Le Droit de tuer ? : McConaughey rend hommage à Schumacher, auquel il "doit sa carrière"

Marion Barlet | 23 juin 2020
Marion Barlet | 23 juin 2020

Le Droit de tuer ? de Joel Schumacher a propulsé la carrière de Matthew McConaughey, qui a tenu à lui rendre hommage.

La mort de Joel Schumacher a ébranlé les cinéphiles amoureux de ses célèbres Batman Forever, Chute libre et Phone Game, mais il ne s'agirait pas d'oublier Le Droit de tuer ?, qu'il a réalisé en 1996. Onzième film de sa carrière, A Time to Kill (en version originale) raconte l'histoire d'un homme noir (Samuel L. Jackson) qui a tué les kidnappeurs et violeurs de sa fille et auquel la peine de mort est promise. Un avocat décide pourtant de s'occuper du dossier et de donner sa chance à cet homme qui a agi sous le coup de la rage et de la vengeance. Matthew McConaughey incarne Jake Tyler Brigance, le défenseur du condamné, dans une performance tout en émotions, alternant le costume-cravate et le torse nu sale et sexy.

L'acteur n'avait joué que dans deux films conséquents (Génération rebelle et Lone star) lorsque Schumacher l'a choisi pour tenir le premier rôle. Il est épaulé par des acteurs et actrices de haut vol - Samuel L. Jackson, Sandra Bullock, Oliver Platt, Kevin SpaceyAshley Judd - et sa performance lui permet de faire décoller sa carrière et d'être identifié.

 

photo, Matthew McConaughey, Samuel L. Jackson"Joel m'a fait confiance, Dieu m'en est témoin"

 

Dans une interview pour Variety, l'acteur a rappelé la prise de risque qu'a pris Schumacher en l'engageant sur le film, alors qu'il était un quasi-inconnu et que le studio désirait (évidemment) une star.

« Joel n'a pas seulement pris un risque pour moi, il s'est battu pour moi. Sachant que le studio n'approuverait peut-être jamais un acteur relativement inconnu comme moi pour le rôle principal dans Le Droit de tuer ?, il a organisé un test secret un dimanche matin, dans un petit studio discret, parce que, comme il l'a dit : "Même si tu réussis bien, tu n'auras peut-être pas le rôle, donc je ne veux pas que l'industrie pense que tu as passé le test et que tu n'as PAS obtenu le rôle".

 

photo, Matthew McConaugheyDéjà un plaisir coupable (le film, le film...)

 

Je me souviens que les jours où j'avais des difficultés sur le plateau, il me rappelait toujours le conseil le plus simple et le plus judicieux qu'un réalisateur puisse donner à un jeune acteur : "Hé, tu es Jake Brigance. Toi, Matthew, tu es le personnage". Je ne vois pas comment ma carrière aurait pu se dérouler aussi bien si Joel Schumacher n'avait pas cru en moi à l'époque. »

Variety a par ailleurs cité George Clooney (qui a joué et Batman & Robin de Schumacher) pour confirmer les dires de McConaughey :

« Sa carrière a été lancée par Joel, qui s'est battu pour l'avoir dans Le Droit de tuer ?. Le studio voulait une star. Joel le voulait lui. »

L'acteur peut aujourd'hui se targuer d'une belle filmographie, malgré quelques hic dans les années 2000, avec au compteur Amistad, La Défense Lincoln, Mud - Sur les rives du Mississippi, Dallas Buyers Club, Le Loup de Wall Street, Interstellar, et dernièrement The Gentlemen, sans oublier son incroyable rôle dans la saison 1 de True Detective - dont il devrait retrouver le créateur pour une autre série bien glauque, Redeemer.

 

photo, Matthew McConaughey, Sandra BullockAvec Sandra Bullock, parée pour les funérailles

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Rudy Mako
27/06/2020 à 18:02

Grand real. R. I. P joel. Et grand hommage de Matthew, lequel j'ai adoré dans le film

Lecteur depuis l’origine
24/06/2020 à 14:02

Charles14
Je suis absolument d’accord.
Il y a d’autres films de Schumacher que j’exècre aussi moralement.
Mais je ne peux lui enlever l’idée qu’il a une cohérence dans ses propos et une efficacité dans sa mise en scène.

Ce que je déplore c’est moins des films comme celui là que l’absence de film bien plus juste sur le sujet.

Pour cela que je me suis réconcilié avec le cinéma de Schumacher.
Comme quand on a un différent avec un ami.

Baebelou
24/06/2020 à 12:21

Il a un rôle important dans Contact de Zemeckis par ailleurs.

Birdy
24/06/2020 à 10:37

Un acteur qui révèle depuis 10 ans une épaisseur de jeu incroyable. Il est est quasi systématiquement inoubliable, et bouffe la présence des autres, la marque des grands.
Il a également accès aux vrais rôles, mieux écrits, dirigés par les meilleurs réals qui se l'arrachent.
Il doit absolument éviter de se compromettre à la Travolta ou Cage. Mais à mon sens, il est 2 crans au dessus. Et curieusement, il a inventé le défaut inverse du cabotinage : le spleen exagéré.

Endymion
24/06/2020 à 09:47

Il est très bon aussi dans Killer Joe, rôle grâce auquel il a pu jouer le personnage de Cohle dans True Detective, paraît-il.

Charles14
23/06/2020 à 23:22

Le droit de tuer est sans doute l'apologie la plus abjecte et vicieuse (car sous couvert d'antiracisme) de l'autodéfense qu'Hollywood ait jamais produit, y a vraiment pas de quoi en être fier Matthew.

Ray Peterson
23/06/2020 à 22:44

Qu'on aime ou non le bonhomme, on ne peut lui reprocher d'avoir un certain flair pour dénicher certains jeunes acteurs. McConaughey mais également Colin Farrell ou encore Julia Roberts (même si c'est avec Pretty Woman qu'elle a explosé).

votre commentaire