Avant Joker, Joaquin Phoenix aurait pu être… Batman pour Darren Aronofsky

Camille Vignes | 19 avril 2020 - MAJ : 19/04/2020 14:59
Camille Vignes | 19 avril 2020 - MAJ : 19/04/2020 14:59

Salué dans le monde pour son interprétation du Joker, Joaquin Phoenix aurait pu se trouver de l’autre côté de la moral de Gotham et incarner Batman.

Nommé à l’Oscar du meilleur film, réalisateur, du meilleur acteur pour Joaquin Phoenix et scénario adapté, nommé aussi pour la technicité de sa photographie, son montage, de ses costumes, maquillages et coiffures, sa musique, son mixage sonore et montage sonore, le Joker de Todd Phillips aura marqué l’histoire par bien des manières. 

Reparti de Venise avec le Lion d’Or, il a très vite été placé favori de l’Académie. Et même s’il n’est reparti "qu’avec" deux prix sur onze nominations (meilleur acteur et meilleure musique), même si la violence de son propos a soulevé les polémiques, l’oeil de Todd Philips et la performance de Joaquin Phoenix auront rapidement convaincu fans et critiques. 

 

photo, Todd PhillipsTodd Philips et Joaquin Phoenix 

 

Or avant de devenir le Joker en se glissant dans la peau d'Arthur Fleck et de prouver en quelques scènes incroyables tout son virtuose, l'acteur aurait pu enfilier le célèbre costume de chauve-souris.

En 2002, quelques temps avant que le projet d'adaptation de Batman ne soit confier à Christopher Nolan et que Christian Bale n’éclabousse toute une génération de spectateurs de son talent, fort du succès de Requiem for a Dream, Darren Aronofsky avait déjà fait connaitre son envie d'adapter le comic de Frank Miller Batman : Année Un, un comic revenant sur la première année de Bruce Wayne en tant que vigilantis de Gotham. Un projet déjà évoqué de nombreuses fois par le passé.

 

Photo Christian BaleC'eût pu être Joaquin Phoenix

 

Malheureusement, à l'époque la Warner avait déjà une bonne idée de ce qu'elle voulait pour le chevalier noir, une idée rentrant en contradiction avec les envies du cinéaste. Notamment pour l’acteur principal : le coeur d’Aronofsky penchant justement pour Joaquin Phoenix alors que celui de la Warner voulait confier le rôle à Freddie Prinze Jr. (Souviens-toi... l'été dernier, Elle est trop bien ou encore Scooby-Doo - de la Warner). Ces différences de point de vue, le cinéaste s'en est récemment entretenu avec Empire. 

« Le studio voulait Freddie Prinze Jr. et je voulais Joaquin Phoenix. Je me rappelle m'être dit qu'on était en train d'envisager deux films complètement différents. C'est une histoire vraie. C'était une époque différente. Le Batman que j'ai écrit était totalement différent de ce qu'ils ont fini par faire ». 

 

Photo Sarah Michelle Gellar, Freddie Prinze Jr.Freddie Prinze Jr, dans le rôle des différentes facettes de Fred 

 

Ce n'est pas la première fois que le cinéaste (qui à une époque devait réaliser Wolverine : Le combat de l'immortel) explique sa frustration face aux décisions des studios. En 2017 déjà, à l'occasion de la sortie de Mother!, il l'avait en effet fait connaître au micro First Showing. Il avait alors expliqué vouloir réinventer la franchise, en faire quelque chose de viscéral, à la manière de Taxi Driver, et que les studios étaient en désaccord avec cette vision du héros.

Aronofsky n'avait jamais eu pour but de faire un film de super-héros brillant et lumineux. On peut lire d'ailleurs dans les colonnes de The Empire que Miller lui-même n'avait pas été supris de ne jamais voir le projet du réalisateur aboutir tant il était sombre et violent... Et au final, cette décision aura permis à Joaquin Phoenix de devenir le vilain de l'histoire et d'obtenir son premier Oscar. 

 

PhotoRequiem for a Dream

 

 

Tout savoir sur Joker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
20/04/2020 à 15:38

@JamesHewlett

Bien sûr, c'est pour ça qu'on évite le plus souvent de fantasme des versions. Même si demain Aronofsky décrit en détail son projet rêvé, ça reste à juger avec prudence.

JamesHewlett
20/04/2020 à 15:35

@Geoffrey Crété Je me souviens d'avoir lu qu'il devait y avoir une romance, de l'humour, de la brutalité, mais entre un script et le film final, il y a un monde.
J'attend de voir le résultat et non les petits mots lâchaient dans la presse ou dans un interview.

Gregdevil
20/04/2020 à 10:39

Le Justice League de Miller, le Spider Man de Cameron, Wolverine et Batman par Aronovsky. Que de fantasme que nous ne verrons pas...

Geoffrey Crété - Rédaction
20/04/2020 à 09:37

@RobinDesBois @JamesHewlett

Zanta parle certainement des éléments connus sur sa version, des ambitions qu'il avait. Le scénario a été réécrit après son départ et Aronofsky avait teasé un film sombre, pas comme les autres, etc.

JamesHewlett
20/04/2020 à 09:35

@lulu @Geoffrey Crété - Rédaction
Si j'ai très bien compris, j'ai lu l'article entièrement.
Darren Aronofsky était prévu comme réalisateur pour le film The Wolverine ( Wolverine : Le combat de l'immortel),
Je ne parlais pas de l'article, mais du message de @Zanta : "Son The Wolverine était déjà tellement emballant..."

Rien n'a été filmé par Aronofsky ? Il n'y a pas de Director's Cut de Darren Aronofsky de ce film.

RobinDesBois
19/04/2020 à 19:47

@Geoffrey oui mais Zanta en parle comme s'il avait des infos à ce sujet hors il me semble qu'on ne sait pas grand chose de ce qu'Aronofsky souhaitait faire ?

PepsiMan
19/04/2020 à 19:22

Mettre sérieusement en concurrence un génie comme Phoenix et un type fade comme Prinze... Les studios sont parfois déroutants.


19/04/2020 à 17:28

j'aurais donner n'importe quoi pour voir la version de Batman ou de Wolverine d'Aronofsky...

Geoffrey Crété - Rédaction
19/04/2020 à 17:03

@JamesHewlett @RobinDesBois

Comme on l'écrit : à une époque, il devait réaliser The Wolverine.

RobinDesBois
19/04/2020 à 16:24

J'ai pas compris non plus c'est quoi le "Wolverine" d'Aronofsky ? En tout cas j'aurais bien voulu le voir réaliser un Batman.

Plus

votre commentaire