Disney : le studio répond aux rumeurs sur l'arrêt des Blu-rays

Déborah Lechner | 14 août 2020
Déborah Lechner | 14 août 2020

La maison de Mickey a démenti la suppression des ventes physiques de ses films en 4K, mais pas tout à fait non plus.

Alors que Disney joue les survivalistes en révisant sa stratégie de distribution avec l'annonce sentencieuse de l'arrivée quasi-exclusive du remake Mulan en VOD Premium via Disney+ et non plus en salles, la rumeur court que le studio aurait carrément décidé de couler l'industrie du DVD. Le bruit a été lancé par un article de The Digital Bits il y a seulement quelques jours et concernerait les sorties physiques des films en format 4K, aussi appelé UHD (Ultra Haute Définition).

Cette décision interne aurait été prise après que la compagnie ait enregistré ces derniers mois une baisse des ventes dans la section "Home Entertainment" (divertissment à la maison), ce qu'un porte-parole de la firme a récemment réfuté en s'adressant à Forbes. Malgré tout, les explications qu'il a données restent assez ambiguës :

"Il n'y aucun plan visant à arrêter de sortir nos films dans un format en particulier. Nous évaluons chaque sortie au cas par cas et poursuivons la meilleure stratégie pour amener notre contenu dans les foyers de nos consommateurs à travers des plateformes qui rencontrent une variété de demandes."

 

photo, Chris HemsworthMarvel reste tout puissant

 

Cette déclaration ne rassure qu'à peine, étant donné que l'article de The Digital Bits précisait bien que cette mesure ne ciblerait évidemment pas les films Marvel, ni même les films Star Wars et les films d'animation Disney et Pixar. Cette méthode "au cas par cas" pourrait donc bien laisser les films récemment acquis de la Fox (et de ses autres filiales comme Searchlight et Blue Sky) sur le banc de touche en les privant de sorties en Blu-ray 4K. Tout ça au profit de leur plateforme de streaming qui cartonne depuis son lancement aux États-Unis et en Europe avec un nombre d'abonnés qui a explosé avec la pandémie et la fermeture de nombreux cinémas, alors même que les finances de l'empire sont au plus bas.

Mais cette sélection répressive pour le catalogue de la Fox ne s'appliquerait logiquement pas à la saga Avatar de James Cameron, qui a vu le jour sous le pavillon de la Fox et mériterait toujours une sortie physique au format 4K, de même que pour les autres films du réalisateur, Abyss ou True Lies.

 

photo, Sigourney Weaver"Tous les super-héros ne portent pas de capes"

commentaires

Alix
17/08/2020 à 19:02

Je n'achète plus de DVD/Bluray depuis plus de 10 ans, je ne connais ni dans mes amis, ni chez mes collègues, ou dans ma famille, des gens qui achètent encore en support physique. La 4K n'est pas un argument pour me faire acheter un disque.

KastorSuper
16/08/2020 à 17:02

C’est même l’objectif ! Contourner tous les intermédiaires

Jupil
16/08/2020 à 11:19

Perso c'est surtout le fait qu'on a pas accès au catalogue fox qui me chagrine...

Tophyze
16/08/2020 à 09:57

Je sais qu'elle existe cette loi "anti-trust", mon cher @KastorSuper :)
Mais @MK a raison, Disney n'est pas en position de monopole.
Simplement et si sa volonté de contrôler la diffusion de leurs films et séries se confirme, nous seront bientôt obligés de s'abonner à Disney+. C'est ça qui m'inquiète...

KastorSuper
15/08/2020 à 13:30

@Trophyze
Il existe une loi anti monopole aux États Unis qui a déjà abouti au démantèlement de sociétés et notamment dans le téléphone

Numberz
15/08/2020 à 10:36

@ tophyze.

On se dirige clairement vers un 1984, un Brazil. Voire aussi la bd shangri-la.

Imaginons que à la fin, Disney ayant tout avalé, rachète ou se fait racheter par Besos, Apple ou Musk.
Et la suprême cauchemar, Big Brother, l'œil...

Tophyze
15/08/2020 à 08:20

@MK
Tu a parfaitement raison, le terme "monopole" était inapproprié. ;)

Ce que je voulais dire, c'est que pour visionner les Star Wars, Marvel, Pixar, National Géographic et plus généralement les productions de la Fox, on est aujourd'hui OBLIGÉS de passer par Disney !
Si Disney cesse la diffusion de ses produits en DVD, Blue-Ray ou en VOD, nous seront également obligés de passer par sa plateforme Disney+.



Et maintenant le CAUCHEMAR : Disney poursuit sa politique d'achat des maisons de production (avec ce qu'ils gagnent avec leurs films à 1 milliards - et plus - de recettes bruts, ils peuvent se le permettre)...

Tu vois où je veux en venir ? ;)

Numberz
15/08/2020 à 07:37

@ Camille

A ce prix je pense que tu vas plus trouver Delta force 4 et sniper 6 que Roma ou j'accuse (oui la je cherche l'embrouille).

Man with white Balls
14/08/2020 à 22:00

surtout que ces 4K blurays sont de la 2K upscalées, les master intermediaires, les cgi, le:montage tout en master 2K, donc la 4K en disque c'est de l'arnaque,a part les films de ttype 2001 remasreisé en 8K et downscalé en vraie 4K..

MystereK
14/08/2020 à 19:50

Meslam, la grande majorité des consommateur ne s'intéresse pas à la 4K, beaucoup consomme sur petit écran voir sur téléphone ou tablette, alors la 4K leur passe par dessus la tête. On le voit aussi au nombre d'invendus et à la pauvre offre en 4K, alors imaginez la 8K `Alors 90% des consomateur que vous mentionnez, c'est en réalité 90% des 10% des consommateurs que cela pourrait intéresser, cela ne fait pas grand monde.

Sinon, en Suisse aucun problème de 4K en streaming, cela passe très bien.

Plus

votre commentaire