Moonfall : Roland Emmerich ajoute une actrice de talent à sa version d'Armageddon

Déborah Lechner | 20 mai 2020 - MAJ : 20/05/2020 09:56
Déborah Lechner | 20 mai 2020 - MAJ : 20/05/2020 09:56

Le casting du prochain film de destruction massive de Roland Emmerich s'agrandit avec une actrice de renom pour donner la réplique à Josh Gad

Après le bide d'Independence Day : Resurgence (moins de 390 millions dans le monde pour 165 millions de budget hors frais marketing), il semblerait bien que le troisième et ultime opus prévu pour la franchise soit miraculeusement tombé dans l'oubli, ce qui ne va pas empêcher Roland Emmerich de retourner crapahuter dans l'espace. Le cinéaste à qui on doit Independence DayLe Jour d'après2012Moon 44 et Stargate : La porte des étoiles restera ainsi dans sa zone de confort avec Moonfall, sorte d'Armageddon sur la Lune budgété à 150 millions de dollars (en dehors des frais marketing). 

Alors que notre satellite menace de s'écraser sur Terre après avoir été dévié par une mystérieuse forme d'énergie, une équipe très hétéroclite d'astronautes lance une mission périlleuse afin d'éviter la collision et au passage la destruction de notre planète et la fin de notre ère. Parmi ces sauveurs courageux se trouve déjà l'acteur Josh Gad, qu'on a récemment vu en croisière spatiale dans la série Avenue 5 de HBO.

 

photo, Halle BerryLa talentueuse Halle Berry a déjà joué à l'astronaute dans la série Extant

 

Il incarnera ainsi KC Houseman, un génie excentrique, extrêmement intelligent et désordonné, qui avait prédit la dérive de la Lune sur notre planète. On a d'ailleurs du mal à croire à un personnage très sérieux, encore plus avec le CV de Josh Gad, un habitué de Disney (VO d'Olaf dans La Reine des neiges, La Belle et la Bête et bientôt Artemis Fowl) et de la comédie. 

Le savant sera accompagné pour l'occasion de l'actrice oscarisée Halle Berry (CatwomanÀ l'ombre de la haineGothika) qui incarnera une astronaute de la NASA devenue administratrice, et dont la dernière mission dans l'espace laisse entrevoir une catastrophe imminente. La dernière fois qu'on a eu des nouvelles de l'actrice, elle cassait des mâchoires et des tibias dans John Wick : Parabellum, et on espère bien qu'elle gardera le même punch pour son rôle dans le film de science-fiction. Le scénario, est quant à lui co-écrit par Emmerich, Spenser Cohen (scénariste d'Extinction) et Harald Kloser qui a déjà travaillé avec le réalisateur sur ses films 2012 et 10 000

Pour l'instant, Lionsgate, qui a récupéré le film l'année dernière, prévoit de lancer la production cet automne à Montréal, une fois les mesures de confinement levées, pour une sortie en salles calée à 2021. 

 

photoIndependence Day 2, oui

commentaires

Magicsenna34
20/05/2020 à 19:34

Bruce, navré mais il n'est écrit nulle part que le film "Armagueddon" fut tourné par Roland Emmerich. On dit seulement en tête de l'article que "Moonfall" est sa version d'armagueddon, tout comme 2012 pouvait déjà l'être, rien de plus.

Geoffrey Crété - Rédaction
20/05/2020 à 18:45

@Bruce

Je me disais aussi, je ne comprenais pas où vous vouliez en venir ;)

Bruce
20/05/2020 à 18:31

Re, j'ai totalement bugué avec mon message précédent. Navré, Armageddon n'est pas d'Emmercih.

Tom’s
20/05/2020 à 14:38

Ça faisait plaisir de la voir ds John Wick sacrément bien utilisé, son physique spectaculaire ect change des films construit sur elle en tête d’affiche interchangeable genre /the call et kidnapp, elle est capable de beaucoup mieux (Monster ball ect), Catwoman lui as fait beaucoup de tord, après l’oscar ça la fout mal. J’espère un rôle physique et pas de figuration genre présidente de la lune .. lol

Sharko
20/05/2020 à 13:03

A Mera:
Peut-être qu'il ne touche aucun pourcentage sur les recettes et à un salaire peu élevé par rapport aux autres ? Sans oublier que ceux sont maintenant des co-productions Chinoises.
C'est l'un des derniers vétéran qui sait gérer ce genre de production. Puis les films de Roland Emmerich continuent de bien marcher en vidéo et sont diffusés en prime-time sur les chaines de télés. Il faut croire que le slogans "Par le réalisateur d'Indepandance Day, 2012, Godzilla, et Le jour d’après"fonctionnent chez certains.

Mera
20/05/2020 à 12:18

Étonnant, le mec aligne les flops depuis 10 ans ;

- Anonymous (15M$ de recette, 30M$ de budget)
- White House Down (205M$, 150M$ de budget hors marketing)
- Stonewall (moins d'un million de dollars, 17M$ de budget)
- ID4 2 (389M$ dans le monde, 165M$ hors marketing)
- Midway (125M$ dans le monde, 100M$ hors marketing)

mais continue de faire des gros projets à 150M$ tranquille !

Bruce
20/05/2020 à 12:15

[Moonfall : Roland Emmerich ajoute une actrice de talent à "sa version d'Armageddon"]

Bay a déjà sa version d'Armageddon, le film Armageddon justement ^^.

votre commentaire