Wonder Woman 1984 : le cinéma est vraiment en danger selon la réalisatrice

La Rédaction | 12 octobre 2020 - MAJ : 12/10/2020 12:48
La Rédaction | 12 octobre 2020 - MAJ : 12/10/2020 12:48

Patty Jenkins, réalisatrice de Wonder Woman 1984, pense que l'avenir du cinéma est en danger avec la crise du coronavirus.

Elle devait revenir en juin, puis en août, puis en octobre, et c'est désormais le 30 décembre prochain que Wonder Woman 1984 doit arriver dans les salles. Du moins en théorie, puisque la situation du cinéma reste toujours aussi fragile. Après le report du James Bond Mourir peut attendre en mars 2021, Black Widow en mai 2021 et Dune en octobre 2021, et l'annulation de la sortie du nouveau Pixar Soul qui sera diffusé sur Disney+ dans la majorité des pays, plus personne n'y croit dur comme fer.

Et c'est dans ce contexte que la réalisatrice du blockbuster de l'Amazone, Patty Jenkins, tire la sonnette d'alarme. En interview avec Reuters, celle qui a été révélée en 2004 Monster (lequel avait permis à Charlize Theron de décrocher un Oscar) n'a pas caché son inquiétude.

 

photo"Tu vois, cet écran est trop petit pour ma super scène d'action"

 

Entre les cinémas fermés depuis des mois dans les grandes villes comme Los Angeles et New York, et la refermeture des salles de la chaîne Cineworld notamment, Patty Jenkins est inquiète. Et elle a évoqué une situation extrême où les cinémas continuent à fermer leurs portes :

"Si on fait ça, ce sera irréversible. On pourrait perdre les spectateurs pour toujours. Ça pourrait être comme avec l'industrie de la musique, où toute l'industrie peut s'écrouler en devenant quelque chose qui n'est plus rentable. Je pense que personne ne veut vivre dans un monde où la seule option est d'emmener vos enfants voir un film dans votre salon, et où on ne peut plus aller au cinéma pour un rendez-vous amoureux."

Et la situation est effectivement peu rassurante. Aux États-Unis, même si presque 3/4 des cinémas sont ouverts, le public est encore timide. Tenet en est la meilleure preuve, le blockbuster de Christopher Nolan à 200 millions a encaissé dans les 50 millions au box-office domestique (3 ou 4 fois moins que ses précédents films). Alors qu'il a besoin de franchir les 500-600 millions dans le monde pour être rentable, et qu'il aurait certainement atteint les 700 millions en temps normal, il peine à arriver aux 350 millions.

En France, ce n'est pas forcément mieux : malgré une remontée depuis la réouverture des salles en juin, le CNC indique moitié moins de spectateurs dans les salles en septembre 2020, qu'en septembre 2019.

 

photo, Gal Gadot, Chris PineLe spectacle dans votre canapé ?

 

En considérant que les blockbusters sont des événements massifs qui relancent constamment l'intérêt du grand public et nourrissent ainsi les autres films, la situation est inévitablement périlleuse. Alors que la fin d'année devait être un passage de relais entre Tenet, Wonder Woman 1984, Black Widow, Mourir peut attendre, Dune et Top Gun : Maverick, il n'y a désormais plus rien à se mettre sous la dent côté spectacle, avant toute fin décembre.

Bien sûr, il y a quantité d'autres films à voir, et plusieurs d'entre eux ont tiré leur petite épingle du jeu au box-office français, notamment Ip Man 4 : Le Dernier Combat ou Antoinette dans les Cévennes, mais l'industrie est globalement dans l'impasse. Sans surprise, le cinéma français s'en sort mieux que le cinéma américain, normalement porté par les superproductions.

Patty Jenkins, elle, y croit encore. Après avoir affirmé que WW1984 sortira au cinéma, et pas sur HBO Max, elle a redit à Reuters :

"J'espère vraiment qu'on sera en mesure d'être les premiers à revenir et ramener ça dans la vie des gens."

D'ici là, retrouvez notre guide de tous les (super) films prévus fin 2020.

Tout savoir sur Wonder Woman 1984

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

perceval
13/10/2020 à 10:50

@ Birdy. le prix d'un film ne ma jamais fait peur ou même scandalisé
quand on regarde "l'histoire sans fin" "willow" "légende" "dark crystal" ou même "labyrinthe"
il n'ont pas forcement des budget phénoménal et pourtant on fait rêvé énormément d'enfant voir des moins jeune des années 80 - 90. et pourtant ils sont aussi grandiose que le seigneur des anneaux ou même harry potter et indiana jones.
le véritable problème c'est que ENORMEMENT de réalisateur n'ont plus d'idée. de véritable idée de création ou de magie. il suffit de regarder Nolan, que l'on aime ou pas mais le gars sais faire des films et ses se renouveler lui même avec des film tous différent des un des autres. comme son "Prestige" faire un film c'est pas une question de moyen, c'est une question de talent, d'inventivité, d’œuvre original. alors oui il y a des réal qui se foire malgré leur grandeur et même chez nous dans l’hexagone (surtout chez nous ^^) mais y' a des film de très bon film qui son prenant meêm encore aujourd'hui. le problème aussi c'est que les gens on compris que les thèmes ne ce renouvellement jamais. toujours des film d'amour, beaucoup de policier et de film épouvante trop souvent copier coller. je ne parle pas de super héros ou de fantastique car il y a toujours quelque chose a renouveler là dedans. prenais
Denis Villeneuve qui est pourtant canadien (oué enfin un cousin français ^^) mais ce mec a des idée de ouf est des image ding. prenner guillermo del toro réal Mexicain de génie ou encore taika waititi néo-zélander et j'en passe mais y'a pas que des réal américains qui font de grand film. bon leur franchise son Américanisé mais sa change rien. les jeune regarde des film sur des ordinateur ou smartphone pas pour une question de moyen pour aller au ciné, mais parsqu'il ne savent plus ressentir vraiment les film
y'a voir un film et REGARDER un film. la nuance est minime mais elle est bien là. (je vous conseil le youtubeur "les séance de marty" qui son des bijou pour comprendre le cinéma) il y a des promotion tous les 3 mois au ciné. les place a 4euro lors de festivité saisonnière et puis c'est quoi 12 euro pour un film tout les 4 mois franchement ? vous savais qu'il y a beaucoup de jeune qui ce payent des jeux vidéo a 70 boulle tous les mois ? sans compté netflix et autre ? alors 12 euro c'est rien du tout même pour un étudiant et puis avec les passe et autre maintenant pour les étudiant (j'en est fait partie pendant longtemps) y'a plus d'excuse et puis même pour les personne plus âgée y'a des prix. c'est pas le prix le problème...c'est le monde en globalité. le cinéma continuera d’ existé quoi qu'il arrive. on continuera a sortir et rêvé devant de grande toile, voir des film et s’embrasser dans les salle obscure ( le classique resto ciné sa marche a chaque fois ^^) bref... vive la magie du cinéma.

Birdy
13/10/2020 à 00:21

@ Perceval : je vois évidemment ce que tu défends, j'adhère, mais tu reconnaitras qu'il ne faut pas 150M pour rêver non ? On parle de la même chose, on veut rever, s'évader dans des visions d'artistes qui ont quelque chose à proposer, un point de vue à défendre, un monde où nous emmener. Donne 100M pour faire les Tuches 7, ça va sans doute te faire grimper aux rideaux...
Pour ce qui est de mater des films chez soi, sur grand écran home cinéma tralala, le constat est simple : les jeunes matent les films sur... ordi et smartphone en majorité. Bien sur, un film évènement se vit en salle, mais bcp ne pouvant se payer d'abonnement ciné, ni payer 10€ la place, ils se sont habitués à cette façon de consommer. Le danger est que le reste des spectateurs fassent pareil, par peur du covid, puis prenant gout à rester chez eux pour finalement pas forcément moins bien, mais moins cher.

Perceval
12/10/2020 à 23:45

Allez au cinéma c'est aller voir du grand spectacle. Allez au cinéma c'est partir pour rêver dans des monde fictif ou réel. Allez au cinéma c'est surtout s'évader et pourquoi pas être plus que simple spectateur. Je veux pouvoir amener mes enfants rêver et pourquoi pas avoir une certaine leçon. Le bonheur n'a pas vraiment de prix et même si la séance coûter 25€ j'irai quand même car le cinéma c'est l'apport du rêve par l'image et le spectacle. On ne peu pas avoir le même rendu, la même sensation devant nos écrans de télé. Cela est impossible malgré tous les progrès de la technologie. J'ai beau avoir u' excellent écran chez moi qui est immense avec un bon son cinéma, impossible d'avoir cette sensation que seul les salles obscur peuvent produire. Et puis entre nous, il est mille fois préférable de voir des films qui nous laissent rêveur comme le seigneur des anneaux, star wars ou bien harry potter (ce son des exemples flagrante) voir même le prochain kamelott que de voir des film TF1 comme j'aime les cités. Malgré que ce soi c'est fîmes là qui rentabilise nos salles. Pardon mais ça je préfère me les maté dans mon canap un dimanche aprèm et pioncer devant. Ça me fait pas rêvé n'y même rire allé sourire peut-être. Mais ne nous voilons pas la face, les Tuche c'est la saga la plus rentable actuellement des film français, sérieusement ? Faut pas déconné mais il y a 3 ans sorter un roi et son peuple mais c'était génial, historique et en plus instructif et malgré tout il a fait un bide et resté même pas 2 semaines en salle. Bref... Le cinéma c'est du rêve par l'image avec des film qui font rêver. Un bon scénario, de bon acteur, de beau paysage qu'il soi fictif ou réel et biensur la musique. Faut pas oublier que le premier à nous avoi vendu du rêve lors de la création du cinéma c'était George melies, un magicien et faiseur de Sf. C'est ça le VRAI cinéma. Le rêve d'un enfant dans la tête d'un adulte.

Kyle Reese
12/10/2020 à 21:55

Je suis assez d'accord avec toi Birdy.
La grosse différence aussi entre ta liste et les blockbusters d'aujourd'hui c'est que dans celle-ci il n'y a que des auteurs ! Ils avaient le "power" c'était pour beaucoup des anciens du nouvel hollywood et une toute nouvelles génération d'auteurs de talents qui émergeait avec des idées neuves.
Cameron est un cas un peu à part, car il pousse la techno toujours plus loin avec le talent qu'on lui connait, et ça coute cher sa R&D de folie. Aujourd'hui les studios ont repris pleinement le pouvoir (sauf à de rare exception) et verrouillent tout, on voit ou ça mène quand on ne met pas de grand talent derrière la caméra, plutôt des yesman, on compense par autre chose qui coute de plus en plus cher (multitude de tête d'affiches et SFX) et c'est une course sans fin avec un résultat pas souvent à la hauteur au vu du budget alloué.

Birdy
12/10/2020 à 20:51

Et autre chose pendant que j'y suis : aller au cinéma auj, ça coûte 12€ la place, évidemment vu le prix de fabrication des films, impactés sur la vente des copies aux distributeurs.

En faisant des films pour 3x moins cher, tu peux aussi le vendre à 8€ la place max. Plus de ge's iraient au cinema. Parce que la, perso je vois le film chez moi en VOD pour 4€, pour toute la famille, dans un home cinéma largement à la hauteur.

Va falloir repenser à pkoi les spectateurs se déplacent (en masse) dans une salle..

Birdy
12/10/2020 à 20:46

@ Oli : je ne cite pas des films au budget serré qui ont cartonné, mais des grands films qui n'ont pas coûté cher.
Le budget d'un film n'est absolument pas une garantie de qualité, il est donc pour moi indécent de dire que le cinéma va mourir si on ne va pas voir WW84.

Plus facile de se remettre du bide de The Thing que de celui d'un blockbuster à 150M.

Ils n'ont qu'à se poser les bonnes questions. En cette période de Covid, il faut produire pour (beaucoup) moins cher des films qui misent sur les qualités de base. Une bonne histoire, des beaux rôles, des acteurs bien dirigés, et une mise en scène habitée.

J'ai bien conscience qu'auj, produire la moitié des films de la liste que je donne monterait à 40M minimum. Mais pas 100. Pas 150. Etc. Si James Cameron est précurseur avec T2, a poursuivi dans le gigantisme avec... Titanic, puis Avatar, il y a un maître aux manettes. Excusez moi mais confier 150M aux tâcherons qui nous pondent bouses sur bouses... Si même Tenet de Nolan n'y arrive pas, qu'ils se rendent à l'évidence.

Oli
12/10/2020 à 19:20

@Birdy The Thing de Carpenter a été un bide et a été massacré par la critique (même si le film est excellent). C'est même de notoriété publique. Je suis d'accord sur le fond de ton message, mais tu cites de nombreux films qui n'ont pas été des succès et qui ont juste fonctionné correctement.

Birdy
12/10/2020 à 17:27

et ce qui est drole, c'est de dire dans la même phrase qu'il n'y a plus de cinéma français depuis bien longtemps en taxant les autres de caricatural sans lire (la 1ère phrase en plus).
Enfin bref, on a les films qu'on mérite, parait il.

Birdy
12/10/2020 à 17:26

@Alexor : je parle des blockbuster qui tremblent en voyant si peu de monde dans les salles pour taper le milliard relax.... après faut lire, c'est vrai.

alexor
12/10/2020 à 17:05

Dire que les films américains n'ont pas d'histoire c'est vraiment caricatural , un genre de cinéma américain et encore.
De notre côté y a plus de cinéma français depuis bien longtemps.
Et oui le cinéma est en danger mais nous aussi ..
Ce nouveau monde à multiples réalités est vraiment pas de bonne augure pour l'avenir..

Plus

votre commentaire