Rogue One : comment la postlogie (et Leïa) ont forcé les scénaristes à charcuter leur héroïne

La Rédaction | 17 avril 2020
La Rédaction | 17 avril 2020

La production de Rogue One a été particulièrement mouvementée. Et on vient de découvrir que son héroïne s’est considérablement transformée en cours de route. 

Souvent considéré comme l’opus Star Wars le plus réussi de l’ère Disney (à ce jour), Rogue One n’a pas connu une genèse de tout repos. Confié à Gareth Edwards, le film a subi des séances de tournage additionnel massif, transformant son récit, le look de certains personnages et toute la seconde moitié du film (sous la houlette de Dan Gilroy), le studio ayant finalement décidé de laisser les cinéastes assumer la dimension tragique du récit. 

Mais au-delà de cet aspect, l’écriture de l’héroïne, Jyn Erso (Felicity Jones), a subi plusieurs bouleversements durant la fabrication du blockbuster. Durant une séance de questions réponses organisée par la chaîne CineFix, le scénariste Chris Weitz a révélé que les auteurs du film avaient testé plusieurs types de parcours, afin d’aboutir à une protagoniste convaincante. Une des hypothèses envisagées, assez excitante, a néanmoins dû être abandonnée, pour ne pas entrer en concurrence ou en écho direct avec Le Réveil de la Force et son choix d’imposer un personnage féminin fort à la tête d’une trilogie inédite. 

 

Photo Felicity JonesTroubles de la personnalité;;;

 

“À un moment donné, nous avions fait de Jyn une combattante rebelle d’entrée de jeu. Nous nous sommes amusés avec plusieurs autres options, on en a fait une désertrice, une pilleuse dans le genre de Rey... Mais à l’évidence, après avoir appris ce sur quoi travaillait la deuxième équipe de Lucasfilm, on ne pouvait plus explorer cette voie.” 

Le concept collant parfaitement à la personnalité de Jyn, on imagine combien il a dû en coûter aux scénaristes, bien obligés de ne pas faire de doublon avec le personnage du film de J.J. Abrams interprété par Daisy Ridley. À l’inverse, il leur est également arrivé de renforcer le personnage pour qu’il conserve une dimension centrale au cœur de la narration. Toujours au cours de cette cession de questions-réponses, l’auteur a ainsi dévoilé qu’initialement, la Princesse Leïa, qui n’apparaît plus que dans les ultimes secondes de Rogue One, devait y tenir un rôle plus prépondérant. 

 

photo carrie fisher"M'en fous, je ferai du sabre laser dans L'Ascension de Skywalker"

 

Ainsi, alors que les pontes de la Résistance, ayant tout juste récupérés les plans de l’Etoile de la Mort, se demandent s’ils doivent porter le fer contre l’Empire ou au contraire renoncer à un combat perdu d’avance, Leïa devait tenir une place centrale. Lors de cette séquence, Jyn s’impose comme une authentique résistante et veut motiver des troupes hésitantes. Le discours qu’elle prononce devait initialement être celui de Leia, mais les scénaristes ont jugé que la retirer de la séquence pour consolider le personnage de Jyn et sa démarche était plus cohérent. 

Autant de tentatives et tatônnements qui ont probablement participé à la réussite finale du film. Notre critique de Rogue One est d'ailleurs disponible ici.

 

scène coupéeQuand tu attends qu'on te refile le speech de la Princesse

 

commentaires

Jaerod
20/04/2020 à 09:48

Faites attention, vous avez confondu Resistance et Alliance Rebelle. (Même si je comprends, avoir appelé les gentils 'Resistance' dans la postlogie ne pouvait apporter que de la confusion)

Jonthebe
18/04/2020 à 02:05

Merci pour cet article .Rogue One est clairement le Star Wars le plus réussi de l'ère Disney et on comprend mieux désormais l'origine du changement de caractère abrupt de Jyn. Impatient de découvrir la série sur Cassian Andor. Ce serait quand même drôle que ce soit Disney qui nous livre le Starwars adulte que l'on attend depuis l'Empire contre attaque.

Y Boy
17/04/2020 à 17:05

Au contraire je trouve que les tâtonnements se ressentent énormément à la vision du film. Parce que Jynn Erso elle est quoi au final ? Quelqu'un peut me dire quel est son but ?

coco
17/04/2020 à 17:02

Rey avait une histoire ?

Akitrash
17/04/2020 à 16:06

Probablement le meilleur Star Wars depuis la trilogie originelle.

Nomoreheroes31
17/04/2020 à 14:55

Il faudrait remettre ça en perspective :
Combien de films aussi attendus qu'un nouveau Star Wars connaissent une genèse sans heurts et qui se déroule bien de A à Z ?

votre commentaire