Logan : pourquoi le studio a accepté de tuer Wolverine

La Rédaction | 26 mai 2020 - MAJ : 26/05/2020 14:34
La Rédaction | 26 mai 2020 - MAJ : 26/05/2020 14:34

James Mangold revient sur la décision de mettre fin au Wolverine de Hugh Jackman.

La troisième était la bonne. Après un X-Men Origins : Wolverine resté dans les mémoires comme un des pires moments des X-Men au cinéma, et un Wolverine : Le combat de l'immortel qui a surtout été servi par la comparaison, Logan a remis les pendules à l'heure. Signé James Mangold, comme le deuxième opus en solo de Hugh Jackman, ce chant du cygne a plus ou moins repris la même formule (le héros lessivé, abîmé, traumatisé, et ramené à la vie par une rencontre), mais de manière radicale.

Moins d'effets spéciaux et plus de violence, pour un spectacle Rated R qui a ravi à peu près tout le monde : Logan a été un triomphe, avec un grand succès au box-office (près de 620 millions, pour un budget hors marketing aux alentours de 100 millions), une critique dithyrambique, et un public heureux. Et contre toute attente, le studio Fox n'a absolument pas lutté contre ce film, comme l'explique le réalisateur.

 

Photo Hugh JackmanLes griffes dans la nuit

 

Interrogé par ComicBook.com, le réalisateur de Copland et Le Mans 66 a commencé en expliquant que la décision de tuer Wolverine avait été prise avec Hugh Jackman, et pas lors d'une grande réunion de studio :

"C'était vraiment Hugh et moi au début. Ça semblait logique, si ça devait être son dernier film, il allait soit disparaître à l'horizon, soit mourir, pour que ce soit comme un baisser de rideau sur son histoire. (...) Il y a la fin type L'Homme des vallées perdues [le western que Charles regarde à la télévision dans le film, NDLR], où il s'en va à cheval dans la montagne vers l'inconnu, et c'est comme ça que le personnage a été traité dans chacune de ses apparitions ; ou alors on le tue. Mais ce choix était évident parce qu'il fallait conclure. Il fallait donner un sentiment de vraie fin, pour l'héritage de Hugh et ses nombreux films et performances, et le faire de manière définitive."

 

Photo Dafne Keen, Hugh JackmanThe Last of Us : X-Men edition

 

James Mangold parle aussi de la Fox qui a accepté sans broncher, avec néanmoins l'évidence d'un argument marketing en or pour attirer le public et les fans du personnage, central dans la saga depuis X-Men en 2000 :

"Franchement, même le studio n'était pas nerveux à l'idée de le tuer, parce que ça en faisait un événement. De manière très simple, ça a fait que même si le film n'allait peut-être pas avoir des scènes d'action aussi flamboyantes et chères que d'autres, il allait être incontournable parce que c'était la fin d'une légende."

Hugh Jackman avait à l'époque décidé de raccrocher les griffes, et ne voulait pas signer pour n'importe quoi. La Fox n'avait donc probablement pas le choix pour motiver l'acteur à reprendre le rôle, une dernière fois étant mieux que rien du tout.

 

photo, Hugh JackmanOn réveille pas Hugh sans raison

 

Une sage décision, qui a permis de redorer le blason du personnage en solo, lui offrir son plus grand succès (près de 620 millions : bien plus que les 373 de Origins et les 415 du Combat de l'immortel, qui ont coûté plus cher), et sans nul doute ouvrir la voie aux super-héros sérieux en Rated R, après le carton de Deadpool. Depuis, Joker a tout écrasé avec le milliard au box-office, et un Oscar pour Joaquin Phoenix. Logan, lui, avait été nommé à l'Oscar du meilleur scénario adapté.

Ne reste plus qu'à imaginer ce que Marvel Studios fera du Wolverine, maintenant que les X-Men ont été rachetés à la Fox. Les mutants arriveront prochainement dans le MCU, comme l'a confirmé Kevin Feige.

James Mangold, lui, sera également chez Disney : il réalisera le prochain Indiana Jones, et prendra ainsi la relève de Spielberg.

 

photo, Hugh JackmanAu commencement était Hugh

commentaires

RobinDesBois
27/05/2020 à 21:30

"La troisième était la bonne. Après un X-Men Origins : Wolverine resté dans les mémoires comme un des pires moments des X-Men au cinéma "

Je comprendrais jamais pourquoi il est si mal aimé, je le trouve très bon et sous les aspects.

Fallait qu’il meurt ...
27/05/2020 à 06:57

Pour un personnage censé être immortel , l’acteur lui commençait à devenir vieux .

Chris11
26/05/2020 à 20:15

@T-Rex : 3 ans après, ya largement prescription, faut pas déconner.

ouin
26/05/2020 à 20:10

Perso très déçu du sort réservé a personnage. C'était la clé de voûte de la franchise x-men, le seul qui ait été récompensé d'une franchise solo, un de ceux qui a permis de faire exister d'autres x-men à l'écran dans la durée. Et ils le font mourir seul, cloué sur un fichu tronc comme Deapool l'a si bien moqué, ayant perdu ses pouvoirs, pleuré par une seule gamine mutique tout le long du film, entouré de gamins mutants jamais vus auparavant et dont le sauvetage obligatoire laisse insensible. Depuis le début du film, on n'a eu qu'un wolverine esseulé, pas fichu de donner une raclée à une paire de racaille, privé de ses pouvoirs dont on ne faisait rien d'autre qu'en redemander et obligé de recourir à des substances chimiques "Magic Scenario Problem Solution (TGCM)"pour se donner un coup de fouet et dynamiser un peu le film. Allez hop circulez, y arien à voir, éviction misérable du personnage sans passer par la case chant du cygne.
Faire mourir le personnage, bon. Mais tout seul et de cette manière après presque 20 ans d'évolutions suivies à l'écran ? Pas ma came. Days of Future Past conservera la dernière apparition véritable du personnage.
J'oserai ajouter que les chiffres au box-office ont bénéficié de la bonne presse (tant mieux), le concept d'hybride film de festival/film de super-héros (tant mieux aussi face au MCU et ses rails de TGV alignés au laser), et le bouche à oreille progressif du précédent Wolverine, car comme dans toute franchise, le succès du suivant est conditionné à la satisfaction véhiculée par le bouche à oreille du précédent, soit les spectateurs qui se laissent convaincre, plus qu'aux avis de la presse. J'eu été curieux de voir les chiffres d'un éventuel Wolerine après celui-là, mais comment dire. Tant pis je suppose. Je n'aurais jamais la satisfaction de vous prouver que j'avais raison... Sur ce, je retourne pleurer sur mon clavier le souvenir des espoirs douchés par Logan.

Marc
26/05/2020 à 17:18

@T-Rex
LOGAN est sortie en 2017 et Avenger EndGame en 2019 si tu es passionné par le Ciné tu n'a pas vu ces films !? On peux rien pour toi , je déconne :))

T-Rex
26/05/2020 à 17:09

Merci pour cet énorme spoiler !!!???
Tous ceux qui ont vu le film s'en foutent royalement, de toute évidence, mais ce n'est pas le cas de tout le monde !!!

Marc
26/05/2020 à 16:34

je suis d'accord avec vous ! LOGAN est un grand film la mort de Wolverine est tragique mais donne à ce film une fin intense. Le sacrifice de IRON MAN qui sauve l'humanité est évidemment le moment le plus fort du film Avenger EndGame mais ces héros emblématique ne seront jamais remplacé .

Rom
26/05/2020 à 15:12

@Marc & @Ouloulou,
Je suis d'accord sur le choix pertinent pour Logan, et que ça apporte une conclusion au personnage, et surtout à l'acteur dans ce rôle.
Pour ce qui est d'Iron Man, c'est purement un coup marketing de la part de Marvel. Avec l'introduction des univers parallèles, ils se donnent la liberté de pouvoir le faire revenir à tout moment (cf Gamora)

Ouloulou
26/05/2020 à 13:53

@Marc
À mon sens, ces décisions sont, au contraire, les plus pertinentes concernant le scénario et le traitement des personnages. Elles permettent de rendre les histoires plus nuancées, plus crédibles et d'apporter une conclusion plus ou moins définitive aux adaptations (contrairement aux comics).

W
26/05/2020 à 13:39

Jamais compris cette hype autour de ce film.. je l'ai vu une fois au cine et c'étais suffisant.. je m'évanouis je me réveille 30 secondes je m'évanouis comme sa pendant 10minutes... cela montre peut-être un sentiment de faiblesse et de fin de règne mais j'ai rarement trouvé un film aussi long personnellement (après je respecte ceux qui l'on adorer)

Plus

votre commentaire