Dirty Dancing : Jennifer Grey serait-elle en train de préparer une suite ?

Mathieu Jaborska | 15 juillet 2020
Mathieu Jaborska | 15 juillet 2020

Plus de 30 ans après Dirty Dancing, Jennifer Grey devrait revenir sur le devant de la scène, pour un projet qui va intriguer les fans de la première heure.

Difficile de l'oublier alors que (I've Had) The Time of My Life a récemment dû retentir plus d'une fois dans les petits villages de France et de Navarre à l'occasion des bals de fête nationale : Dirty Dancing reste un symbole de la fin des années 1980, la quintessence de la popularité de la comédie presque musicale romantique. Réalisé par Emile Ardolino, le long-métrage a rapporté 217,9 millions de dollars dans le monde pour 6 millions de budget, sans compter les ventes en vidéo ou les produits dérivés.

 

photo, Jennifer Grey, Patrick SwayzeUne histoire portée à l'écran

 

Il a également propulsé Patrick Swayze au rang de sex-symbol, lui permettant d'accéder à de gros morceaux tels que Road HouseGhost ou Point Break au début des années 1990. Jennifer Grey, sa partenaire, a eu moins de chance par la suite. Elle n'est réapparue que dans des petites productions, voire des téléfilms, où elle se contentait souvent de rôles à la limite du caméo.

Mais cela pourrait être sur le point de changer. Selon Variety, l'interprète de Bébé collaborerait avec Lionsgate, propriétaire des droits de distribution, pour un film de danse encore sans titre. Elle y endosserait le rôle d'actrice et de productrice exécutive. Serait-ce la confirmation d'une suite ? Le studio a refusé de le préciser. Reste que certains détails sont troublants, au-delà de la présence de la comédienne à tous ces postes.

 

photo, Patrick Swayze, Jennifer GreyUn duo désormais célèbre

 

En effet, le premier opus était sorti en décembre 1987, mais les évènements qui s'y déroulaient prenaient place dans les années 1960. Or, ce projet mettrait en scène une histoire ancrée dans les années 1990. On connait la passion des producteurs hollywoodiens pour les soft reboots et autres hybrides entre suites et remakes, surtout quand les franchises concernées transportent leur lot de nostalgie. Il va sans dire que Dirty Dancing est donc un excellent candidat, et que passer sous silence le prequel de 2004 où le regretté Swayze passait vite fait faire coucou ne leur poserait pas non plus de problèmes.

Le scénario de ce qui pourrait également très bien être un film totalement différent est supervisé par Mikki Daughtry et Tobias Iaconis, responsables dernièrement de l'insupportable La Malédiction de la Dame Blanche. Deux auteurs initiés aux grosses sagas, donc.

 

Affiche

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire