Cinéma et pass sanitaire : les salles dénoncent leur "stigmatisation" par une mesure injuste

Maeva Antoni | 15 juillet 2021 - MAJ : 15/07/2021 17:07
Maeva Antoni | 15 juillet 2021 - MAJ : 15/07/2021 17:07

Alors que le pass sanitaire est sur toutes les lèvres, la Fédération Nationale des Cinémas Français trouve les mesures injustes et demande un délais. 

Longtemps fermées afin de lutter contre la pandémie, les salles de cinémas ont enfin rouvert leurs portes le 19 mai 2021, attirant les foules dès le premier jour (à l’instar des terrasses qui ont été prisent d’assaut pour un demi à 8 heure du matin). Mais la quatrième vague menace et les cinémas vont devoir à nouveau faire des concessions à la suite du discours du président Macron. 

L’instauration d’un pass sanitaire au 21 juillet, un délais assez court, a fait monter au créneau le président de la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF), Richard Patry qui demande une révision des restrictions concernant les salles de cinéma. Car le manque de manque de temps pourrait pénaliser les exploitants de salles, surtout que des mastodontes approchent comme The Suicide Squad, Kaamelott - Premier Volet ou encore Jungle Cruise.  

 

photo, Margot Robbie"Montre ton pass sanitaire d'abord"

 

Lundi 12 juillet ont eu lieu les annonces, d’Emmanuel Macron sur l’évolution de la pandémie (et comme bien souvent un lot de restrictions qui va avec). Alors que l’instauration d’un pass sanitaire est la mesure qui fait le plus polémique, la FNCF se sent particulièrement menacée à cause de la date du 21 juillet pour mettre en place cette contrainte (là où les autres secteurs d’activité liés au public ont jusqu'au 1er août). Une distinction que trouve injuste Richard Patry, comme il en a fait part à l’AFP :  

“Le problème c'est la stigmatisation, une fois de plus, des lieux culturels, alors qu'ailleurs ce sera début août, ou mi-août. Nous nous sentons punis. Pourquoi on nous l'impose avant tout le monde, alors que dans les cinémas il y a des protocoles stricts, alors que depuis le début de l'épidémie nous n'avons pas eu un seul foyer d'infection, et alors que nous avons de très bons films programmés pendant l'été ? Cela sert à quoi, cela va sauver qui ?” 

 

photo, Dwayne Johnson, Emily Blunt"Pas de pass, pas de ciné. Pas de ciné... pas de ciné."

 

Pour tenter de changer la date de l’instauration du pass sanitaire pour les salles de cinéma, la FNCF a rédigé un communiqué officiel afin d’obtenir un nouveau calendrier, le même que les restaurants ou les centres commerciaux. Un délai plus long qui permettrait aux salles de cinéma de se préparer au contrôle du pass tout en accordant plus de temps aux potentiels spectateurs pour se faire vacciner (car les gros blockbusters à venir ne seront sans doute pas décalés à nouveau). Un communiqué qui s’exprime de cette manière, dans les grandes lignes :  

"Bien que les salles de cinéma soient pleinement solidaires et mobilisées dans la lutte contre la Covid, elles sont aujourd’hui stupéfaites du très bref délai qui leur est alloué dans la mise en place du pass sanitaire. Cette situation représente une rupture d’égalité manifeste vis-à-vis des autres secteurs comme les restaurants, les commerces ou les transports. [...] La mise en œuvre de cette mesure se heurte à de nombreuses questions essentielles : responsabilité des salariés des salles de cinéma, responsabilité des entreprises et des spectateurs, sanctions applicables, mesures d’ordre public, statut des salariés, coût et processus opérationnel de vérification, etc.

 

Photo Alexandre AstierIl a dit, tu rentre pas

 

Sur tous ces points les autorités sont à ce stade silencieuses, alors que les cinémas ont moins d’une semaine pour mettre en œuvre cette obligation inédite et complexe [...] Cette mesure, prise avec effet quasi-immédiat et sans préavis informatif permettant à nos spectateurs d’anticiper la situation, vient briser la dynamique de reprise de notre activité et les perspectives économiques favorables du second semestre, indispensables après la longue fermeture des salles de cinéma. Elle fragilise fortement l’ensemble de l’exploitation cinématographique qui s’attelle pourtant depuis le début de la crise sanitaire à mettre en œuvre des protocoles sanitaires robustes et efficaces." 

Il n’est pas certain que le gouvernement fasse machine arrière à propos du calendrier établi, et il va sûrement falloir faire avec. Le retour à la normale en salles risque de n’avoir été qu’un soubresaut. En attendant de savoir ce que l’avenir réserve au cinéma, vous pouvez retrouver les premiers avis de The Suicide Squad juste ici.  

Tout savoir sur The Suicide Squad

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
puni
18/07/2021 à 20:10

Vu ff9 aujourd'hui : 8 dans une salle de 200 places. Les gens sont plus nombreux le soir a l apéro. Il n'y a aucun intérêt sanitaire a part essayer de faire vacciner les gens en les stigmatisant s ils ne sont pas vaccines.

Tuk
16/07/2021 à 22:02

La peur mene au coté obscur, vous finirais tous avec un masque comme Vador lol

alulu
16/07/2021 à 20:16

La question que je me pose. A quoi sert le sésame si le vacciné peut être vecteur de la maladie tout comme un non vacciné? À la limite, la meilleur promotion pour vacciner les personnes c'est de ne rien faire. Quand il y aura une hécatombe d'anti-machin dans les hôpitaux, ceux qui sont encore dans le doute iront se faire vacciner mais bon pour l'instant à part sur la TV....

Les anti-machin ne demande rien, n'impose rien. Toutes les mesures, les restrictions sont faites par les politiciens. Ils n'ont aucun pouvoir décisionnaire tout comme les pro-machin d'ailleurs.


@Morcar

"Bien sûr que ce que je dis n'est pas applicable, et je ne serais moi-même pas pour le faire (sinon, il faudrait aussi le faire pour les fumeurs, ceux qui mangent trop gros, trop de sucre, conduisent trop vite, ...) Je disais ça juste histoire de faire prendre conscience que si on se permet en France de faire la fine bouche, c'est bien parce qu'on a notre système de Sécu. Aux USA où tu payes en grande partie des frais de santé, je pense qu'ils doivent voir les choses différemment."

Les USA ce n'est pas le pays ou il y a le plus d'obèses au mètre carré :) et sincèrement je n'ai pas l'impression que certains américains ne font pas la fine bouche aussi. Ça prouve bien que le système de santé n'a rien à voir dans le débat.

alpha et omega
16/07/2021 à 17:44

dans ce cas là, deremboursons tous les fumeurs , drogués, obeses, sidaiques, alcoolques, avorteuses etc qui coutent un "pognon de dingue" comme dirait l'Autre , 100% Responsablite pour tous, hein?
moi je joue le jeu, le benefice /cout pour moi est prodigieux
les non vaccines sont en parfaite santé of course

Morcar
16/07/2021 à 16:11

Personnellement, je cotise comme tout le monde tous les mois à la Sécu, et ai la chance de n'avoir aucun souci de santé et de n'avoir jamais à aller chez le médecin. Certains dans mon cas disent qu'ils ne cotisent pour rien, pas moi. Car je m'estime heureux de ne pas avoir besoin (pour le moment) d'avoir recours à la Sécu, mais d'autres en ont bien besoin et tant mieux si mes cotisations leur permettent d'être pris en charge. Donc je cotise non pas pour rien, mais pour l'ensemble de la population.
Encore une fois, je n'avais pas vraiment envie au premier abord de faire ce vac.cin sur lequel on n'a pas beaucoup de recul, mais a priori même s'il existe toujours un petit risque d'effets secondaires, il est moindre que les effets du virus aujourd'hui sur la population. Là encore, si je ne me fiais qu'à mon cas, n'ayant personne dans mon entourage qui a été touché par le virus, ni moi-même, je pourrais me dire qu'après tout il n'est pas si méchant que ça ce virus, et que je peux me passer du vac.cin. Mais pour l'ensemble de la population, ça fera plus de bien que de mal. Donc j'ai fait un choix non pas pour moi, mais pour la majorité.

Morcar
16/07/2021 à 16:10

@Papy : Bien sûr que ce que je dis n'est pas applicable, et je ne serais moi-même pas pour le faire (sinon, il faudrait aussi le faire pour les fumeurs, ceux qui mangent trop gros, trop de sucre, conduisent trop vite, ...) Je disais ça juste histoire de faire prendre conscience que si on se permet en France de faire la fine bouche, c'est bien parce qu'on a notre système de Sécu. Aux USA où tu payes en grande partie des frais de santé, je pense qu'ils doivent voir les choses différemment.

Désolé si mon commentaire a pu paraitre un peu directif, mais j'ai du le rectifier au moins 6 ou 7 fois avant que le contrôleur du site ne l'interprète plus comme du spam. Il doit y avoir des termes liés à ce débat qui ne sont pas acceptés sur le site. Là encore, j'avais prévu une réponse plus longue, mais j'ai du la retoucher pour qu'elle passe.

T.
16/07/2021 à 15:02

@Morcar

"Mais sinon, il pourrait y avoir un moyen simple pour ceux qui ne veulent pas être vacciné : respecter leur choix, mais qu'ils l'assument jusqu'au bout et qu'ils gardent entièrement à leur charge leurs soin et/ou frais d'hospitalisation s'ils sont contaminés."

Déjà vu cet argument, l'argument des perroquets idiots. Je paye des impôts et cotisations (je suis indépendant) pour que ceux qui fument et boivent (ce que je ne fais pas perso) puisse se soigner quand ils vont inévitablement se retrouver avec des problèmes de santé (plus ou moins graves) alors je ne vois pas pourquoi je devrais recevoir des leçons si je ne me fais pas vacciner et que je dois être à mon tour soigné derrière (ce qui a peu de chance d'arriver contrairement à si je fumais et buvais). Il faut vraiment que certains commencent à réfléchir un peu et arrêtent de rentrer dans le jeu de la division qui est mise en place depuis le quinquennat de Macron (car le covid n'est qu'un sujet de division en plus pour ce gouvernement).

Enfin bref, pour ce qui est des cinémas, je ne comprend pas non plus cette mesure, et pour avoir bosser dans un ciné je ne vois même pas comment ils vont faire pour contrôler tout le monde dans les grands multiplexes, ça va être ingérable et difficilement applicable.

Papy
16/07/2021 à 14:39

@Morcar

Complètement d'accord. Je pense qu'il faut même supprimer la sécu car c'est inadmissible tous ces gens qui en profitent. C'est vrai : tu nais et tu t'expose aussitôt à une infinité de risques susceptibles de t'envoyer à l'hôpital et d'être un coût pour la communauté.
J'en ai marre des inconscients qui prennent leur voiture, sont victimes d'un chauffard, finissent tétraplégiques et deviennent une charge extrêmement onéreuse pour l'honnête contribuable que je suis... et qui ne sort jamais de son lit (trop de risques). Faites tous comme moi : terrez-vous dans une chambre capitonnée en claquant du fessier.
Question subsidiaire : on fait quoi des vaccinés avec ces produits expérimentaux et qui choppent direct une forme grave de la grosse grippe ? On les rembourse ou pas ?

Morcar
16/07/2021 à 13:53

@platitudes : Je n'étais pas chaud pour le faire, mais j'avais pressenti qu'on allait être ennuyé pendant l'été pour faire ce qu'on veut, donc j'avais anticipé et déjà pris mes rdv. A priori mon présentiment était bon. Ca me parait juste exagéré de laisser un délais si court après l'annonce.

Mais sinon, il pourrait y avoir un moyen simple pour ceux qui ne veulent pas être vacciné : respecter leur choix, mais qu'ils l'assument jusqu'au bout et qu'ils gardent entièrement à leur charge leurs soin et/ou frais d'hospitalisation s'ils sont contaminés. Parce que bon, c'est bien beau d'être contre, mais j'imagine qu'en cas de contamination les anti-vaccins seront les premiers à se plaindre s'ils ont des frais à leur charge...

En attendant, puisqu'on est sur un site de cinéma, la mesure annoncée par le Président me parait juste inapplicable. Même avec la meilleure volonté du monde, les gens ne pourront jamais être vaccinés à la date annoncée. Ces délais court sont à mon avis juste une stratégie pour motiver les gens à se dépêcher.

storm is coming
16/07/2021 à 11:51

allez demander aux israeliens, aux anglais, aux touristes, comment çà se passe...
stats pas bonne du tout pour les pays ayant piques a fond.. en israel il vont tous locker pour leur fête,en angleterre les vaccines sont les premeirs touches, etc... les vaccines iront bientot en masse dans les hopitaux, of course

Plus
votre commentaire