Monster Hunter vs Wonder Woman 1984 : le match absurde et drôle de fin 2020

Geoffrey Crété | 20 novembre 2020
Geoffrey Crété | 20 novembre 2020

Monster Hunter de Paul W.S. Anderson (Resident Evil, Event Horizon), avec Milla Jovovich, pourrait être le seul gros divertissement de fin 2020.

Dune, Top Gun : Maverick, Black Widow, Eternals, Mourir peut attendre... À un moment ou un autre, tous ces films ont failli occuper la fin d'année 2020, avant d'être repoussés à 2021. Dans ce désert de blockbuster, Wonder Woman 1984 semble désormais la seule à tenir le flambeau du spectacle hollywoodien, dès le 25 décembre aux États-Unis (pour la France, c'est en théorie le 16 décembre). Une sortie américaine très spéciale, puisque le blockbuster arrivera simultanément au cinéma et sur HBO Max.

Sauf que non. Car Monster Hunter est là aussi. Prévu à l'origine pour septembre 2020, le film de Paul W.S. Anderson adapté du jeu vidéo avait été repoussé à avril 2021. Jusqu'à ce que Sony ne l'avance à fin décembre aux États-Unis, avec une sortie en parallèle en Chine, pour se placer sur le créneau. Et face à l'offensive de l'Amazone super-héroïne, Sony a une nouvelle fois déplacé son pion Milla Jovovich : Monster Hunter sortira le 25 décembre aux États-Unis, directement face à Wonder Woman 1984.

 

 

La stratégie est claire : Sony croit dur comme fer en Milla Jovovich, ses gros guns et ses gros monstres. D'autant que Monster Hunter sortira uniquement au cinéma, contrairement à WW1984, dont la carrière sera partagée entre les salles et HBO Max. Néanmoins, il y a une grosse différence entre les deux films : Monster Hunter a coûté dans les 60 millions, loin des 200 millions de WW1984. Si tout le monde a bien compris que sortir un blockbuster à 200 millions était suicidaire jusque là, un film au budget medium a nettement plus de chance de s'en sortir.

Autre différence : le marché asiatique. Ce public avait boudé Mulan malgré l'appel du pied de Disney, mais avait répondu présent pour la saga Resident Evil de Paul W.S. Anderson et Milla Jovovich. À mesure que le public américain se désintéressait des zombies et autres bestioles, l'enthousiasme côté Chine montait en flèche. Resident Evil : Chapitre Final s'était ainsi vautré côté américain avec seulement 27 millions, mais avait encaissé près de 160 millions en Chine.

 

photo, Tony Jaa, Milla Jovovich, Paul W.S. AndersonMonster Hunter qui sprinte dans le paysage ciné 2020

 

Nul doute que l'équipe de Monster Hunter mise beaucoup sur le marché asiatique. En Chine, le film sera distribué par Tencent, énorme société spécialisée dans les services internet et mobile, et qui s'est lancée dans le cinéma depuis 2015 (avec notamment Warcraft, le commencement, Wonder Woman, Venom, ou encore Terminator : Dark Fate). Au Japon, c'est la célèbre boîte Tōhō qui s'en occupera. Monster Hunter est donc bien armé pour s'imposer dans les salles, malgré la situation.

Dans tous les cas, Sony maintient jusque là une sortie française le 28 avril 2021, ce qui semble périlleux vu le risque du téléchargement, et l'embouteillage à l'horizon. Monster Hunter se retrouverait coincé entre Mourir peut attendre, Sans un bruit 2, Black Widow, ou encore Spirale : L'Héritage de Saw - que des recalés de 2020.

Pour rappel, Monster Hunter est censé être adapté des jeux vidéo Capcom (comme Resident Evil oui). Milla Jovovich sera la boss d'une bande de soldats, emportés dans une tempête qui rappelle un peu beaucoup Mad Max : Fury Road. Le groupe se retrouve alors dans un monde fou, peuplé de gros monstres, où ils pourront exécuter des cascades entre Fast & Furious et King Kong. En décembre ou en avril, on sera là.

Tout savoir sur Monster Hunter

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

GiJoe
22/11/2020 à 14:55

Toujours Avril 2021 pour la France?, pourquoi ne pas l avancer également en décembre 2020, il pourrait cartonner car j'ai bien l intention de voir WW84 et Monster Hunter au cinéma mais avec une sortie aussi tardive je risque de céder au streaming

ARTY
22/11/2020 à 00:33

En vrai, je ne supporte pas les films de WS ANDERSON, je les considères comme très mauvais dans leur narration, et sa réalisation est vraiment assez vomitive par instant, pour au vu du trailer chinois qui est sorti, j'ai comme l'impression qu'il y a eu un réel travail de fond, quand je vois ce trailer je suis direct à fond dans MH et ça me rappelle mes centaines d'heures passées sur psp, puis sur le pc, donc pourquoi pas, sans trop en attendre non plus, je pense qu'on pourrait passer un bon moment, et surtout grâce à Tony jaa, malheureusement Jovovich a tendance a vraiment être nulle... Et d'ailleurs la CGI me convainc pas mal sans être un gros budget il ont l'air d'en avoir eu quelque chose à foutre, et ça le rend intéressant comme pur divertissement.

Antoine
21/11/2020 à 19:45

On est vraiment en train de compter sur Paul W.S. Anderson et Mila Jovovich pour sauver le cinéma cette année ? Ca confirme seulement une chose : 2020 est vraiment une année pourrie sur tous les fronts...

Darkreveur
21/11/2020 à 19:45

@Abibak, Jeanne d Arc était sympa dans mon souvenir ????

Saddam
21/11/2020 à 02:54

Encore une belle brochette de film sur fond vert sans âme et pronfondeur pour une audience d'adultes arriérés sans vie.

zetagundam
20/11/2020 à 22:25

Curieusement, et malgré l'énorme différence de budget, je suis persuadé que les CGI de Monster Hunter seront plus agréables, et vieilliront beaucoup mieux, que ceux de Wonder Woman et ses 200 millions de budget

coco
20/11/2020 à 19:59

C'est pas le moment de placer le "badass girls powers " la ?

Brad eastwood
20/11/2020 à 19:59

En Chine tu ne te demandes pas lequel des deux va remporter le pactole...

Abibak
20/11/2020 à 19:46

Eh a part des nanar, elle a fait quoi milla jovovitch depuis le 5 élément?

votre commentaire