Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 29 mai 2020 - MAJ : 03/06/2020 15:11
La Rédaction | 29 mai 2020 - MAJ : 03/06/2020 15:11

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

Si vous aimez le cinéma d'action, voici le meilleur du genre sur Netlflix.

Les meilleurs films et séries d'horreur Netflix, c'est par ici.

Et le meilleur de la science-fiction Netflix, c'est dans ce dossier.

Vous pouvez aussi voir la liste des meilleures séries Netflix sur Cinetrafic.

 

Logo Netflix

  

SPACE FORCE

Ça parle de quoi ? Le 18 juin 2018, le gouvernement fédéral annonce la création d'une 6e Division au sein des forces armées américaines. L'objectif de cette nouvelle section : défendre les satellites contre des attaques et exécuter diverses missions liées aux opérations spatiales... plus ou moins.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que Steve Carell est un des meilleurs  comédiens américains et qu'on ne l'avait pas vu s'investir d'aussi  près  dans la fabrication d'une série depuis la cultissime The Office. Il faut dire que ce nouveau show ne manque pas d'atouts pour attirer l'oeil. On y trouve un casting prestigieux avec entre autres Lisa Kudrow et John Malkovich, mais surtout parce que Netflix a mis les petits plats dans les grands.

En effet, la série bénéficie d'un budget plus confortables que la plupart des comédies situées dans des enfilades de bureau et affiche dès ses premiers épisodes des ambitions assez impressionnantes. Satire politique mordante aussi bien que réflexion sur le déclassement des Etats-Unis, l'ensemble se veut beaucoup plus corrosif mais aussi plus mélancolique que le tout-venant de l'humour américain.

Notre avis à mi-parcours

 

photo, John Malkovich, Steve CarellUn duo en apesanteur  ?

 

DOROHEDORO 

Ça parle de quoi ? Frappé d'amnésie, Caïman s'associe à son amie Nikaïdo pour tuer le mage qui l'a transformé en reptile. Dans la ville de Hole, c'est une déclaration de guerre. 

Pourquoi il faut le regarder ? Adapté d'un manga plutôt underground, cet anime qui débarque fraîchement sur Netflix risque fort de faire des heureux parmi les amateurs d'univers composites. Situé dans une gigantesque ville-dépôtoire aux contours post-apocalyptique, où les humains sont forcés de côtoyer des mages existant principalement sur un second plan de réalité, un malheureux jeune homme fraîchement transmuté se lance dans une vendetta bourrine à souhait. 

Il nous tarde de découvrir si cette proposition saura renouer avec le mélange de mythologie, de goût du grand-guignol et de brutalité qui faisait le sel du cocktail remuant de l'oeuvre originale, mais en l'état, difficile de résister à la promesse de ce monde aux multiples couches, dont la direction artistique ainsi que les scènes d'action semblent plutôt inspirées. 

 

photoBon appétit bien sûr !

 

SNOWPIERCER

Ça parle de quoi ? La Terre a gelé et les derniers humains survivent à bord d'un train géant qui fait le tour du globe. Mais la coexistence est rude dans ce microscome au fragile équilibre.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que la BD sur laquelle est basé l'univers et le film éponyme, Snowpiercer : Le Transperceneigede Bong Joon-ho sur lequel s'appuie très largement la série sont deux petites merveilles dans leur art respectif. L'arrivée de cet univers SF sur le petit écran a donc largement de quoi captiver avec un tel pitch de départ et au minimum intriguer.

Plus qu'une simple fresque SF, le long-métrage et la BD se présentaient finalement comme des réfléxions sociales et humaines profondes et pertinentes de la lutte des classes à travers une imagerie non plus verticale (comme on a souvent l'habitude d'en trouver) mais ici horizontale, la multitude de wagon faisant office de séparation entre élites, classes moyennes, précaires et finalement classes abandonnées. Lors de ses dix épisodes, la série co-produite par TNT et Netflix ne se révèle peut-être pas aussi précieuse à ce niveau mais propose inévitablement une version  nouvelle et plutôt divertissante du produit. De quoi s'y plonger chaque lundi, avec un nouvel épisode par semaine.

Notre avis complet sur l'ensemble de la saison 1

 

photo, Sheila Vand, Daveed Diggs"On aurait du prendre l'avion"

 

TOUS EN SCÈNE

Ça parle de quoi ? Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Eternel optimiste, un peu bougon, il aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. Pour ce faire, il va organiser un concours mondial de chant.

Pourquoi il faut la regarder ? Si vous aimez The Voice et Nouvelle Star et que vous voulez former vos marmots, c'est par ici que ça se passe. Produit par Illumination Entertainment, le film animé surfe sur la vague des quidams qui ont un incroyable talent. Avec ses personnages animaux, un brin standardisés pour soutenir l'humour, Tous en scène rend un hommage poignant et un peu parodique à la mode "t'es personne mais deviens une star de téloche".

Les protagonistes sont embourbés dans leur vie : une truie mère de 25 marcassins est encroûtée dans sa vie de femme au foyer, le gorille veut devenir chanteur alors que son père lui réserve un avenir dans la délinquance, une porc épic punk souffre à cause de son petit ami mégalomane et nombriliste. Autant de personnages que d'approches de la scène, avec des thèmes universels traités, comme la timidité, le courage, la tristesse et la joie. Si le film n'est pas une révolution du genre, il se regarde avec bonheur, et satisfera largement le goût des plus petits.

Une suite est prévue et devrait sortir fin 2021, même si la crise sanitaire pourrait repousser l'échéance.

 

PhotoLa torpeur d'être fasse au talent du mois

 

PÈRE FILS THERAPIE !

Ça parle de quoi ? Ils sont père et fils. Ils ne se supportent pas. Leurs entourages leur ont lancé un ultimatum : participer à un stage de réconciliation « Aventures Père Fils » dans les gorges du Verdon où ils devront tenter un ultime rapprochement. Entre mauvaise foi et coups bas, pas sûr qu’ils arrivent à se réconcilier.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que ça fait du bien de se rendre compte qu'il y a bien pire que son propre paternel sur Terre. Le tout avec humour. Réalisé par Emile Gaudreault, habitué du registre comique et des histoires père-fils (De père en flic 1 et 2), le film propose une bonne couche de divertissement sur fond d'analyse.

Quelques niaiseries sont présentes (pourquoi pas, au fond) mais le métrage parvient à proposer un scénario qui évite la psychologie de bazar et préfère tout miser sur les blagues. Les dialogues se montrent parfois cruels et comiques, tout comme les situations. Richard Berry apporte sa patte, dans le rôle d'un père tête à claque et fier d'être vieille France.

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

photo, Richard Berry, Waly DiaArrête d'être con papa

commentaires

Tom55
29/05/2020 à 23:39

"Steve Carell un des meilleurs comédiens américain" ouais j'en mets facilement une 20aine devant lui quand même...................

votre commentaire