Walter Hill, le producteur d'Alien, va refaire un western avec un gros casting

Salim Belghache | 22 juin 2021
Salim Belghache | 22 juin 2021

Le producteur d'Alien, Walter Hill, va revenir à la réalisation dans un genre qu'il affectionne : le western. Et le film a déjà ses têtes d'affiche.

Reconnu principalement pour son travail de producteur sur la saga AlienWalter Hill s’est pourtant illustré sur le terrain de la réalisation. Par exemple, son interprétation des guerres de gang à New-York : Les Guerriers de la nuit, a reçu avec le temps le statut de film culte. Néanmoins, Hollywood a surtout retenu ses escapades dans le western, notamment Le Gang des frères JamesExtrême Préjudice ou encore Géronimo.

 

photoLes Warriooors !

 

En effet, selon Deadline, Walter Hill va être chargé de la réalisation de Dead for a Dollar. Un western comme on aime avec un casting déjà très alléchant pour incarner les principaux rôles. Le premier est un habitué de la gâchette et des phrases qui tuent, tout en le faisant avec une classe et un accent allemand. Eh oui, il s’agit de Christoph Waltz qui, après son rôle mythique du docteur Schultz dans le western tarantinesque Django Unchained, va renfiler le costume de chasseur de primes.

Dans le cas de Dead for a Dollar, Christoph Waltz incarnera Max Borlund, un célèbre chasseur de primes engagé pour retrouver et ramener Rachel Price, l’épouse d’un homme d’affaires de Santa Fe. Sauf que cette dernière a été kidnappée et est détenue au Mexique contre rançon par Elijah Jones. Max fera alors face à un dilemme puisqu’en réalité Rachel Price a fui son mari violent et forme avec Elijah Jones, un couple.

 

photo, Christoph WaltzUne petite douche avant une grosse fusillade

 

Ces nombreux rebondissements forment déjà une intrigue assez dense, qui nous permettra d’explorer le Nouveau-Mexique de 1897. Néanmoins, Max Borlund croisera sur son chemin, un hors-la-loi qu’il a mis en prison par le passé : Joe Cribbens. Et pour cela, la production a choisi un acteur parfait dans ce genre de registre en la personne de Willem Dafoe. Le bouffon vert du premier Spider-Man de Sam Raimi semble être le choix idéal pour incarner l’ennemi juré de ce western et le duo d’acteur qu’il va nouer avec Christoph Waltz promet des ravages.

En tout cas, ce beau projet a de quoi exciter tous les amoureux des chapeaux et des chevaux du grand Ouest, d’autant plus que ce trio de talent devrait sans aucun doute former une belle alchimie. Même si les dernières expériences de Walter Hill à la réalisation n’ont pas été de franc succès (Du plomb dans la tête, Revenger), les deux acteurs principaux sont au top de leur forme.

 

Photo Willem DafoeUn western bien saignant pour la 2 

 

L’acteur allemand fera son retour dans le prochain James Bond : Mourir peut attendre, mais également à Cannes dans The French Dispatch de Wes Anderson. Même chose pour l’acteur américain, qui fait partie du même voyage pour le sud de la France. Pour l’instant, aucune date de sortie n’a encore été annoncée pour Dead for a Dollar et le reste du casting non plus. En attendant d'en savoir plus, vous pouvez retrouver notre article sur les derniers concept-arts partagés du Alien 5 avorté de Neill Blomkamp.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ray Peterson
23/06/2021 à 19:30

@ Stéphane, absolument! Très beau (TV) film ce Broken Trail, mais je parlais surtout de ses films sortis au cinéma.
En parlant diffusion TV, Deadwood c'est "méga pas mal" aussi et Hill a réalisé un épisode 1 de saison 1 de haute tenue.

Hocine
23/06/2021 à 16:25

Walter Hill est un véréran du cinéma et j'espère qu'il pourra faire un bon western. Le synopsis de son projet peut effectivement faire penser au film de Richard Brooks, Les Professionnels, avec Burt Lancaster, Lee Marvin et Claudia Cardinale notamment.
Quand on pense à Walter Hill, on pense inévitablement aux films d'action qui empruntent beaucoup au western. Il a aussi été scénariste du film Guet-Apens de Sam Peckinpah avec Steve McQueen et Ali MacGraw. Il a dirigé Charles Bronson dans Le Bagarreur, qui reste l'un de ses derniers bons films. Viennent ensuite des films comme Les Guerriers de la Nuit, 48 Heures, Extrême Préjudice, Double Détente avec Arnold Schwarzenegger, Dernier Recours.
Cependant, je n'ai pas vu certains films comme Geronimo ou Sans Retour.

alulu
23/06/2021 à 15:04

Idem, Sans Retour c'est très bien.

Lord Sinclair
23/06/2021 à 10:22

Non mais non, Le vieux vient pas de pub et il a pas une maitrise en marketing. On fera jamais une franchise et des décors pour boite de céréales avec ça, c'est nul.
Alors que le cross over entre F&F et le truc des robots camions qui parle venus de l'espace, c'est ça qui donne envie !!!

Sinon WALTER HILL quoi, le gars qui a fait mes belles années de location de VHS !!!! Coeur avec les doigts !!!

Free Spirit
23/06/2021 à 10:09

tout à fait ; c est un REMAKE du Film ; Les Professionnels avec LEE MARVIN et ROBERT RYAN; JACK PALANCE ... Excellent Western...

Thierry
23/06/2021 à 08:50

Sans Retour est resté fortement confidentiel pendant des années. Cela a commencé à...à sa sortie en salle plus que discrète. J'ai eu la chance de le voir à l'époque en parcourant quelques kilomètres et ça a été une véritable claque ! Une de mes plus belles séances de cinéma car le déplacement en valait la chandelle. Je remarque depuis quelques années, pas longtemps, le film semble bénéficier d'une notoriété qu'il n'a jamais eu par le passé (du moins dans nos contrées) et je ne peux que m'en réjouir.

Run to the Hill
23/06/2021 à 08:16

Tout à fait d'accord avec Ragnagnas, Sans Retour est un excellent film oublié injustement .

Thierry
23/06/2021 à 07:44

Je rejoins Ragnagnas. Il doit s'agir d'un remake car j'ai également pensé au film "Les professionnels" (1966). Suivi de près par "The Hunting Party" (1971) avec Candice Bergen, Gene Hackman et Oliver Reed.

Stéphane
22/06/2021 à 21:38

Ray Peterson, Hill a déjà réalisé son plus beau western, il s'agit de Broken Trail, le chef-d'oeuvre oublié de sa filmographie. ;)

Ray Peterson
22/06/2021 à 21:04

Mais grave avec les commentaires de dessous (notamment le sujet qui rappel le beau western de brooks et "Southern Comfort", un classique et une claque de survival).

Je rajouterais aussi pour le Sieur Hill son superbe Extreme Prejudice avec un final dantesque et un casting de gueules 80's qui déchirent.

En parlant de casting, un beau duo d'acteurs pour ce projet qui, j'espère, permettra à Hill de réaliser son plus beau western (moyennement convaincu par son Wild Bill, ai préféré son Geronimo) ancré dans l'époque même si ses 48 heures, Last Man Standing ou autre Bullet To the Head ou Hard Times peuvent s'apparenter à des westerns "urbains".

Plus
votre commentaire