Kate : Netflix dévoile la bande-annonce explosive de son John Wick féminin

Maeva Antoni | 4 août 2021
Maeva Antoni | 4 août 2021

Kate porté par Mary Elizabeth Winstead arrive sur Netflix pour casser des rotules et se dévoile dans une bande-annonce vengeresse. 

Longtemps genre largement masculin, le cinéma d’action accueille de plus en plus d’actrices et elles montrent qu’elles sont parfaitement capables de faire cracher leurs dents à des vilains pas beaux. Le récent Bloody Milkshake, porté par une escouade d’actrices bien badass, a montré que l’action au féminin ne fait pas dans la dentelle et sait cogner aussi fort que son pendant masculin. 

Et Kate de Cedric Nicolas-Troyan (Le Chasseur et la Reine des glaces) devrait apporter sa pierre à cet édifice de castagne avec Netflix. Son héroïne portée par Mary Elizabeth Winstead se place dans la lignée de John Wick et dézingue quiconque se met entre elle et sa vengeance. Kate tabasse sec comme on le voit dans la bande-annonce dévoilée après un premier teaser

 

 

Après avoir été Huntress dans Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, Mary Elizabteh Winstead est de retour dans l’action avec Kate, où elle incarne une tueuse de haut vol qui n’a que quelques heures pour retrouver les affreux qui l’on empoisonnée (et un petit remède au passage, si possible). Un récit assez simple qui laisse toute la place à la furie de l’héroïne et son envie de massacrer tout ce qui bouge. Elle est fâchée et elle le fait comprendre. 

La bande-annonce portée par une musique rude nous montre Kate qui utilise ses poings, afin de retrouver le grand patron des yakuzas à qui elle doit son empoissonnement. Dans un Japon stylisé et éclairé de néons, Kate s'annonce comme un concentré d’action pure, mais maitrisé, avec une mise en scène léchée directement héritée de la saga John Wick, qui semble être une grande source d’inspiration ici. 

 

photo, Mary Elizabeth WinsteadÀ la cool pour faire gicler l'hémoglobine

 

Avec un petit côté jeu vidéo, des bastons virulentes et un personnage principal aussi cool que dangereux, Kate se donne à voir comme une grosse montée d’adrénaline et semble ne pas avoir à rougir de la comparaison avec la franchise portée par Keanu Reeves. On peut également apercevoir Woody Harrelson en mentor attentionné et Miku Martineau dans le rôle d’Ani, acolyte inattendu de Kate. Mais Mary Elizabteh Winstead vole la vedette à tout le monde et cela fait plaisir de voir l’actrice de Scott Pilgrim obtenir un rôle qui la met aussi bien en valeur.  

Kate débarquera pour casser du yakuza sur Netflix le 10 septembre 2021. Pour patienter d’ici là, vous pouvez retrouver un condensé de films d’action au féminin, ou notre critique de Bloody Milkshake. Pour ce qui est de John Wick : Chapitre 4, vous pouvez en découvrir plus sur un mystérieux rôle.

Tout savoir sur Kate

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kano 44
26/08/2021 à 17:08

Pratiquant les arts martiaux depuis près de 50 ans je confirme que ce genre de film est totalement incrédible 99,9 pour cent.si les filles avaient les mêmes capacités que les hommes on ne feraient pas de catégorie masculine et féminine en arts martiaux.meme chez les hommes il y à des catégories de poids.une championne féminine de kick boxing ,Lucia rijker s,est essayé une fois contre un homme pourtant sous côté dans la ranking liste.resultat,KO sévère au 2eme round.si les avaient les mêmes capacités physiques que les hommes il y certainement beaucoup moins de feminicides

Bob
06/08/2021 à 12:40

J’adore Charlize Theron, on sent qu’elle a bossé et ça ne me pose aucun problème de la voir casser du mâle velu et musculeux.

Par contre, ça ne fait pas d’Atomic Blonde un bon film. Hormis le gros plan séquence central, il n’y a pas grand-chose à sauver.
Dans Opération Frisson, Yannick Dahan comparaît ce film à un film cruche de Steven Seagal dans lequel Charlize jouerait le rôle de Steven… Ça se tient ! :D

C’est là tout l’apport de John Wick au cinéma d’action, plus besoin de se fouler, on torche n’importe quelle ânerie où l’on enquille des scènes boiteuses agrémentées de quelques séquences d’actions chorégraphiées en se prenant très au sérieux et c’est bon, les gars, on a fait un super film !

Ben non, ça reste une ânerie avec quelques scènes chorégraphiées...
Qui donne des scènes sympas et un film tarte.

peiwei
06/08/2021 à 00:57

@manu 21

on s'en branle de ton avis qui te fais visiblement mal au couille....c'est du ciné moi j'adore voir des meufs défoncer des gros veaux .....c'est juste du fun....ah mais on me dis que les mecs comme toi on un QI extrêmement bas....dsl pour toi

ah me répond pas j'ai pas de temps a perdre avec des gens dans ton genre

Kyle Reese
05/08/2021 à 18:26

@ Manu21

Dans le genre film d’ action version féminin oui Atomic Blonde est franchement pas mal. C’est le seul qui m’est resté en tête.
Le poids ne fait pas tout je prend un exemple extrême mais Bruce Lee ne pesait que 55kg pas un pet de gras. Donc si une femme est sensée être experte en art martial et autre discipline de combat et n’a que du muscle je ne vois pas en quoi cela ne pourrait pas être crédible si ça passe bien à l’écran. Bob Odenkirk est crédible dans Nobody et pourtant qui aurait cru que Saul pouvait encaisser autant … Les mecs de +100kg de muscles gonflés encaissent peut être mieux aux niveau du corps, sont peut être plus puissant mais souvent plus lent, avec qqun sachant simplement boxer un crochet rapide ou upper cut et il tombe direct. Si je décide de combattre une boxeuse poids plume ou une combattante d’art martial j’irai sans doute au tapis au bout de qq seconde malgré ma bonne condition physique et mon allonge. Tout ça reste du cinéma évidement et il faut un minimum de crédibilité, or je trouve que Mary Elizabeth Winstead en a d’ailleurs bien plus que Charlize T dans AB.

Jaime Jaime
05/08/2021 à 13:51

Certes.
Il y a toujours eu des nanars.
Stallone, Schwarzy, JCVD, Belmondo, Delon aussi ds les années 80.
Alors mon précédent commentaire était de mauvaise foi.
N'en demeure pas moins que John Wick n'a aucun intérêt.

Manu21
05/08/2021 à 13:13

"Dans le haut du panier il y a eu pour le moment dans le genre Atomic Blonde." Ah ouai d'accord, si c'est ça pour toi le haut du panier, j'imagine le reste. Et non les femmes de 50kg qui se prennent des châtaignes en pleine face sans broncher et mettent des branler à des mecs qui font deux fois leur taille, c'est nul, moche, pas sexy et non crédible. Pas comparable à des mecs comme Van Damme, Seagal, Snipes ou Norris, qui eu avaient la carrure et /ou pratiquaient les arts-martiaux, tout l'inverse d'une Charlize Theron et ses bras aussi grosses que des allumettes. Il n'y a rien de féministe et progressiste de voir des nanas tabasser du mec à la chaine, être fringué, parlé et marché comme un homme.

Flash
05/08/2021 à 12:57

Kyle @
Je te remercie pas, tu viens de me remettre cette chanson dans la tête.

Hectopussy
05/08/2021 à 11:59

Trop MDR :•D!! Tout le temps de la BA j'attendais l'apparition d'un panneau Europacorps :-) ;-) :-) une "NitiKate" aspergée par Léon et Lucy.
Ah, le beau XXè siècle avec ses voitures volantes, ses robots humanoïdes domestiques, l'énergie durable à volonté, l'équité sociale, les trajets A/R Terre-Lune-Mars...
Ce serait presque de la nouveauté le jour où Disney, Sony, Netlix, Amazon et comparses achèteront les droits pour remaker les séries auto-produites style Damned+Next, Flander's Cie ou France Five...

Boddicker
05/08/2021 à 11:20

J'adore Winstead, c'est une excellente actrice et perso je la trouve physiquement totalement crédible dans les scènes d'action, contrairement à d'autres actrices que je trouve ridicule dans ce type de role (Scarlett...).
Avant ça y a eu Haywire qui était (reste) très très bon dans le genre :)
Cheers.

Manu21
05/08/2021 à 11:08

Quand je vois Mary Elizabeth Winstead,je me dis à chaque fois qu'elle aurait pu jouer dans une nouvelle franchise Alien et incarner une Ellen Ripley badass. Dommage que cela ne se fera jamais ;(

Plus
votre commentaire