Après Army of the Dead, Zack Snyder prépare un Napoléon façon Scarface

Salim Belghache | 5 mai 2021
Salim Belghache | 5 mai 2021

Après Army of the Dead, Zack Snyder ne semble pas vouloir se reposer puisqu'il a pour nouveau projet un film sur Napoléon, façon Scarface.

Tout le monde s’impatiente de voir Zack Snyder retrouver ses premières amours dans Army of the Dead, produit par Netflix. En effet, le réalisateur a débuté sa carrière par un remake du Zombie du maître de l'horreur George A. Romero, avec L'Armée des morts.

Ce retour en grâce, après son (très) ambitieux Zack Snyder's Justice League, pourrait être un véritable tournant dans la carrière du réalisateur. S’ajoute à cela que Zack Snyder est connu de nos colonnes pour posséder une imagination débordante. Alors qu’il semble renouveler son œuvre, le réalisateur de 300 et de Sucker Punch a dévoilé son nouveau projet très particulier.

 

photoC'est ici que Zack Snyder range ses scénarios

 

Dans un entretien accordé au magazine Première, Zack Snyder a en effet évoqué un concept plutôt farfelu. Si 300 a été une adaptation du comics de Frank Miller autour de l’armée de Sparte, Zack Snyder pourrait s’attaquer à un biopic historique :

"Pour vous résumer, c’est très Scarface dans l’esprit. Très moderne. Le script est de Jeremy Doner et il a imaginé un Napoléon pour le public d’aujourd’hui. Vous ne l’avez jamais vu comme ça, dans aucune fiction."

Tout comme nous, le journaliste a été étonné de ce mélange quelque peu absurde. On a effectivement du mal à imaginer Scarface et Tony Montana (Al Pacino) à la sauce Napoléon. On en vient même envisager un empereur français sniffeur de cocaïne entre deux batailles. Snyder a donc justifié son propos et, par la même occasion, a rassuré :

"Je dis ça parce que c’est un peu l’ascension d’un immigré parti de rien et qui, quelques années plus tard, devient le putain d’empereur ! C’est quand même une sacrée histoire. Voilà un type ultra-charismatique qui comprenait parfaitement son époque et a su se l’approprier. Le script est fou et j’ai tout de suite vu ce que je pourrais en tirer visuellement."

 

Photo Al Pacino"Fuck"

 

Mais quand est-ce que nous pourrons voir ce chef-d’œuvre annoncé ? Eh bien, pas pour tout de suite, puisque le réalisateur américain a signalé qu’il était sur d’autres productions. Il a également rappelé le développement d’un long-métrage sur le dirigeant français du 19e siècle mené par Ridley Scott.

Il s’agit effectivement de Kitbag avec Joaquin Phoenix en Napoléon, dont le casting s’est agrandi récemment avec Jodie Comer (Killing EveThe White Princess) en Joséphine de Beauharnais, première femme de Napoléon et l’ancienne impératrice des Français. La production de Kitbag devrait commencer début ou courant 2022.

Du côté de Zack Snyder, un projet cinéma sur la mythologie arthurienne est dans les petits papiers du cinéaste et correspond totalement à son univers visuel très prononcé. D’ici là, Army of the Dead est prévu sur la plateforme Netflix à partir du 21 mai 2021 et pour patienter, vous avez notre dossier sur notre cinéaste bien singulier à Hollywood.

Tout savoir sur Zack Snyder

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mauvaise Hélène
08/05/2021 à 01:13

Bravo, Riaux remporte haut la main ce duel du commentaire le plus chiant.

Ethan
07/05/2021 à 21:02

@Simon Riaux
En même temps les colons étaient blancs. Le rationnel de la décision de rétablir l'esclavage en Guadeloupe je l'ai cité dans mes précédents messages. Tulard dit aussi qu'il n'était pas raciste car il est formé par l'abbé Raynal et Rousseau.
Sur le code civil de 1804, il faut en revenir au contexte. S'il y a eu un coup d'État c'est que la première république avait échoué. Alors certes son modèle tend vers une société patriarcale. Mais la société de la fin du 18e et du 19e était une société paysanne et patriarcale.
Tulard dit que la révolution était anti féministe. Il cite Olympe de Gouges qui s'est fait guillotinée

Sur les manuels, certains suggèrent d'effacer Napoléon donc le tabou à l'école a été présent pendant des années. Ça l'est peut-être moins ces dernières années années.

En fait avant macron on avait suggéré de faire du pluralisme scolaire. On pouvait revoir des moments de l'histoire via d'autres matières. Ça ne veut pas dire que l'histoire n'était pas enseignée de manière chronologique.

Peu importe le discours ministèriel qui a pu avoir.

Il n'empêche que ça a été enseigné vite fait napoléon voir parfois oublié.

Sinon pourquoi tant de personne à la question : qui est Napoléon ? avait pour réponse : c'est un chien dans les aristochats :)

Sur la critique, un moment donné il faut mesurer chaque événement et c'est tant mieux. Mais quand même il n'y a pas eu de commémrations pendant des années sur Napoléon

Simon Riaux - Rédaction
07/05/2021 à 17:39

@Ethan

Ce n'est pas mon propos.

Prétendre que Napoléon est un tabou en France, c'est une vue de l'esprit. Les bouquins qui lui sont consacrés se comptent par dizaine chaque année, tout comme les émissions de télé, de radio. Ca fait littéralement des semaines qu'il est un des sujets principaux des médias grand public. Prétendre qu'il y aurait un tabou sur la question, c'est tout simplement inexact.

Ensuite, il y a eu ces dernières années un profond remaniement des programmes, notamment d'histoire, qui a visé à rationaliser un peu les enseignements, et à les transmettre moins par thématiques éparpillées, qui amenaient les élèves à revenir plusieurs années d'affilée sur de mêmes périodes, mais à appréhender un enseignement plus chronologique.

On cause donc de Napoléon à peu près aussi longtemps, sur une année bien précise, plutôt que de l'éparpiller n'importe comment. C'est tout à fait discutable. Mais prétendre qu'on ne l'enseigne plus, à nouveau c'est n'importe quoi.

Ce qui est très problématique avec les arguments de Tulard, c'est qu'ils n'ont pas grand-chose à voir avec sa charge d'historien. Napoléon n'était pas raciste ? Je vois mal comment quiconque pourrait prétendre ça. Ou le contraire. La seule chose qu'on peut affirmer, c'est qu'il a rétabli l'esclavage (dont il va falloir déterminer en quoi il constitue un choix rationnel)... et que ces esclaves n'étaient pas très blancs.

Quant au code civil et au code pénal, vous vous trompez dans mon propos, je ne lui reproche pas leur obsolescence, comme vous l'écrivez, elle est normale, le temps qui passe tout ça tout ça. Non, je suis assez effaré qu'on le présente comme leur auteur... alors qu'il ne l'est absolument pas. Les textes étant bien antérieurs et rédigés par les jurés révolutionnaires.

Ah si pardon, il y a apporté des modifications. Il en a retiré les droits des femmes et des mineurs. Belle avancée.

Alors oui, effectivement, certaines voix critiques s'élèvent. Aucune qui demande à ce qu'on ne parle pas de Napoléon d'ailleurs. Elle se questionnent plutôt sur pourquoi on le commémore, sans commémorer ce qu'il a fait. Peut-être parce qu'il n'est pas évident évident de trouver énormément de grandeur dans le pillage de ses voisins, la destruction des libertés, le massacre de sa population, la mise en esclavage d'autres et l'appauvrissement de sa propre patrie.

J'ajouterais que le simple fait que sa figure soit l'objet de ce débats de ce type est assez significative de combien il est enseigné, discuté. Bref, c'est indiscutablement une figure majeure de l'histoire française.

Ethan
07/05/2021 à 17:24

@Simon Riaux
Tout dépend de chacun et de la période aussi à laquelle on est allé à l'école !
En fait j'ai senti que c'était un tabou. Les enseignants passaient vite fait cette période
Certes il a été commémoré par macron mais ça n'arrive jamais car c'est tabou
Je t'ai cité tulard parce qu'il a été invité à faire un discours et que ça doit être pas n'importe qui

Sur les erreurs que tu parles, je ne comprends pas vraiment. Sur l'esclavage tulard dit que le rétablissement de l'esclavage en Guadeloupe est une décision pragmatique, économique. Et qu'elle a été critiquée juste par un abbé. Tu t'appuies peut-être sur d'autres travaux ? Il ajoute que Napoléon l'a regretté par la suite et qu'il n'était pas raciste.
Sur le code civil et le code pénal c'est facile de critiquer avec notre regard d'aujourd'hui, ne crois tu pas?
Le code civil a évolué parce que la société a changé

James méllangé
07/05/2021 à 13:35

@Kyle Reese si j'ai suffit parlé au snyder cultiste pour avoir une idée de leurs niveau c'est a dire le même que leurs idoles

Après aucun studio serait assez inconscient pour offrir un biopics historique à un bourin droitar qui s'ignore comme snyder après le polharbor de Michael bay il doivent avoir compris quelque leçon

Simon Riaux - Rédaction
07/05/2021 à 12:04

@Ethan

C'est parfaitement ridicule d'affirmer qu'il n'est pas intensément enseigné en France. On en cause justement parce qu'il est commémoré nationalement. Arrêtons 30 secondes le délire. Personne en France n'ignore qui est Napoléon.

Les travaux de Tulard sont quand mêmes désormais très anciens, vivement critiqués et plus du tout en état de faire référence. Ne serait-ce que pour les "erreurs" qu'on y trouve sur les codes, civil comme pénal et sur l'esclavage.

Décision d'ailleurs qui a bien été vivement critiquée à l'époque, au sein même de la bourgeoisie, dans une partie de l'état-major, dans les derniers journaux que Napoléon n'avait pas réduit au silence, mais également dans le reste de l'Europe. Mais c'est très secondaire, dans l'absolu, ce n'est parce qu'une décision a été appréciée de telle ou telle manière il y a deux siècles, qu'elle peut ou ne peut pas être analysée sous un autre angle aujourd'hui. En revanche, ça en dit long aussi sur le rapport à l'histoire des hagiographes de Bonaparte.

Ethan
06/05/2021 à 20:59

@Matrix R
En fait à la base j'essayais juste d'atténuer le commentaire de @Mouais qui disait que Napoléon est un nazi
Et tout n'était pas faux dans ce que je disais

Matrix R
06/05/2021 à 20:13

Heureux de savoir que cet article réveille chez vos veiletés historiques

Ethan
06/05/2021 à 20:06

@Simon Riaux
Sur l'esclavage, je confonds, j'enlève ce que je dis. Il abolit la traite des noirs en 1815 et pas l'esclavage. De plus il ne rétablit pas l'esclavage en Martinique en 1802 car ça y était déjà
En fait il y avait une désorganisation complète des plantations. C'est pour ça qu'il rétablit en Guadeloupe. A l'époque ça n'avait pas vraiment été critiqué

Ethan
06/05/2021 à 19:12

@Simon Riaux
Je modifie ce que j'ai dit. J'ai oublié de parler de la guerre d'Espagne.
La guerre d'Espagne car là c'est lui qui attaque

Plus
votre commentaire