OSS 117 : Nicolas Bedos craque sur la Covid et met les réseaux sociaux en alerte rouge

La Rédaction | 24 septembre 2020
La Rédaction | 24 septembre 2020

La période actuelle n’a rien d’une sinécure, comme en témoigne un récent message du comédien, dramaturge et réalisateur Nicolas Bedos, qui vient de craquer son slip avec enthousiasme. 

D’aucuns pensaient que les messages “profonds” assénés par un proche, de préférence sur un fond noir, délivrant les secrets de l’existence et les clefs d’une philosophie transcendantale, via les réseaux sociaux, étaient de l’histoire ancienne. Un vague souvenir, pas très glorieux, de nos égos boursoufflés. En une seconde, Nicolas Bedos vient de ressusciter cette époque, et de mettre le feu aux Internets. 

Au lendemain d’une série d’annonces gouvernementales consistant en de nouvelles restrictions sociales et économiques dans plusieurs territoires où la Covid-19 circule activement, Bedos a en effet publié un petit pensum pour délivrer au monde ses propres recommandations. Vous pourrez les déguster ci-dessous. 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Bas les masques ????. Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers.

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

 

Une réflexion dont la profondeur, située quelque part entre “balec gros” et “tarpé diem”, provoque quelques remugles sur le web, s’attisant la vénération des anti-masques, lire de ceux que la situation angoisse, la sidération des personnes à risques, et les moqueries de beaucoup d’autres (sans compter l’indifférence de l’essentiel de l’humanité). 

Espérons que cette tornade aux proportions mythologiques laisse à l’auteur un peu d’énergie pour peaufiner son OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire. Programmé pour février 2021, le film aura la lourde tâche de succéder aux deux brillants volets mis en scène par Michel Hazanavicius et rassemblera Jean DujardinFatou N'Diaye et Pierre Niney.

commentaires

rebelle33
03/10/2020 à 09:32

@cervo Je ne vous comprends décidément pas...En quoi l'hommage de Nicolas BEDOS à son défunt père est-il un "vomitif" teinté" d'obscénité"??? Où voyez-vous de l'obscénité dans ses propos???
Guy BEDOS , à ma connaissance, n'a jamais renié son fils ; au contraire, il n'a jamais tari d'éloges eu égard à son oeuvre cinématographique que , manifestement, vous ne connaissez pas...
Dernier détail : dans quelle biographie du philosophe avez-vous vu que MONTAIGNE était médecin????

Cervo
02/10/2020 à 16:28

@rebelle33

Je me moque bien du fait qu'il soit graveleux. Et vous avez raison de le comparer à son géniteur, qui illustre parfaitement le ratage de son fils. Fils qui aura fini de le déshonorer avec un hommage vomitif, obscène et écrit pauvrement.

Du reste, je ne vous parlais pas de son humour, mais bien de ses travaux, ceux d'un sale mec au rapport dégueulasse avec les femmes.

rebelle33
02/10/2020 à 16:04

@cervo Vous confondez deux choses : l'humour- quelquefois un peu graveleux je vous le concède-- que l'on déploie sur un plateau de télévision et l'homme tel qu'il est dans sa vie et dans ses actes...
Vous admettez également que son père s'est livré quelquefois à des "saillies" humoristiques un peu limites et pour autant il était un type délicieux dans la vie...
l'hommage que Nicolas a rendu récemment à son père à l'occasion de sa disparition est l'un des plus touchants que l'on ait jamais entendu...

Cervo
02/10/2020 à 15:51

@rebelle33

L'intégralité de son oeuvre revendiquant ces orientations , je ne vous cache pas que votre question me surprend.

Surtout quand on parle d'un individu qui s'est illustré plus d'une fois en humiliant, sourire et insultes aux lèvres, les femmes qui lui faisaient face sur des plateaux de télévision. Et relisez-vous, ce n'est pas moi qui vous associe à lui, mais bien vous qui vous rangez volontiers parmi ses thuriféraires et défenseurs.
Ce qui ne me pose aucun problème, puisque je soulignais justement combien ce positionnement est cohérent de votre part.

rebelle33
02/10/2020 à 15:36

@cervo En quoi Nicolas BEDOS est-il le misogyne aux propos porcins que vous dénoncez???
En quoi ses films , ses écrits ou ses déclarations révèlent-ils ce type d'attitude???
Vous êtes parfaitement insultant et de m'associer à lui vous permet également de ne pas m'oublier dans l'affaire..
Merci...

rebelle33
02/10/2020 à 15:28

@cervo Petite précision -mais elle a son importance-
: MONTAIGNE n'a jamais été médecin...Mieux, il n'a cessé dans ses écrits de vilipender la médecine et les médecins de son époque (cf. "Les Essais")
Il fut maire de Bordeaux durant la Grande Peste et sa philosophie précisément lui a permis de prendre du recul...en toutes circonstances....et d'adopter une certaine forme de...sagesse...

Cervo
02/10/2020 à 15:16

@rebelle33

Qualifier les remugles lourdauds de Bedos de pamphlets ou y trouver la moindre réussite littéraire vous disqualifie pas mal pour traiter les sujets que vous agitez ici.

Prose maladroite d'un adolescent peu dégourdi, encombré d'un égo et de complexes dont il n'a pas encore réussi à tirer quoi que ce soit de valable. En revanche je note une belle cohérence dans votre appréciations des sales types ouvertement misogyne et porcins vis-à- vis de la gent féminine. On ne se refait pas comme on dit.

rebelle33
02/10/2020 à 15:13

@cervo Nicolas BEDOS est tout sauf un "demeuré".... Son "coup de gueule" est un pamphlet et j'ai le sentiment que vous n'êtes pas très familiarisé avec ce genre littéraire...
Au delà des mots proprement dits, il faut y voir l'expression d'un 'ras'le'bol" face à cette cacophonie délirante -pour ne pas dire plus( liée au Covid19....

Cervo
30/09/2020 à 10:23

@Rebelle33

Rappelons donc quelques évidences. Le texte de Bedos, comme ce dernier l'assume est emprunt d'une peur panique, qui vise à la fuir bien plus qu'à la vaincre. Il n'illustre pas Montaigne, il est précisément le genre de demeuré que ce dernier villipendait.

Rajoutons enfin que Montaigne était médecin et au vu de l'époque dans laquelle il a vécu comme du courant de pensée qu'il a contribué à créer, gageons qu'il n'avait que peu de sympathie pour l'individualisme inconséquent.

rebelle33
30/09/2020 à 09:45

@cervo Vous manquez de "subtilité" , mon cher, ou vous êtes de "mauvaise foi"..
Je suis loin de considérer , en effet, Nicolas BEDOS comme un "abruti" et la citation de MONTAIGNE visait bien entendu les ALARMISTES de tous poils qui ne cessent d'envahir nos médias!!!!
Il s'agit pour Nicola BEDOS de pousser "un coup de gueule" et vous savez très bien que dans ce genre d'exercice, les propos sont souvent éxagérés!!!!

Plus

votre commentaire