de Cosmic Sin.

A bien y regarder, l'un de ses derniers rôles dans un long-métrage diffusé en salles était le Brooklyn Affairs d'Edward Norton sorti fin 2019. Depuis, notre John Mc Clane s'est vautré dans les direct to video avec la grâce d'un lamantin sous prozac. Mais même tourner pour payer ses impôts commence à le lasser. Du coup, il a carrément autorisé l'utilisation de son image dans diverses pubs russes, dont celle-ci pour l'opérateur mobile Megafon. 

 

 

Comme un sentiment de vallée dérangeante (traduction de l'expression "uncanney valley", terme définissant le sentiment d'étrangeté provoqué par une illusion vaguement perceptible)...Megafon a en effet recouru à la technique du Deepfake afin de créer l'illusion de la présence de Willis. , Le deepfake, aussi appelé hypertrucage (gigatrucage était déjà pris), consiste en la modification d'un enregistrement audio ou vidéo grâce à de l'intelligence artificielle. En gros, un mensonge visuel ou audio (ou audiovisuel)  rendu crédible par la magie de l'intelligence artificielle.

Cette technique pourrait très vite faire son apparition sur le petit / grand écran. Récemment, le youtubeur Shamook y a eu recours pour retoucher la scène de Carrie Fisher tout de CGI vêtu dans Rogue One : A Star Wars Story et le résultat a tellement plu qu'il a été engagé par Lucasfilm. Dans le monde de la publicité, l'avénement de ce genre de technique risque de changer la donne, facilitant la présence de stars, vivantes ou mortes dans des spots partout dans le monde. Vasily Bolshakov, responsable de la communication de Megafon l'aborde en ces termes : 

"Nous ne cachons pas le fait que nous utilisons cette technologie et nous n'induisons personne en erreur [...] au contraire, nous pensons que revoir le Bruce du temps de Die Hard et du Cinquiéme élément dans un nouveau rôle, est une opportunité géniale [...] Nous nous sommes rendu compte que nous pouvions réaliser un contenu de grande qualité sans devenir otage des restrictions liées à la pandémie. L'utilisation de cette technologie nous permet de tourner du contenu plus rapidement et pour moins d'argent que si les stars étaient venues sur le tournage." 

 

Peter Cushing Star WarsUn regard d'outre-tombe

 

A partir de là, l'horizon des fantasmes peut s'élargir à l'infini. On peut imaginer retrouver Humphrey Bogart tournant une pub pour trench-coat, Elizabeth Taylor pour les cures de désintoxication, Bernard Madoff pour les crédits solidaires...En revanche, on doute qu'il soit possible de ressuciter Patrick Poivey, doubleur iconique de Bruce Willis décédé le 16 juin 2020. 

Si la carrière de Bruce Willis vous inspire encore un tant soit peu, ou vous fait juste beaucoup rire, on vous conseille notre critique du pêché pas mignon qu'est Cosmic Sin ou la bande-annonce de Midnight in the Switchgrass où il traque un tueur aux côtés de Megan Fox

 

 

Tout savoir sur Bruce Willis

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pandora's box
25/08/2021 à 21:07

La boite de pandore vient d'être ouverte... Bien content de ne pas avoir 20 ans car le futur ne présage rien de bon... " simulations & simulacres "

Yacbond
22/08/2021 à 14:03

C'est Bruce Willis ou Alain Soral?

Lestat
22/08/2021 à 02:37

Ce n'est plus choquant que cela...il fait du fric sans travailler... C'est plutôt malin... Beaucoup de haineux ici

The Moon
21/08/2021 à 23:16

Je carrément contre le deepfake vivant ou mort.

Il y a tellement de talent qui cherche à émergé que c'est une honte...et pourtant je l'aime bien Bruce Willis, Die Hard a été un film de chevet pendant des années.

Mais par respect pour le métier...il n'aurait pas dû...surtout quand on tourne des DTVs...

The Moon
21/08/2021 à 23:05

@ stavos, oui mais c'est une honte pour un acteur de laisser son deepfake bosser.

Pierre
21/08/2021 à 20:20

Un jour ou l'autre, le film Le Congrès sera une réalité, pour le meilleur et pour le pire.

J'ai hâte de voir The Rock et Louis de Funes en binôme dans le même film

Bévue
21/08/2021 à 10:19

On n'écrit pas "un temps soit peu" mais "un tant soit peu" (dernier paragraphe).

ZakmacK
21/08/2021 à 09:11

@numberz Oui c'est après the Mandalorian effectivement.

Numberz
20/08/2021 à 21:49

@zak

C'était pas plutôt pour l'apparition de Luke dans Mandalorian? Je sais qu'il a fait RO mais c'est surtout après Mandal' il me semble.

Grift
20/08/2021 à 21:47

@ zakmack
On est bien d'accord. (l'article a été changé depuis notre commentaire)

Plus
votre commentaire