Terminator 2 : James Cameron a écrit le film en étant complétement défoncé

Raphaël Iggui | 1 juillet 2021 - MAJ : 01/07/2021 17:55
Raphaël Iggui | 1 juillet 2021 - MAJ : 01/07/2021 17:55

James Cameron a expliqué comment un ecstasy a mené à la naissance de John Connor dans Terminator 2 : Le Jugement dernier. 

Décidément, on n'arrête plus les confessions de James Cameron. Alors qu'il s'excusait récemment pour son comportement de tyran sur les plateaux, ce dernier a récidivé en revenant sur la gestation particulière du personnage de John Connor dans Terminator 2 : Le Jugement dernier. Pour rappel, personne ne croyait vraiment en Terminator premier du nom, un film d'anticipation par le réalisateur (viré) de Piranha 2 - Les tueurs volants porté par un bodybuilder autrichien. C'est notamment avec l'aide de sa productrice Gale Anne Hurd, centrale dans son ascension, que le projet a pu voir le jour.

Son succès critique et public (78 millions de dollars au box-office mondial pour environ 6,5 millions de budget) a finalement convaincu tout le monde pour lancer en chantier une suite près de 7 ans après le premier volet (1984 vs 1991). Entre-temps, Arnold et James sont devenus des stars triomphales, le budget a donc considérablement explosé, allant même jusqu'à devenir le plus gros budget de production de l'Histoire pour l'époque (102 millions de dollars). Et c'est dans le contexte d'une aussi grosse machine que James Cameron a écrit le scénario, défoncé à l'ecstasy. 

 

Photo James Cameron, Leonardo DiCaprio"En fait au lieu de couler, le Titanic commence à se battre avec l'iceberg."

 

Interviewé par The Ringer à l'occasion des 30 ans de Terminator 2, James Cameron est revenu sur la particularité de son processus d'écriture : 

« Je me souviens que j'étais assis, planant sous ecstasy, griffonnant des idées pour Terminator, et j'ai été frappé par un son de Sting, notamment la phrase : "J'espère que les Russes aiment leurs enfants aussi". Et je me suis dit : "Tu sais quoi ? L'idée de la guerre nucléaire est si antithétique à la vie elle-même". C'est de là qu'est venue l'idée du petit [John Connor, ndlr]. »

La combinaison Ecstasy-Sting-Guerre froide est-elle une formule gagnante pour la rédaction d'oeuvres de science-fiction ? Difficile de répondre, mais facile d'être hilare face à une telle déclaration. Le réalisateur derrière un nombre incalculable de films considérés comme classiques de la SF se défonce joyeusement pendant ses séances d'écriture. Vous pouvez désormais vous amuser chez vous, en essayant d'attribuer telle combinaison drogue-chanteur à telle oeuvre. 

 

photo Terminator 2"Et c'est comme ça que j'ai découvert la drogue"

 

Alors qu'il voyageait dans des contrées mentales inexplorées, James Cameron ne devait pas se douter que son film révolutionnerait l'histoire des effets spéciaux et récolterait une pelletée de nominations aux Oscars et 500 millions de dollars aux box-offices mondial. Il n'y a sans doute aucune méthode ni aucune morale à tirer de cette histoire, simplement un sourire et des conclusions sur les goûts musicaux de James Cameron. 

Si vous êtes curieux de savoir pourquoi Terminator 2 : Le Jugement dernier déchaîne autant les passions, on vous invite à lire notre critique dithyrambique. Et puis autrement, il y a notre classement des Terminator.

Tout savoir sur James Cameron

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Fred_NTH
04/07/2021 à 19:16

Peut-être que James Cameron écoute Chérie FM.

Deny
03/07/2021 à 21:38

La drogue c'est pas bien!

Ethan
02/07/2021 à 19:55

@Lolipop
A part Hasta la vista baby il y a pas forcément de dialogues marquants.
Sur "baby" c'est utilisé souvent par les groupes de cette époque dans les chansons : les guns, bon jovi donc très courant
John connor apprécie les guns
Ça fait partie du décor du film. Il y a même un clip pas mal sur la chanson du film avec terminator et les guns

RobinDesBois
02/07/2021 à 12:22

@Lolilop y a quoi de grotesque avec le bras ? C’est une explication parfaite la boucle temporelle. Explication gâchée par les daubes T5 et T6 totalement incohérents en ce qui concerne les voyages dans le temps.

Lolipop
02/07/2021 à 11:04

Ah ok c'est donc de là que viennent les dialogues débiles du film et l'idée grotesque que tout à commencé parce que le bras du t800 du premier film a été trouvé... Ou aussi l'idée du t 1000, tellement en avance de plusieurs décennies sur le t800 que ç'en devient risible.

Benasi
02/07/2021 à 09:18

Pour Avatar il a dû en prendre un bon kilo, vu les couleurs et les environnements sous acide du film.

Yoyo
02/07/2021 à 05:11

Je veux pas savoir ce qu'il a prit quand il a fait la promo de genisys et la prod de dark fate.

TofVW
02/07/2021 à 01:21

Il a été frappé par un "son" de Sting? C'est quoi un "son", genre Sting a pété, ou quoi?

pumpum
02/07/2021 à 00:01

Complètement écrit avec les pieds cet "article"

Ethan
01/07/2021 à 20:35

Il faut dire que la BO est signée Guns n' roses. A cette époque la drogue circulait pas mal dans le groupe

Plus
votre commentaire