Monster Hunter : Resident Evil a servi de leçon à Paul W.S. Anderson

Déborah Lechner | 16 octobre 2020 - MAJ : 16/10/2020 10:20
Déborah Lechner | 16 octobre 2020 - MAJ : 16/10/2020 10:20

Paul W.S. Anderson va s'attaquer à Monster Hunter, sa nouvelle adaptation vidéoludique qui d'après lui sera beaucoup plus fidèle aux jeux que ses Resident Evil.

Si les nombreuses adaptations de jeux vidéo donnent souvent des sueurs froides aux fans, le recyclage des licences au cinéma reste une valeur sûre pour Hollywood, à défaut d'être un gage de qualité ou de fidélité. Quand on cite les passages foirés de la console au grand écran, les films Resident Evil reviennent sur pas mal de lèvres tremblotantes, aux côtés de Super Mario Bros. et autres Alone in the Dark.

Mais même avec un nombre conséquent de détracteurs et de spectateurs traumatisés, la saga compte tout de même six opus qui ont ramassé plus d'un milliard de dollars pour un budget total de moins de 300 millions (hors frais marketing). Forcément, ça ne donne pas tellement envie à Paul W.S. Anderson d'arrêter le massacre.

 

 

Après sa franchise post-apocalyptique et le film Mortal Kombat, le réalisateur a donc décidé de s'attaquer à Monster Hunter, tiré des jeux de la société Capcom (également derrière Resident Evil). Une première bande-annonce, qui donne soit envie de rire, soit envie de pleurer (ça dépend du mental de chacun), a été récemment dévoilée tandis que la sortie en salles a été avancée du 28 avril 2021 au 30 décembre 2020 aux États-Unis.

En pleine promotion, le cinéaste a voulu rassurer le public en expliquant à Screen Rant que, cette fois, il allait rester le plus fidèle possible au matériau de base :

"Je pense que vous apprenez de chaque film que vous faites. Si jamais vous en arrivez au point où vous pensez tout savoir en tant que réalisateur, c'est le moment d'arrêter de faire des films. Chaque film est une expérience d'apprentissage, et certainement dans le domaine des adaptations de jeux vidéo, j'ai eu beaucoup plus d'expériences que la plupart.

J'ai toujours abordé les adaptations de jeux vidéo en tant que fan avant tout. Je n'ai jamais adapté quoi que ce soit dont je n'étais pas un grand fan, dont je n'étais pas un joueur, où je ne m'étais pas vraiment immergé. Pour moi, ça a toujours été la clé de ma démarche, jouer aux jeux et m'immerger dans leur monde. 

 

photo, Tony Jaa, Milla Jovovich, Paul W.S. AndersonIls courent vers leur perte

 

Je pense que ce que j'ai appris avec Mortal Kombat a été d'imprégner les films avec autant d'ADN des jeux que je le pouvais, comme ça a toujours été mon instinct. Et c'était certainement une bonne expérience sur Mortal Kombat, parce que j'ai vraiment compris que ça payait. On pouvait voir à la réaction des fans ce qu'on a bien fait, ce qu'ils ont vraiment apprécié. [...] C'est quelque chose que j'ai essayé d'apporter dans l'adaptation de Monster Hunter.

Mais je dois dire que dans Monster Hunter, je suis allé au-delà de toutes les autres adaptations de jeu auxquelles j'ai participé, en impliquant les créateurs du jeu dans le processus du film lui-même. Nous avons Ryozo Tsujimoto, le producteur des jeux, et Kaname Fujioka, le directeur exécutif, ils ont à peu près approuvé tout ce qui est passé à l'écran. De l'aspect détaillé des créatures, de l'aspect de tous les costumes et des paysages que nous avons choisis, ils ont été très, très impliqués dans le processus de réalisation du film."

 

photo, Milla JovovichMonster : Resident Hunter

 

Si l'implication de l'équipe créative de la licence est un premier pas vers les fans désireux de ne pas assister à une énième boucherie narrative et visuelle, le film s'écartera malgré tout des jeux. Il introduira une unité de soldats piégée dans le monde monstrueux et menée par Milla Jovovich, qu'il fallait bien caser quelque part. Le chasseur que les joueurs incarnent sera quant à lui campé par Tony Jaa

Monster Hunter sortira (si tout se passe bien) le 28 avril 2021.

commentaires

Blade
17/10/2020 à 14:52

Moi j'ai trouvé la bande annonce très bien et je suis sûr que le film sera pas mauvais (pas forcément bon mais juste moyen, j'ai pas des grandes attentes) Mais ce qui est dommage c'est qu'avec internet les gens critiquent avant même de voir le film et se permettent même de proposer de changer des trucs qu'ils aiment pas. Les adaptations de ce genre pourtant ça existe depuis longtemps mais c'est vrai que le mot est mal choisi, on devrait plutôt parler de réécriture.

Une adaptation ne sera jamais fidèle à 100% sinon faudrait que ce soit Capcom qui fasse le film.

De plus en littérature il n'y avait aucun souci à prendre une œuvre et la réécrire parfois même en la modifiant beaucoup.

En plus les gens disaient du mal de sonic le film (bon en vrai on a tous eu peur) mais finalement il était pas mal.

Lel
17/10/2020 à 13:22

Serieusement vous etes fatiguants. Tout les français que j'ai vu lacher des commentaires sur le sujet sont certains a 30000000% que ce sera nul. Ça vous dirait pas d'essayer d'avoir un peu d'espoir, de vous dire que il y a une petite chance qu'il ne rate pas tout ? Ou nan vous préférez rester français et aigris toute vôtre vie ?

Gabuzomeu
16/10/2020 à 21:39

Le gars arrive a dire, je ne fait pas de film si je suis pas un grand fan et si j'ai pas jouer au jeu.... Alors je suis au regret de dire qu'on a pas jouer aux même R.E et on a pas jouer aux même M.H ou alors j'ai pas du tout compris les jeux

Madolic
16/10/2020 à 19:06

Bah il ne mentionne jamais les RE dans les passages que vous avez mentionné ^^

Cytral
16/10/2020 à 13:09

Donc en gros, pour lui, respecter les joueurs et fans des licenses qu'il adapte, c'est faire autant de fan service que possible ? Quitte à modifier l'histoire de fond en comble pour quelque chose d'encore plus idiot que le scénario de base...

Sérieusement, les scénario des jeux RE1 et RE2 n'étaient pas très originaux, mais ne serait-ce qu'en les adaptant simplement il y avait moyen d'en faire un film qui tienne plus la route que n'importe quel étron que ce mec a réalisé.

En plus, t'as l'impression qu'il réécrit à chaque fois l'histoire uniquement pour caser sa femme dedans, si ça c'est pas un gros manque de respect envers les joueurs...

Jamais compris ce que les fans des films Resident Evil trouvaient de sympa là-dedans, c'est débile du début à la fin, pas crédible, sans empathie possible pour aucun personnage, réalisé par un épileptique en pleine crise, avec en bonus de la musique qui ne colle en rien à l'ambiance initiale, juste pour enfoncer le clou. C'est du Üwe Boll un chouia plus maitrisé, mais avec le même mauvais goût. Je plein les joueurs de Monster Hunter qui se risqueront à aller voir le film.

barre de rire
16/10/2020 à 10:28

le mec est sérieux en plus ?????

votre commentaire