Festival de Cannes 2020 : éviter l'annulation à tout prix... ou nier l'évidence ?

Simon Riaux | 15 avril 2020 - MAJ : 15/04/2020 17:34
Simon Riaux | 15 avril 2020 - MAJ : 15/04/2020 17:34

Cannes se refuse à l'admettre, mais son sort paraît scellé et son annulation irrévocable, comme l'explique à demi-mot son dernier communiqué de presse.

Malgré la pression internationale pesant sur ses épaules, le Festival de Cannes s’était jusqu’à présent refusé à parler d’annulation. Même si plus grand-monde ne se fait d’illusions. Après avoir expliqué que le mois de mai était bien éloigné de la date de début du confinement et que la manifestation ne s’inquiétait pas outre mesure, les organisateurs avaient fait savoir qu’ils cherchaient activement à décaler la Croisette au mois de juin, voire début juillet.

Ces espoirs ont été douchés par la dernière prise de parole présidentielle, qui indiquait que ce calendrier serait incompatible avec les rassemblements de plusieurs centaines de personnes. Or, Cannes accueille chaque année plus de 40 000 professionnels et des dizaines de milliers de touristes cinéphiles en goguettes. Par conséquent, l’administration de la manifestation se retrouvait le dos au mur, contrainte d’officialiser ce qui ressemble de plus en plus à une annulation en bonne et due forme. 

 

Photo Benicio Del Toro, Léa SeydouxUn Cannes confiné ?

 

Mais à nouveau, les instances décisionnaires entretiennent l’ambiguïté quant au devenir du Festival de Cannes, comme en témoigne leur communiqué de presse. 

"Il apparaît désormais difficile de penser que le Festival de Cannes puisse être organisé cette année sous sa forme initiale" 

Une formule qui consacre certes cette situation impossible, mais laisse la place à une autre forme de manifestation culturelle. 

"Néanmoins, nous avons commencé hier soir de nombreuses consultations dans le milieu professionnel en France et à l’étranger. Elles s'accordent sur le fait que le Festival de Cannes, qui est un instrument essentiel de soutien à l’industrie cinématographique, doit continuer à étudier l’ensemble des éventualités permettant d’accompagner l’année cinéma en faisant exister les films de Cannes 2020 d’une manière ou d’une autre.

Quand la crise sanitaire, dont la résolution reste la priorité de tous, sera passée, il faudra redire et démontrer l’importance et la place que le cinéma, ses œuvres, ses artistes, ses professionnels et ses salles et leurs publics occupent dans nos vies. C’est à cela que le Festival de Cannes, son Marché du film et les sections parallèles (Semaine de la Critique, Quinzaine des Réalisateurs, ACID) entendent contribuer."

Ou comment dire tout et rien. En effet, pas sûr que la Croisette revienne sur la proposition de YouPorn de fournir l’interface pour un Cannes numérique. Parallèlement, certains films comme The French Dispatch, Benedetta ou Soul (dont la rumeur voulait qu’ils soient projetés lors de l’édition 2020), ont vu leurs sorties décalées, et rien n’indique qu’ils seraient encore disponible ou partant pour un Cannes alternatif.

Parallèlement, les organisateurs des sections parallèles, La Quinzaine des Réalisateurs, La Semaine de la Critique et L'ACID, viennent de faire savoir qu'ils se plaçaient sur l'exacte même ligne que le Festival, indiquant réfléchir de concert avec lui à "comment accompagner" les films qui leur ont été soumis en vue de cette édition 2020.

 

affiche cannes 2018Bon baisers de Cannes...

Tout savoir sur The French Dispatch

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Rebelle33
19/04/2020 à 11:15

on évitera peut-être avec l'annulation une &énième affaire POLANSKI....

lefkjf
15/04/2020 à 20:10

bfjshf

M1pats
15/04/2020 à 12:47

Gaspar Noe et Kechiche en pls

Numberz
15/04/2020 à 12:40

Sans les tetons de Virginie Efira, aucun intérêt.

Numberz
15/04/2020 à 12:39

Sans le téton de Virginie Efira, aucun intérêt.

votre commentaire