Berserk sur Netflix : les 3 films adaptés du chef d'œuvre de Kentaro Miura, à (re)voir vite

Prescilia Correnti | 20 mai 2021 - MAJ : 20/05/2021 14:40
Prescilia Correnti | 20 mai 2021 - MAJ : 20/05/2021 14:40

Kentaro Miura, l’auteur de Berserk, est décédé. L’occasion de revenir sur son oeuvre, et pourquoi il faut la commencer - si vous ne la connaissez pas. 

Kentaro Miura avait 54 ans quand il est décédé ce jeudi 6 mai à la suite d’une dissection aortique. Sa mort plonge des millions de fans en plein désarroi, puisque l’auteur laisse derrière lui un chef-d’oeuvre inachevé : Berserk.

 


 

Commencé en 1989, ce monument de la dark fantasy, à l’ambiance terriblement sombre et apocalyptique, raconte l’histoire de Guts, un guerrier solitaire, armé d’une énorme épée, traqué par des forces obscures, et qui va chercher à se venger de son ancien compagnon d’armes. Rapide rappel des faits, pour en arriver aux trois films d'animation sur Netflix.

 

Photo BerserkOn t'aime Guts

 

Berserk, ce n’est pas qu’une "simple histoire" de vengeance : c’est un phénomène qui va avoir un réel engouement dans le monde entier. Au cours de sa création, l’oeuvre de Kentaro Miura va se vendre à plus de 50 millions d’exemplaires dans plus d’une quinzaine de pays. Elle a également fait l’objet d’adaptations en séries animées (une en 1997 et une autre en 2016), de films d’animation (Berserk l'Âge d'or) ou encore de jeux vidéo avec le titre de la Dreamcast Sword of the Berserk: Guts' Rage (2000) ou plus récemment Berserk and the Band of the Hawk (2017) par le studio d'Omega Force.

Son dessin détaillé et minutieux, caractérisé par sa violence graphique qui aura traumatisé toute une génération (vous savez très bien de quel passage on parle), va avoir un impact important dans la pop culture, notamment au travers de la création des jeux vidéo Demon's Souls et Dark Souls. Kentaro Miura avait été distingué, en 2002, dans la catégorie du prix de l’excellence d’Osamu Tezuka. 

 

photoDouce folie avant nuit de carnage

 

C’est pourquoi, si vous ne l’avez pas encore lu ou regardé, on vous conseille vivement de commencer par les trois films d’animation qui ont été commercialisés en 2012 et 2013. Bonne nouvelle : ils sont sur Netflix, au moins ça sera facile à trouver.

L’arc du Golden Age est - à nos yeux - un excellent moyen de rentrer dans le monde de Berserk. Si l’histoire se passe quelque temps après le manga, elle raconte en réalité comment Guts s’est retrouvé embarqué dans une galère impossible, et reprend à peu près les tomes 3 à 14 du manga. 

 

photoLa belle équipe avant le drame

 

Ces trois longs-métrages, divisés en trois parties (partie I : L'Oeuf du Roi conquérantPartie 2 - La Bataille de DoldreyPartie 3 - L'Aventposent les bases du monde de Berserk : entre autres les origines de Guts, et celles de ce fameux Griffith, le chef mercenaire de la Bande du Faucon, celui qui va un peu tout faire basculer. Les films couvrent le même arc narratif que l'anime de 1997 et servent de prequel à l'anime de 2016. On va éviter de vous en dire trop, déjà pour que vous appréciez l’oeuvre, mais aussi parce qu’on est désormais pris d’une envie mordante d’y replonger et de revenir dessus prochainement. Notons par ailleurs que c’est cette adaptation, créée par Toshiyuki Kubooka, qui va faire grimper la popularité de Berserk à un autre niveau. 

Pour revenir à l’oeuvre originale, Berserk restera à notre grand désarroi inachevé avec ses 40 tomes et 363 chapitres. L’auteur laisse donc une oeuvre non finie, remplie de questions en suspens et qui resteront (probablement) sans réponse, mais également des millions de fans reconnaissants pour tout ce travail accompli au fil des années. Encore une fois, merci pour tout.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
vida18
20/05/2021 à 19:09

Le seul reproche que je peux faire aux OAV est de ne pas avoir inclus la méchante reine qui a pourtant un rôle important dans la série de 1997.

vida18
20/05/2021 à 19:04

@ zetagundam

Personnellement je trouve la réalisation des OAV réussie comparée au style crayonné de la série Berserk de 2016.

rientintinchti
20/05/2021 à 15:40

Très bon manga qui a notamment inspiré les jeux-vidéos dark souls qui sont des monuments.

Berserkovore
20/05/2021 à 15:19

Sur la forme, la trilogie de l'Age d'Or sur Netflix est une excellente adaptation, animation et bande-son étant de grande qualité.
Sur le fond en revanche elle est sans doute trop survolée, trop raccourcie par rapport au manga d'origine avec notamment des personnages beaucoup moins exploités, ce qui atténue notamment la puissance dramatique du cliffhanger final...
Perso je recommande fortement de lire le manga avant de la visionner.

C.Kalanda
20/05/2021 à 14:26

Tout comme zetagundam je recommanderais plutôt la série des 90’s, pour la raison qu’il évoque: ce doit être l’une des meilleure BO jamais faite, tout média confondu. Et la série était un temps sur netflix, dommage qu’ils l’aient enlevée si c’est le cas.

prof west
20/05/2021 à 14:24

Un must a voir absolument en vostfr japonais

zetagundam
20/05/2021 à 14:15

Même si les films sont plutôt bons, malheureusement plombé par d'une réalisation relativement disgracieuse, ils font surtout office d'introduction à la dernière série en date.
Je conseillerai plutôt la superbe série de 98, qui n'est pas sur netflix mais trouvable à bon prix en blu-ray, sublimée par la superbe et envoutante B.O. signée par Susumu Hirasawa

votre commentaire