The Secrets We Keep : une bande-annonce sous tension pour le thriller avec Noomi Rapace et Joel Kinnaman

Mathias Penguilly | 18 août 2020
Mathias Penguilly | 18 août 2020

L'actrice suédoise est particulièrement effrayante dans la bande-annonce de The Secrets We Keep, son nouveau film situé dans l'Amérique de l'après-guerre.

Décidément, Noomi Rapace apprécie les rôles de femmes brisées dont le lourd passé alourdit les épaules. Après avoir campé la célèbre Lisbeth Salander dans la saga Millénium, les septuplées secrètes dans Seven Sisters de Tommy Wirkola ou encore la malsaine Isabelle dans Passion de Brian De Palma, elle retrouve un nouveau rôle de femme torturée, introvertie et hantée par des souvenirs douloureux.

Dans une première bande-annonce sombre et angoissante, elle semble s'enfoncer dans la paranoïa et s'attaque au personnage de Joel Kinnaman (Easy moneySuicide SquadThe Killing) en qui elle croit reconnaître un de ses anciens bourreaux.

 

 

Le film met en scène une jeune femme mariée, vivant avec son époux dans une banlieue pavillonnaire de l'Amérique d'après-guerre. Lors d'une ballade, elle tombe sur un homme dont le sifflement lui rappelle de douloureux incidents qu'elle a subis lorsqu'elle vivait encore en Europe, sous occupation nazie. Après l'avoir suivi, elle le kidnappe, le ligote dans son garage et décide de se venger... sans vraiment savoir si cet autre immigré est bien celui qui lui a fait vivre un calvaire quelques années en arrière.

Le film est signé Yuval Adler, un scénariste et réalisateur qui a déjà dirigé Diane Kruger dans The operative et à qui on doit aussi le film Bethléem, un thriller marquant sur les relations entre les services secrets et les réseaux terroristes israéliens. Pour ce nouveau film, exit les conflits moyen-orientaux modernes, le réalisateur nous plonge dans les années 50 américaines, à l'aube des insouciantes Trente Glorieuses.

 

photo, Chris Messina, Noomi RapaceFab Fifties ?

 

Également à l'affiche de The Secrets We Keep, on retrouve l'acteur new-yorkais Chris Messina (ArgoAway We Go) ainsi qu'Amy Seimetz, déjà aperçue dans The Killing et The Girlfriend ExperienceLe film devrait sortir le 16 septembre 2020 aux États-Unis, et un mois plus tard en VOD. Aucune date française n'a été précisée pour l'instant.

 

Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Euh
20/08/2020 à 01:04

Comme déjà dit, aucune allusion dans l'article, mais on dirait clairement un hommage/remake? au film de Polanski.

bennn
19/08/2020 à 16:02

La Jeune Fille et la Mort ...

Ben
19/08/2020 à 11:43

Excellente actrice, qui y met du sien dans ses rôles!
mais elle mériterait des rôles plus complexes

fedor85
18/08/2020 à 19:43

Pourquoi faire des bandes annonce aussi longue? 1 m ou 1 m30 ça suffis.

Kouak
18/08/2020 à 18:12

Bonjour,
C'est exactement ce que j'allais dire...
Tu m'as pris de vitesse Jorgio...
;-)
Bref...

jorgio6924
18/08/2020 à 17:19

Ça rappelle beaucoup La Jeune Fille et la Mort de Polanski.

votre commentaire