Coronavirus : Netflix explose son record en bourse devant Disney, en chute libre

Marion Barlet | 17 avril 2020
Marion Barlet | 17 avril 2020

Netflix est désormais plus puissant que son rival aux grandes oreilles en bourse et bénéficie du confinement pour exploser les scores.

Le monde est en crise mais des sociétés profitent des dommages collatéraux. La quarantaine mondiale a propulsé les services streaming, aussi essentiels que le pain et l'eau pour survivre. Pour éviter de mourir d'ennui, les confinés se laissent tenter par la SVoD et leurs catalogues fournis, leurs produits d'appel et leurs offres attractives. Netflix et Disney+ sont en tête des sondages, avec des souscriptions en hausse depuis mars et l'enfermement généralisé. Les deux plateformes sont au coude-à-coude, mais c'est Netflix qui a remporté la dernière bataille en date.

 

Photo Timothée ChalametNetflix prend le trône boursier

 

Les résultats boursiers sont sans appel : le N vermillon a dépassé tonton Mickey. Mercredi 15 avril, la société de Reed Hastings a vu ses actions grimper en flèche. Riche de 167 millions d'abonnés, elle a connu une hausse de 4%, résultat historique depuis son entrée à Wall Street en 2002.

Depuis le 16 mars, l'action de Netflix a grossi de 40%, comme le rapporte Les Echos, et capitalise 187,3 milliards de dollars exactement avec des actions passées de 426 à 460 dollars, du jamais-vu pour cette firme. Aucun chiffre sur le parc d'abonnés n'a été communiqué par Netflix, très secret sur ses données internes, mais il est probable qu'avec un tel succès l'entreprise fasse une déclaration dès le 21 avril, date où ses chiffres trimestriels tombent.

 

photoChapeau bas Netflix

 

Disney s'est donc fait doubler ce même mercredi après-midi, à quelques millions de dollars près - ce qui n'est pas énorme pour de tels mastodontes - la firme affichant 186,6 milliards de dollars le 15 avril en fin de journée. La société de Mickey a souffert de la fermeture de ses parcs d'attraction et a dû prendre des mesures pour mettre ses employés au chômage, suite à la non-activité de plusieurs secteurs.

Heureusement, elle peut compter sur son service de streaming, qui pour le coup a explosé les scores et les prédictions déjà très optimistes. Disney+ comptabilise plus de 50 millions d'abonnés dans le monde pour un lancement opéré il y a cinq mois, le 12 novembre 2019 aux Etats-Unis et le 7 avril en France. Si cela permet d'équilibrer un peu la balance, ce n'est toutefois pas suffisant pour combler le trou béant lié aux fermetures des parcs.

 

photoJoe Exotic, le patron de Tiger King

 

Les deux sociétés profitent donc du confinement et sont moins concurrentielles que prévues. Netflix et Disney ciblent des publics différents, plus adulte pour l'un, plus familial pour l'autre, si bien que leurs offres se sont révélées complémentaires. Les tarifs abordables (de 7,99€ à 15,99€/mois pour Netflix, et 6,99€/mois ou 69,99€/an pour Disney) peuvent décider le consommateur à ajouter les deux offres dans son panier.

D'ailleurs, Netflix a finalement bénéficié de l'imbattable tarif de son concurrent, qui ne lui a pas arraché ses fidèles au prix d'un dilemme cornélien. Les binge-watcheurs peuvent donc se régaler de programmes variés : Au Royaume des fauves (Tiger King), le phénomène actuel, La Casa de papel, La Plateforme, Unorthodox et Ozark sur Netflix, et le catalogue Disney, Marvel, Lucasfilm, Pixar et Fox sur Disney+,avec le produit d'appel The Mandalorian, la série Star Wars.

Mais il y en a tant d'autres... on vous a fait une sélection Disney+, ici, pour vous y retrouver. Sinon, on a aussi sélectionné les 10 pires films sur Netflix, si vous en avez marre de mater des chef-d'oeuvres.

 

photo, Zorion EguileorSinon vous pouvez lire un livre, mais armez-vous contre la tentation du SVoD

Tout savoir sur La Plateforme

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

minounet91
18/04/2020 à 10:55

@after Effect
Ouhlala et avec tout ça, vous arrivez bien dormir, vous buvez trop la soupe américaine qui a chaque épidémie accuse la chine ou les autres, car eux comme tous les autres pays du monde ont des labo de recherche bactériologies
Ceux qui bossent pour sauver des individus ont d'autre chat a fouetté que ça et si vous, vous n'avez que ça a penser, tant mieux pour vous
Bref, on parle ciné normalement sur ce site

Opale
18/04/2020 à 10:48

Bien fait pour Disney. Netflix on aime ou pas, il y a beaucoup de produits médiocres amis aussi de vrais perles, il y a du choix, beaucoup, de la variété, pour tous les genres et tous les âges. Disney+ vends du Disney, que du Disney. C'est comme si Butagaz avait une plateforme avec avec pour programmes des reportages sur le... gaz! Trop restreint, pas intéressant.

Marvelleux
18/04/2020 à 01:48

Dommage. Dans leur catalogue, il manque de nombreux films du mcu, quelques X-Men, ainsi que leurs series (1192 et evolution), mais aussi spider-man la serie animée (1994). Néanmoins, j'ai découvert sa suite spider-man unlimited. En demi-teinte la plateforme de Disney.

After Effect
17/04/2020 à 23:13

@mr Riaux,c'est un canular et un complot çà depend du point de vue,
les gars du gouvernement vous trollent en permanence et vous ne voyez rien, vous pourrez toujours attendre pour avoir de la chloroquine qu'ils ont piqué,des masques fpps2, du gel hydroalcoolique etc..les professionels de sante ont interdiction de vendre et distribuer y compris sur prescription medicale des masques aux français par exemple, sous peine de 6 mois de prison ou 10 000 euros d'amende..
je ne n'attends rien de bon de la part d'un type qui aime bien Saussage party et dont la redaction semble t-il adore le film "les miserables" avec un réalisateur au casier bien chargé( encore conspi)...
mais tout cela était planifié de longues date, quand Attali declare en 2009 qu'une petite pandemie çà serait cool pour l'avancée du nouvel ordre mondial (source l 'Express 3mai 2009)
"du jus de conspi?
et repetition d'un exercice portant sur une pandemie mondiale a base de Corona virus,dans une conference "Event 201" avec tout le gratin mondial,en octobre 2019...
tout çà avec l'oeil bienveillant de bill gates , le gars qui veut vous faire des piquouses avec nanopuces anti covid 19 , deuxieme contributeur de l'oms, ...je vous laisse trouver pourquoi il s'est fait degage de l'Inde , ils font de vilaines choses en Afrique aussi ces gars de l'oms avec leurs vaccins...
encore du "jus à conspi" vous dîtes,

Simon Riaux - Rédaction
17/04/2020 à 21:24

@After Effect

Vous êtes donc passé en deux messages de complot à canular. C'est rapide, comme on dit.

Quant au sort fait à nos libertés, il ne date pas de la situation actuelle, c'est une progression cohérente depuis une quinzaine d'années.

Votre démonstration, qui brille par son absence de sources, est donc pour le moins inconsistante.

After Effect
17/04/2020 à 20:39

@mr Riaux,
vous devriez considerer le canular largement amplifié "SARS covid "19 comme une operation de guerre psychologique lancée contre les citoyens occidentaux,les dirigeants occidentaux veulent une gouvernance calée sur la gouvernance chinoise, avec l'inevitable liquidation des dernieres libertés publiques,
à la clé, profilage, ciblage des citoyens à la chinoise,çà fait 10 ans qu'il se font la main en Chine, à votre avis, des applications qui vont bientôt tourner sur vos smartphone pour se proteger du covid 19, ces derogations à remplir etc..les drones qui vont bientot tourner au dessus de vos tetes etc;; çà va servir à quoi?
à notre echelle , l'Etat français va jamais revenir en arriere, çà, plus la liquidation des acquis de 1945,

Simon Riaux - Rédaction
17/04/2020 à 18:08

@After Effect

Vous mélangez des affirmations absurdes car étayées par peau de zob, des faits publics présentés comme des révélations et comme les maillons d'une même chaîne des événements que rien ne relie.

Oui, c'est du jus de conspi, la recette classique.

After Effect
17/04/2020 à 17:49

@ mr Riaux
dans ce "jus" de Conspi, il parait meme que le labo P4 où ils fabriquent des tas de vilaines choses, genre des bioweapon comme qu'ils disent, il parait qu'il a été inauguré vers 2017 par l'ex premier ministre français mr Cazeneuve avec madame Touraine, sous la Presidence Hollande, et que Merieux a des billes dans ce labo, et que madame Buzyn ex ministre de la santé il y a encore 2 mois, femme de mr Levy un representant big Pharma sont partie prenante dans l'affaire.."jus de conspi" dîtes vous, ;
concernant les drones, ba pour commencer l'Etat français en a commandé exactement pour cette premiere fournée 650 , des gros drones jusq'aux nano drones, c'est pour votre securité qui disent... encore du "jus de conspi.."lol

vanisher
17/04/2020 à 17:35

1/ je pense que la 1ère erreur de Disney est de n'avoir mis sa plateforme à disposition en même temps partout dans le monde. Et avec cette crise sanitaire qu'elle ne pouvait pas prévoir, elle le paye. C'est l'hécatombe aux USA en terme de perte d'emplois par exemple, et des mois difficiles s'annoncent pour tout le monde. Donc s'offrir un abonnement, c'est pas dans les priorités.

2/ la faiblesse du catalogue pour les grands. Pour les enfants ça va encore. Sinon c'est du déjà vu, revu. Y a même pas les 2 derniers Avengers de mémoire, sûrement déjà cédés ailleurs en terme de droits avant la plateforme. X-MEN, STAR WARS, Les Simpson... vu et revu.
Les documentaires, c'est pour les très très fans. Et il me semblait que les programmes d'Hulu devaient être intégrés à la plateforme? C'est le cas, ou la France (l'Europe) en est privée ?

3/ pour motiver l'abonnement, j'aurais mis Black Widow à disposition avec un supplément. Alors oui, ils auraient été perdants. Pour la location du film, 3, 5 personnes peuvent le visionner. Mais rien n'empêche de le sortir en salle.

4/ c'était pas seulement avec la seule nouveauté (Mandalorian) qui était déjà dispo en stream illégal que les gens allaient s'abonner.

Le nom Disney était une garantie, il pouvait tout faire, tout écraser. La preuve qu'elle peut se planter. Beaucoup d'ambition, et de confiance l'ont mené au Côté Obscur.
Elle se refera peut-être sur la durée...

Anti
17/04/2020 à 17:23

L abus de BFMTV est grave pour la santé mentale pareil pour ceux qui écoute le maître de l univers Macron pour ma part j ai entendu l inverse pas grave

Plus

votre commentaire