Justice League : la réalisatrice de Wonder Woman tacle le film et les changements de Joss Whedon

Déborah Lechner | 10 décembre 2020
Déborah Lechner | 10 décembre 2020

Comme de nombreux fans de DC, Patty Jenkins, la réalisatrice de Wonder Woman, n'a pas du tout aimé le Justice League massacré par Joss Whedon et la Warner.

Même si Zack Snyder est crédité en tant que réalisateur pour le Justice League de la Warner, le blockbuster de DC ne correspond en rien à la vision plus sombre que le cinéaste avait de cette réunion super-héroïque dont il a posé les bases avec Man of Steel et Batman v Superman : L’Aube de la justice. C'est d'ailleurs l'accueil assez tiède de l'affrontement entre le Chevalier Noir et le Kryptonien qui a rendu le studio plus frileux et suffisamment opportuniste pour profiter du départ de Snyder afin de changer considérablement la teneur du film

La post-production a ainsi été confiée à Joss Whedon, le réalisateur d'Avengers et Avengers : L'Ère d'Ultron, qui s'est torché le derrière avec le travail de Snyder en orchestrant des reshoots qui ont occupé les trois quarts du film, devenu un divertissement pop-corn sans âme. De nombreux fans n'ont d'ailleurs pas du tout digéré cette ingérence du studio, au point de réclamer justice avec la sortie du director's cut de Zack Snyder, qui arrivera finalement sur HBO Max en 2021.

 

photoLa véritable Justice League

 

Mais les spectateurs ne sont pas les seuls à s'être sentis lésés par les changements opérés en coulisses. Comme elle l'a expliqué à CinemaBlend, la réalisatrice Patty Jenkins, en charge de la franchise Wonder Woman au sein du DCEU, a elle aussi quelques griefs à l'encontre de Justice League et de ce qu'il a fait de sa Diana Prince :

"Je pense que, comme les fans, tous les réalisateurs de DC l'ont rejeté [ndlr : Justice League]. J'ai trouvé que cette version contredisait mon premier film à plusieurs égards, et aussi ce film [ndlr : WW1984], pour lequel j'avais déjà commencé la production. [...] Il aurait fallu se renvoyer la balle pour que ça fonctionne. Quand Zack faisait Justice League, je savais en quelque sorte où elle [ndlr : Wonder Woman] allait finir. 

Alors je n'ai pas changé son costume, parce que je ne veux pas contredire ses films, vous comprenez ? Mais pourtant, je devais faire mes propres films, et il [ndlr : Zack Snyder] a été d'un grand soutien. Donc je pense que ce Justice League était une sorte d'aberration. Ils essayaient de transformer une chose en quelque chose d'autre. Et donc, j'ai fini par penser : 'Je ne reconnais pas la moitié de ces personnages. Je ne suis même pas certaine de ce qui se passe' ".

 

Photo Gal Gadot, Patty JenkinsGal Gadot et Patty Jenkins sur le tournage de Wonder Woman

 

Si la Wonder Woman de Gal Gadot a effectivement été traitée différemment que dans le film solo de Jenkins, celui qui a le plus morflé reste le Cyborg de Ray Fisher, dont l'arc narratif a été réduit comme peau de chagrin. Ce dernier a d'ailleurs déclaré la guerre au réalisateur après l'avoir accusé d'abus et de mauvais comportement lors des fameux reshoots. Le Zack Snyder's Justice League devrait donc temporairement remettre les pendules à l'heure, même s'il n'est toujours pas prévu que l'équipe de super-héros se reforme à nouveau dans un Justice League 2. Wonder Woman devrait ainsi continuer en solo avec le prochain Wonder Woman 1984, suivi d'un spin-off sur les Amazones de DC et enfin Wonder Woman 3 qui mettra normalement fin à la franchise. 

D'ici là, notre critique de Wonder Woman est juste ici. Pour voir ou revoir la dernière bande-annonce du deuxième volet, attendu ce 16 décembre en France, c'est de ce côté

Tout savoir sur Justice League

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Flo
12/12/2020 à 14:14

Très inexacte, suffit de comparer : la WW "brillante" filmée par Whedon est plus fidèle à la "bad girl" tout en ralentis suggestifs de Snyder. Et pour l'évolution de son caractère, c'est à Jenkins que tout reste à faire, si elle se sent obligée de raccorder avec "Dawn of Justice"...

Emynoduesp
10/12/2020 à 23:28

y en a qui devraient reprendre les cours de francais pendant le confinement au lieu de s informer sur des sites complotistes...
non le snyder cut n existe pas, c est une machination du pentagone pour nous embrouiller l esprit afin que nous ne pensions pas a la fin du monde a cause de covid!
comment? ah oui...j ai oublie de prendre mes cachets :')

Moixavier58
10/12/2020 à 22:24

Je prefere largement JL que WW, mais d'accord avec JW, il faut arreter, c'est comme Brian Singer

Comixzone
10/12/2020 à 21:15

Vous nous fatiguez avec truc chaque fois sorter les filmes on attend toujours MAN OF STEEL 2 avec Henry Cavill. Mais quest ce qui ne va pas avec les filmes Hollywood continuer les productions des filmes. Et laissez les Faux histoir coronavirus des politiciens ses gent corumpu hipocrite gouvernement corumpu ces gent qui veulent seulement ce fair de l'argent des escro dans le monde. nous on veux que Nos enfant frequente normalement et divertisse aussi dans l'art du CINEMA
on aime s'épanouir grand cmme enfant se lever le matin allez au travaille sans qu'on nous racontent ses conorie COVID-19 qui n'existe pas ou qui existe pour ceux donc on a déjà laver la servel. donc on veux les sortie métez vous au travail enlever tous ses conories qu'on nous mes dans la tête pour nous tué le moral.

Niko
10/12/2020 à 18:18

Joss whedon le mérite, lui et son humour qui ne convient pas à dc comics. Je ne pense pas que c'est le studio qui a décidé de littéralement déculotter steppenwolf, de balancer flash sur wonder woman et j'en passe...

Marvelleux
10/12/2020 à 15:07

Laisser Whedon tranquille.

steph2bordeaux
10/12/2020 à 12:25

Whedon aura du mal à se relever de ça alors que c'est une erreur du Studio qui n'a d'autre vision que d'essayer de pomper la recette du voisin.

mightor
10/12/2020 à 11:45

Ben...elle ne s'en prend pas particulièrement à Whedon. Je vois plutôt un tacle indirect envers le studio!
Et puis, elle défend Snyder, bien entendu, puisqu'il l'a aidé pour son film et, à ce qu'il se dit, réalisé plusieurs scènes...ce qui est plus que probable quant on voit certaines scènes, d'action en particulier.

Rico
10/12/2020 à 11:24

Non on ne peut pas reprocher à Whedon de s'être vendu, lui ou un autre ça n'aurait rien changé.
Et les fans peuvent avoir les espoirs qu'ils veulent ce Snyder cut restera un film tiède et faiblard.
Et arrêtons de taper sur Whedon, Comportement ignoble, faut voir Michael Bay sur ses plateaux le mec s'en balec. L'allégorie avec un mercenaire est assez juste, un film c'est un terrain de guerre, les enjeux sont énormes, pas le temps de niaiser. Cameron sur Titanic, le mec était là pour finir un film pas se faire des potes.

trashyboy
10/12/2020 à 11:08

C'est marrant comme les langues se délient encore un peu plus, comme pour mieux vendre la version de Snyder qui arrive prochainement...

Plus

votre commentaire