Predator 5 : un titre officiel (étonnant) et de nouveaux détails sur le film de Disney

Déborah Lechner | 28 juillet 2021 - MAJ : 28/07/2021 10:08
Déborah Lechner | 28 juillet 2021 - MAJ : 28/07/2021 10:08

Les producteurs John Davis et John Fox ont donné des nouvelles du prochain film Predator de Disney, qui prendra la forme d'une origin story sur les Yautjas.

Depuis qu'Arnold Schwarzenegger s'est frité avec un Yautja, la saga Predator lancée par John McTiernan en 1987 a lentement sombré jusqu'au dernier The Predator de 2018, qui n'a même pas eu le mérite d'enterrer la franchise une bonne fois pour toutes. Même si le film a été un échec et a gelé les idées de trilogie, le rachat de la Fox par Disney a forcément entraîné le développement d'un nouveau film chez 20th Century Studios. Ce cinquième volet sera réalisé par Dan Trachtenberg (10 Cloverfield Lane) et écrit par Patrick Aison, le producteur et scénaristes des séries Kingdom, Jack Ryan et Treadstone.

Le film a fait peu d'annonces sur son casting, si ce n'est Amber Midthunder (Legion) qui devrait tenir le rôle principal et incarner une Comanche allant à l'encontre des normes et traditions de genre de son peuple pour devenir une guerrière. Et si on ne sait toujours pas à qui l'actrice pourrait donner la réplique, Collider a profité d'une récente interview avec les producteurs John Davis et John Fox pour dévoiler de nouveaux détails sur la production, qui sera une sorte d'origin story sur la première chasse des Yautjas sur Terre :

 

photoPredator

 

John Davis : "On se rapproche de ce qui fonctionnait dans le premier Predator. C'est l'ingéniosité d'un être humain qui ne veut pas abandonner, qui est capable d'observer, de tirer des conclusions, et finalement de se battre contre une force plus puissante et mieux armée. [...] En visionnant les rushes, on comprend à quel point sa vision [ndlr, celle du réalisateur] est parfaitement unique. Il a son propre langage et c'est nouveau, cool et intéressant."

John Fox : "En fait, le film s'apparente plus à The Revenant qu'à n'importe quel film de la saga Predator. Vous comprendrez ce que je veux dire une fois que vous l'aurez vu."

 

En ce qui concerne le ton et la violence du film, John Davis a déclaré : "Tout dépend du montage. Il a été conçu comme un film pour adultes, mais il pourrait facilement devenir un PG-13. Je suppose que je découvrirais ça quand tout sera monté".

En plus de confirmer que le film s'appellera bien Skull, John Davis a également pris le risque de promettre un film à la hauteur du volet original, devenu un titre culte des films de monstres et de science-fiction :

 

photoThe Predator

 

"On a commencé à concevoir le film pendant le tournage du dernier The Predator. Dan est venu me voir avec une idée et un scénariste pendant qu'on tournait le film. Emma Watts a joué un rôle déterminant en me disant : "Vous savez quoi, on va le mettre en développement dès maintenant. Allons-y maintenant." On ne pouvait pas tourner un film et en préparer un autre en même temps, surtout si l'un marquait la fin de la franchise et l'autre revenait au début. Donc, ça a toujours été fait dans le plus grand secret. Ce sera là pour vous surprendre.

Le film sera, je crois, le deuxième meilleur, peut-être le premier ou il sera peut-être au même niveau que le premier.  Je pense que le premier était un film formidable et intéressant. Je comprends ce qui a fonctionné, mais j'ai l'impression qu'on n'y est jamais revenu. On a fini à des endroits différents. Je pense que ça complète dignement le premier film. Il sera aussi bon."

 

photo, Arnold SchwarzeneggerArnold Schwarzenegger

 

La date de sortie du prequel n'a pas encore été déterminée, mais John Davis a déclaré que Dan Trachtenberg était "probablement aux trois-quarts de la production", ce qui semble beaucoup plus avancé que ce qu'on aurait pu imaginer (étant donné les galères de The Predator en post-production, il convient tout de même de ne pas trop s'emballer).

En attendant de nouvelles annonces de casting, notre critique du dernier The Predator est toujours de ce côté. On revient aussi sur tout ce qui déconnait dans le film de 2018.

Tout savoir sur Predator 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
kef
01/08/2021 à 11:12

ils n arriveront jamais a la cheville du premier et deuxieme film

Monsieur Vide
29/07/2021 à 13:57

Pocayautjas

Rick-ornichon
29/07/2021 à 11:55

ça va, ça se paluche pas trop chez Disney... ça vantait autant d'originalité et d'ingéniosité quand c'était Shane Black aux commande du dernier, et malgré les reshoots de la fin, on a vu le fiasco qu'est le film à tout point de vue. et le problème, c'est que le réal peut être doué, il est chez Disney, l'un des plus gros studios adepte du bridage de production.
et puis typique de Disney qui aime jouer en faveur des minorités et surfer sur les tendances du moment, voilà une franchise de plus qui se retrouve féminisée, comme si ça n'avait pas assez servi de leçon les divers flops qu'ont subi les franchises converties à ça...

Hugo Flamingo
29/07/2021 à 11:39

Quand le réalisateur (ou les scénaristes /réal) disent un truc du genre "on est revenu sur le premier opus blablabla etc.'', c'est le plus mauvais signe, choix, ''bad décision ever'', car c'est juste une excuse marketing - pour faire croire à la fois à l'ancienne génération et à la nouvelle/actuelle - qu'il va y avoir du renouveau tout en revenant sur les fondations qui ont fait le succès d'un premier opus. Et donc, cela en résulte par que des compromis, et des contradictions et donc un flop monumental.

Simon Riaux - Rédaction
29/07/2021 à 09:53

@Tony03

Sauf que PG-13 et "interdit aux moins de 12 ans" n'ont aucun rapport. Les classifications françaises et américaines ne sont pas connectées et son attribuées selon des critères très différents.

Les américains (PG, Rated R, NC 17) classifient selon une logique de norme, s'il y a telle quantité de sang, tel ou tel mot employé, un film change de catégorie. En France, on catégorise selon l'effet estimé ainsi que l'intention du projet. En gros, si un film ne vise pas à créer de la tension, de la peur ou du malaise, même avec du sang, des grossièretés ou du sexe, il a relativement peu de chance d'être interdit aux moins de 16 ans.

Stan
29/07/2021 à 08:21

Et pourquoi pas un film exclusivement centré sur les Predators, ça serait pas si mal ?

Tony03
29/07/2021 à 07:57

Attention PG13 ne veut pas forcément dire que ce sera regardable aux enfants, deadpool n'était pas-12?

Djé
29/07/2021 à 05:51

J'ai hâte de voir ce film, c'est ma génération, j'ai grandi avec ces films, Predator, aliens, etc ...! Je n'ai pas détester le dernier, faudra que le 5 sois racort avec les autres, a suivre!!!

alulu
28/07/2021 à 22:47

En mode Gladiator ou le perso Dutch Schaefer enlevé par les Prédators des années auparavant. Devenu une légende sur la planète des Predators parce qu'il a été un grand combattant dans les arènes, a le privilège d'entraîner les nouveaux arrivants. Mais Dutch a un plan, il va former une équipe avec des aliens et des humains pour s'échapper et retourner sur Terre.

Qc
28/07/2021 à 16:52

Massacre de franchise en série

Plus
votre commentaire