Pirates des Caraïbes 6 (sans Johnny Depp) sera super girl power, selon Margot Robbie

La Rédaction | 20 novembre 2020
La Rédaction | 20 novembre 2020

Margot Robbie sera l'héroïne du prochain Pirates des Caraïbes, à la place de Johnny Depp, et l'actrice promet que le mot d'ordre sera "girl power".

La magie s'est certainement un peu envolée au fil des années et suites, mais la saga Pirates des Caraïbes reste une mine d'or pour Disney. La preuve : Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar a marqué le plus petit score de la franchise depuis le premier épisode, mais a tout de même encaissé près de 800 millions au box-office. Difficile alors d'imaginer que le studio fera une croix sur ce business.

La vraie question était de savoir si Johnny Depp serait de retour. Le premier doute était d'ordre financier : entre son salaire et son pourcentage sur les recettes, l'acteur coûte cher, potentiellement jusqu'à 90 millions selon Forbes. La seconde explication flirte avec la sphère people : le divorce entre l'acteur et Amber Heard, qui s'est transformé en guerre médiatique et judiciaire, et où chacun accuse l'autre d'être l'agresseur. Warner Bros. ayant décidé de virer Johnny Depp des Animaux fantastiques 3 suite à un procès pour diffamation perdu en Angleterre, une simple apparition de l'acteur dans un film Disney pourrait être problématique.

Dans tous les cas, le destin de la saga était scellé avant tout ça puisque Margot Robbie a été choisie pour être l'héroïne du prochain Pirates des Caraïbes en juin 2020, dans un nouvel épisode présenté comme un spin-off - et pas une suite véritable. Et l'actrice nommée aux Oscars pour Moi, Tonya annonce la couleur féminine-féministe.

 

photo, Margot RobbieMarie Stuart, ou le cosplay Johnny Depp dans Alice au pays des merveilles ?

 

Interrogée par Collider en pleine promo de Dreamland, Margot Robbie a dit quelques mots sur ce prochain Pirates des Caraïbes, qui sera écrit par Christina Hodson, déjà derrière Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn avec elle :

"Beaucoup de girl power. C'est trop tôt pour en parler, mais j'apprécie que vous soyez excité par tout ça. J'adore Christina, bien évidemment. Je ne suis pas productrice sur Pirates, donc je vais attendre patiemment que les choses avancent, de la manière dont on peut le faire en tant qu'acteur, ce qui est sympa. Je n'ai pas encore à être stressée par tout ça. On est vraiment, vraiment excités à l'idée d'ajouter un élément féminin central dans ce monde."

C'est là que certains vont hurler, en citant Keira Knightley centrale dans la trilogie, Penelope Cruz au premier plan de Pirates des Caraïbes 4 : La Fontaine de jouvence, et Kaya Scodelario dans La Vengeance de Salazar. Toutes ont été autre chose que des demoiselles en détresse, ont pris l'épée pour se battre, mais sont restées dans l'ombre de Jack Sparrow et Johnny Depp.

 

photo, Johnny Depp, Keira Knightley, Geoffrey RushElizabeth Swann était là

 

D'autres hurleront inévitablement sur la fameuse féminisation des franchises, qui abîme, saccage, maltraite, traumatise - apparemment. Est-ce l'idée du siècle ? Probablement pas. Est-ce pire que de bêtement et simplement préparer un sixième Pirates des Caraïbes, en espérant pouvoir en sortir encore une dizaine pour capitaliser sur la marque ? Probablement pas.

Le point business sera forcément évoqué. Pourquoi lancer un Pirates des Caraïbes féminin alors que S.O.S. Fantômes, Ocean’s Eight, ou justement Birds of Prey se sont vautrés au box-office ? N'était-ce pas la preuve que le public n'en veut pas ? À cet argument, une autre réponse business : les succès phénoménaux de Wonder Woman et Captain Marvel ne prouvent-ils pas le contraire ? Est-ce que le choix d'une héroïne n'a pas été le cadet des soucis de la récente trilogie Star Wars, tandis que Rogue One a cartonné ? Charlize Theron a-t-elle rebuté le grand public en héroïne dans Mad Max : Fury Road (dont le prequel centré sur Furiosa arrive) et Atomic Blonde ?

 

Photo Kaya Scodelario, Johnny Depp"Moi j'ai rien fait, est-ce que je peux revenir ?"

 

Et c'est là qu'on va remettre sur la table Battlestar Galactica, dont la version moderne avait énervé bien des fans en changeant des héros et héroïnes, notamment Starbuck. Laquelle est vite devenue l'un des meilleurs personnages de la série, et du genre. Preuve qu'il est bien judicieux d'attendre de voir Margot Robbie en pirate, pour juger.

En réalité, la vraie question est de savoir pourquoi Disney n'a pas relancé la machine avec les héroïnes déjà présentes, notamment parce que Keira Knightley apparaissait à la fin du cinquième épisode. Kaya Scodelario, elle, avait signé pour un sixième film, mais devra visiblement s'assoir dessus.

Tout savoir sur Pirates des Caraïbes 6

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Dante05
23/11/2020 à 13:12

Ce film, ce sera sans moi....
La diversité ce n'est pas ça...

Balaur
22/11/2020 à 11:08

Oui ben ce sera sans moi..... Sans déconner c'est quoi cette habitude de vouloir recycler des gros succès pour les féminiser... Vous avez pas assez de cervelle pour créer des histoires originales qui mettent en avant une ou plusieurs femmes ? Non parce que on cite en exemple des films qui ont bien marché avec pour perso principale une héroïne. Mais si ça marche, c'est parce que c'est ORIGINAL ! Faire des remake pourris en remplaçant les hommes par des femmes ça n'a aucun intérêt quoi et c'est juste un aveu de faiblesse en ce qui concerne l'inventivité (ou alors oui, une grosse envie de surfer sur le féminisme ambiant pour faire du fric). A quand une Jane Bond j'ai envie de dire... Plus le temps passe et plus le ridicule dépasse toutes les frontières....

Reno
22/11/2020 à 09:01

Héros ou héroïne, faudrait qu'ils comprennent qu'on s'en fout. Si c'est un bon film, ce sera bon avec un homme ou une femme à sa tête.

Mais avec pirates des Caraïbes, c'est risqué. C'est tellement lié au personnage de Jack Sparrow que garder le titre en dégageant le personnage... Ça pourrait faire le même effet qu'un James Bond sans James Bond avec une espionne comme personnage central.

BuckRodgers
21/11/2020 à 20:07

Bah les films féminins, le girl power...c'est loin d'être un problème bien évidemment ^^ faire d'une ou de plusieurs femmes les héroïnes de films est super mais je pense que là où ça coince c'est de vouloir absolument reprendre des rôles masculins à succès et de les féminiser... Wonder Woman et Captain Marvel ont super bien marché et pourquoi ? Parce que ce sont des films originaux, de nouvelles histoires, des rôles écrits pour des femmes. Et ce que le publics veut je pense, ce que le féminisme mérite...de nouveaux films et pas du recyclage ^^

Lay92
21/11/2020 à 19:32

Pirates des caraibes sans jack. Sa sert à rien, je le regardais que pour lui

Tito
21/11/2020 à 18:00

Hooo ont as vu avec Birds of Prey....
Sa marche pas...
Stop au massacre du cinéma...
Un pirates des Caraïbes sans deep n'as aucun intérêt

Axellife
21/11/2020 à 17:17

Pirates des caraibes ,c est jack sparow ,sans lui sa na plus d'interets ,ce sera un banal film de pirates et un enorme fiasco .

Clem
21/11/2020 à 14:49

Oui parce que cette saga n'avait jamais eu de personnages féminins importants si ? Ah ben si... Zut... Ce girl power marketing devient vraiment lourd. Et si on essayait de recommencer à écrire des bons scripts au lieu de nous vendre des bouses façon Birds Of Prey??

Fanoux
21/11/2020 à 11:57

il m'ont cassé le moral sans deep le film et foutue je suis déçue tristesse triste

Storn
21/11/2020 à 09:20

Bin pirate des Caraïbes sans deep vaut plus rien , après sera quoi les enfants ,les animaux ,Disney n'a plus rien de magique !!! . Depuis la mort de son créateur .

Plus

votre commentaire