Cinéma vs streaming : les salles veulent faire payer Warner pour leur stratégie HBO Max

Gael Delachapelle | 17 décembre 2020
Gael Delachapelle | 17 décembre 2020

Après la décision de Warner de sortir tous ses films prévus pour 2021 en simultanés au cinéma et sur HBO Max, les salles ripostent contre le studio.

Sans le savoir (ou pas), Warner Bros. a malencontreusement déclenché une guerre à Hollywood, entre le cinéma et le streaming, en lâchant un gros pavé dans la marre, avec sa nouvelle stratégie. En effet, le studio a décidé de sortir tous ses films prévus pour 2021, dont le DuneThe Suicide Squad, Matrix 4 ou encore Godzilla vs. Kong, en simultané dans les salles et sur la plateforme HBO Max, aux États-Unis.

Une solution hybride prête à être expérimentée avec Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins, le 25 décembre prochain, qui a fait hurler de rage les exploitants des salles de cinéma, ainsi que les cinéastes derrière les œuvres concernées, notamment Denis Villeneuve. Même Christopher Nolan, le réalisateur du crash-test Tenet, a poussé un méchant coup de gueule, qualifiant HBO Max de "pire service de streaming", une réaction jugée comme "douloureuse" par le boss de WarnerMedia.

 

De son côté, Legendary Pictures, co-producteur avec le studio de la trilogie The Dark Knight, qui a également financé en grande partie Dune et Godzilla vs. Kong, a été informé de cette stratégie lors de son annonce publique, ce qui l'a évidemment bien mis en colère, au point de menacer la Warner d’une attaque en justice afin de retirer les deux films du catalogue de la plateforme. Cette solution dite temporaire a donc provoqué une immense colère dans l’industrie, dont les membres redoutent un point de non-retour désastreux dans les modes de diffusion des films. Et apparemment, la guerre entre le studio et les salles n’est pas près de s’arrêter.

En effet, selon un tweet d’un journaliste du Hollywood Reporter, Aaron Couch, « des sources en interne disent que certains cinémas envisagent de réduire le prix des billets si bas pour les films de Warner que le studio ne récupérerait presque rien. » Il n'y a actuellement aucune garantie que ces mesures vont être prises dans l'industrie cinématographique, mais cette solution pourrait être une manière pour les salles de militer contre la nouvelle stratégie de la Warner.

 

photo, John David WashingtonLes exploitants de salles, actuellement sous respirateur...

 

La décision du studio est un nouveau coup de poignard pour les exploitants des salles, surtout après le coup fatal attenté par Disney, en privant les cinémas des sorties de Mulan et plus récemment de Soul, le dernier Pixar, en les reléguant sur sa plateforme Disney+, ce qui n'avait pas manqué déjà de faire réagir les exploitants.

La plateforme de la firme aux grandes oreilles est par ailleurs bien décidée à mener 2021 et l'avenir avec son contenu, notamment les dizaines de séries annoncées pour Star Wars et Marvel dans son catalogue. Une raison supplémentaire pour les salles de lutter contre les services de streaming de Disney et Warner, et donc possiblement en sabotant les entrées au cinéma du studio dans un geste militant.

Pour rappel, Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins n'a pas encore de nouvelle date de sortie annoncée, pour le moment, en France, tandis que le Dune de Denis Villeneuve est, lui, attendu pour le 29 septembre 2021 dans nos salles uniquement. En attendant, on vous explique pourquoi les acteurs à Hollywood s'énervent aussi face à la stratégie de Warner par ici.

Tout savoir sur Warner Bros.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Phabb
24/12/2020 à 14:51

Et sinon nous, on a notre mot à dire ou pas ? Non parce qu'à la base les films, les séries, tout ça, c'est fait pour les spectateurs non ? Alors eux qu'est-ce qu'ils préfèrent ? Par exemple, moi ça fait un bail que je fuis les cinémas. Entre le prix et la fréquentation exaspérante, je suis bien mieux chez moi à regarder mes films selon mes envies (comme je veux et quand je veux). Oui aux sorties simultanées.

Cinéma 5 euros
21/12/2020 à 14:36

Les cinémas ont creusés leurs propres tombes avec des places a 13 euros et du snacking hors de prix. Juste le retour de bâton

Sergio
18/12/2020 à 17:24

@gege le vrai, mouais... amortir des films à plus de 100 millions $ avec uniquement des plateformes svod, c’est pas gagné hein ! La rentabilité est pas du tout, mais alors pas du tout la même . Entre un spectateur qui paye plus de 10 balles pour un film et un foyer qui paye la même somme par mois pour un contenu illimité... pas pour rien que la MGM a pas lâché Bond. Et je parle pas du téléchargement avec les films Svod en top qualité sur les torrents day one !

Ankytos
18/12/2020 à 14:10

Les plateformes de streaming sont peut-être bien en train de sonner le glas des salles (je ne sais, je n'ai pas les pouvoirs de divination que d'autres semblent posséder). C'est possible mais je ne pense pas que ce sera souhaitable. Si c'est l'avenir, nous ferons quoi ? Nous abonnez à une demi-douzaine de plateformes pour voir tout ce qui nous intéresse et payer encore plus cher à l'arrivée qu'avec une carte d'abonnement cinéma ? Ou bien télécharger à mort en se foutant de financer le cinéma qu'on aime ? Sans compter que le cinéma disparu, ces plateformes nous aurons à merci et feront ce qu'elles voudront : rogner sur la qualité, augmenter les prix, mettre des publicités, qu'en sais-je ?
Je suis peut-être trop pessimiste mais cela m'inquiète un peu.

Terminéator
18/12/2020 à 13:41

Bah si les exploitants baissent les prix des billets des films Warner et Disney alors ne vont-ils pas créer de la demande pour ces films justement et enrichir encore plus ces studios ? Je ne suis pas sure que se soit la bonne stratégie à adopter hein mdr . Après comment vont-ils justifier une baisse de prix pour certains films et non les autres aux yeux des spectateurs ?

Morcar
18/12/2020 à 09:01

@gege C'est ce qu'on appelle "travailler en collaboration avec". Les salles ont apporté beaucoup d'argents aux producteurs de films, et les producteurs ont rapporté de l'argents aux salles. Et quand on a un minimum de déontologie, on ne crache pas comme ça du jour au lendemain sur celui qui a été notre collaborateur pendant des dizaines d'années.

Personnellement, j'aime assez cette idée des salles américaines, même si j'ai peur que ça ne fasse qu'amplifier encore l'envie de Warner de tout mettre sur HBO (si leurs films ne leur rapportent plus rien en salles, pourquoi continueront-ils à les y diffuser ?...).

Pour ce qui est de Disney+, pourtant assez amateur des films Star Wars, y compris la dernière trilogie, rien aujourd'hui ne me donne envie de m'abonner à cette plateforme qui ne semble avoir à proposer comme nouveauté que du Marvel et du Star Wars. Seul "Soul" m'intéresse, mais je n'irai pas cautionner ce choix juste pour un film, donc pas d'abonnement, et je le verrai d'une autre manière (J'ai vu 3 épisodes de "The Mandalorian" avant d'abandonner tant ça m'ennuyait).
Le pire avec ces sorties VOD est qu'en plus on n'aura même pas le droit à une sortie sur support physique !! Ben oui, ils préfèrent que tu payent 6€ tous les mois plutôt que de te vendre un BluRay à 15 € une fois.

Vive l'avenir où tout ne sera plus fourni que par abonnement ! Films, jeux-vidéos, etc... On cumulera tous un loyer à payer, un leasing pour la voiture, et des abonnements pour les loisirs. Plus rien ne nous appartiendra. Quel bel avenir on nous promet !!

Gazou
17/12/2020 à 21:30

Il est grand temps d'évoluer et de voir et produire les films autrement;
Quand on voit le tarif d'un ticket, tout ça pour voir un film d'une qualité image et son douteuse avec en supplément le gars à coté de toi qui est sur son portable durant la moitié du film et qui parle durant l'autre moitié ........
Ca permettra peut être aussi de recentrer un peu la qualité des films et on aura un peu moins de comédie nanar à la française mais bon.... ca faut pas rêver ^^

gege le vrai
17/12/2020 à 21:13

@Sergio, on peut aussi considérer que c'est les studios, qui, avec leurs films, ont fait gagner des milliards aux salles et vu qu'aujourd'hui ils n'ont plus besoin d'elle pour les diffuser pourquoi continuer a partager le gâteau avec elles

Rorov94M
17/12/2020 à 20:30

Que les exploitants se contentent de nettoyer leurs salles entre les séances,ne pas sur-facturer les suppléments et assurer la sécurité dans les salles...et ont pourra reparler!
WARNER a le pouvoir.Pas les exploitants.
HBO MAX est qualitativement la meilleure proposition vod.

Eddie Felson
17/12/2020 à 20:02

Excellente riposte! Brader les films warner pour sabrer leur rentabilité en salle et couper l’herbe sous le pid d’HBO Max!
J’espère qu’ils vont le faire! Excellent

Plus

votre commentaire