Après Glass, le prochain Shyamalan se précise avec un casting alléchant

La Rédaction | 11 mai 2020 - MAJ : 11/05/2020 11:08
La Rédaction | 11 mai 2020 - MAJ : 11/05/2020 11:08

Le prochain film encore mystérieux de M. Night Shyamalan n'a ni titre ni synopsis, mais il a désormais un casting.

Il semble loin le temps où Shyamalan rimait avec mauvaise blague, après les petits désastres Le Dernier Maître de l'air et After Earth. Dix ans après, le réalisateur a repris du poil de la bête, notamment en continuant et refermant une trilogie autour d'Incassable, avec Split et Glass, qui lui a permis de retrouver l'amour du public et de la critique. En parallèle, la série Servant (dont il est producteur exécutif, en plus d'avoir réalisé quelques épisodes) sur Apple TV+ a été lancée, et une saison 2 était commandée d'office.

Avec d'un côté un contrat juteux signé avec Apple et de l'autre, une collaboration assurée avec Universal qui a validé deux projets d'un coup suite à Glass, le cinéaste a ainsi retrouvé une belle position. Et sans tomber dans une quête de gros noms, il aligne un très beau casting pour son prochain film encore sans titre.

 

photo, M. Night ShyamalanRevoir la vie en rose

 

Ce film sera ainsi porté par une troupe de révélations de ces dernières années : Alex Wolff, impressionnant dans Hérédité ; Vicky Krieps, sortie de nulle part et choisie par Paul Thomas Anderson pour Phantom Thread ; Thomasin McKenzie, découverte dans Leave No Trace et surtout Jojo Rabbit ; Eliza Scanlen, mémorable personnalité trouble dans la mini-série Sharp Objects face à Amy Adams, et revue dans Les Filles du Docteur March ; et Aaron Pierre, dont le CV est moins chic avec un rôle dans la série Krypton.

Il faudra se contenter de ces visages pour imaginer ce que prépare Shyamalan, passé maître dans l'art du mystère. Il sera réalisateur, scénariste et producteur de ce film, dont la date de sortie (prévue pour février 2021) est remise en question, vu la crise du coronavirus. Le tournage devrait en tout cas commencer d'ici la fin de l'année, en théorie.

 

photo, Eliza ScanlenEliza Scanlen, la petite sœur si étrange de Sharp Objects

 

Le cinéaste avait donné quelques indices sur les projets, il y a quelques mois :

"J'avais deux idées de film et j'ai vraiment confiance en elles. Ce sont des idées que l'on trouve parfois dans les journaux (...). Ce qui est intéressant, c'est qu'un troisième projet pourrait s'y ajouter et il pourrait se caler entre mes deux idées. Donc, on peut parler de trois idées. (...) J'adore cette approche de The Visit, quand tout est minimal et épuré. J'ai vraiment la sensation de posséder le film. On y prend un gros risque tonal en essayant d'atteindre cette dimension absurde, mais ancrée dans la réalité, avec des moments d'humour noir qui traitent de sujets complexes et qui n'emmènent pas forcément le public vers quelque chose de rassurant. Ce risque est atténué parce que je ne travaille pas avec un gros budget et que j'ai l'impression que mes distributeurs me font confiance."

Y a t-il là l'embryon d'une trilogie ? Ou au moins de trois histoires liées, puisque Shyamalan parle bien d'un ordre dans les projets ? Vu le succès de Split et Glass, le paysage actuel, et la commande de deux films d'un coup par Universal, ça semble plus que plausible.

Retrouvez notre critique de la série (décevante) Servant par ici. La saison 2 n'a pas encore de date de diffusion, mais on sait au moins que Julia Ducournau, la réalisatrice française de Grave, en a réalisé les deux premiers épisodes.

 

photo, Alex WolffC'est l'histoire d'un poteau

Tout savoir sur Film sans titre M. Night Shyamalan 2021

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Letyy
13/05/2020 à 08:01

Le dernier maître de l'air n'était pas du tout un désastre !!!
Nous attendions une suite très malheureusement.
Pour quiconque connaissait la version animée ce n'était pas un échec !! Le public n'a pas compris c'est tout.

La Classe Américaine
12/05/2020 à 17:30

La premiere et non-négociable décision que doivent prendre les producteurs - au péril de leur vie - est de NE SURTOUT PAS le laisser écrire une seule ligne de scénario. Auquel cas, quoi qu'il arrive, c'est fichu d'avance car cet homme croit qu'il est un génie de l'écriture.

The Moon
12/05/2020 à 01:21

@Ninja

Split et Glass sont géniaux mais moins définitif qu'Incassable.

alulu
11/05/2020 à 20:36

L'amour du public chez Shyamalan c'est comme les clés de la bagnole. Il les a encore perdu, il a pété sa glass.

Ninja
11/05/2020 à 17:23

Ca fait bien des années qu'il ne fait plus que des bouses meilleures pour dormir qu'un somnifère.

RobinDesBois
11/05/2020 à 16:13

Vivement ! Split et Glass sont les meilleurs films de "super héros" de ces dernières année.

beyond
11/05/2020 à 12:12

Eliza Scanlan justifie à elle seule l'intérêt porté à ce projet?

Sanchez
11/05/2020 à 11:05

Eliza Scanlan , elle m’a traumatisé dans Le final de Sharp objects

votre commentaire