Stowaway : Netflix dévoile une bande-annonce anxiogène pour son huis-clos spatial

Maeva Antoni | 24 mars 2021 - MAJ : 25/03/2021 10:17
Maeva Antoni | 24 mars 2021 - MAJ : 25/03/2021 10:17

Le film de survival spatial de Netflix se dévoile dans une première bande-annonce.

Netflix s’envole vers Mars avec le film Stowaway de Joe Penna avec Toni Collette, Anna Kendrick, Daniel Dae Kim et Shamier Anderson. La plateforme avait déjà diffusé quelques images au compte-goutte extraites du film où il était surtout question d'enfermement. À présent, le film se révèle un peu plus dans une première bande-annonce qui expose ses enjeux. 

 

 

Pour rappel, le film met en scène trois scientifiques en route pour une mission de deux ans vers la planète rouge quand un quatrième passager fait son entrée. Le vaisseau en proie à des difficultés techniques n’est plus en mesure d’offrir suffisamment d’oxygène pour tout le monde. Confinés dans l'espace, les occupants du vaisseau ont alors douze jours devant eux pour trouver une solution viable. 

Cette bande-annonce est découpée en deux parties bien distinctes. Tout commence avec le réveil du mécanicien, campé par Shamier Anderson. Ce dernier était évanoui dans une sorte de local technique alors que la navette décollait déjà. La première moitié de la bande-annonce expose l’adaptation forcée de cet homme dans un environnement auquel il n’a pas été préparé.

Il se voit alors contre son gré engagé dans une mission de deux ans. Le biologiste interprété par Daniel Dae Kim et la médecin d'Anna Kendrick l’aide à s’intégrer dans ce nouvel écosystème. 

 

photo, Daniel Dae Kim, Anna Kendrick, Toni Collette, Shamier AndersonQuand il faut décider qui a le moins besoin de respirer

 

La seconde partie de la bande-annonce annonce le véritable enjeu du film. La commandante de bord jouée par Toni Collette découvre un problème technique important : il n’y a pas assez d’oxygène pour quatre personnes. S’en suivent des séquences au montage rapide nous entrainant dans une succession de tentatives de réparations spectaculaires. Les effets spéciaux des sorties dans l’espace sont relativement bluffants. On sent le porte-monnaie du géant du streaming derrière le projet. 

Cependant, on peut apprécier la parcimonie avec laquelle il est employé, le film n'étant pas surchargé d’effets comme autant de poudre aux yeux, a priori. Soit Netflix a joué la subtilité avec Stowaway, soit la plateforme en garde sous le pied pour des bandes-annonces futures et garder la surprise lors de la sortie du film. À voir.

 

photo, Shamier AndersonPerdu dans l'espace

 

En tout cas, Netflix résumait son film ainsi : “À des millions de kilomètres de la maison, la survie va de pair avec le sacrifice”. En voyant cette bande-annonce, on pourrait regretter ce compte à rebours et toute cette idée de bataille pour survivre. L’idée d'implanter un passager clandestin à cet univers spatial et développer les répercussions psychologiques et sociales d’un tel choc aurait été une piste intéressante et peut-être plus originale.

Néanmoins, avec un tel casting et des effets spéciaux de qualité, on peut imager qu'on passer un moment divertissant devant Stowaway. En attendant le 22 avril, vous pouvez lire notre critique de Arctic, le dernier film de Joe Penna.

Tout savoir sur Le Passager nº4

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
GTB
24/03/2021 à 22:56

Prometteur. Vraiment curieux de voir ce deuxième film de Penna.

Kyle Reese
24/03/2021 à 22:31

Miam. Tout à fait ma tasse de thé.

votre commentaire