Soul : le prochain Pixar décalé de plusieurs mois, Disney bouscule son agenda

Marion Barlet | 14 avril 2020 - MAJ : 14/04/2020 16:17
Marion Barlet | 14 avril 2020 - MAJ : 14/04/2020 16:17

Soul ne sortira pas comme prévu en juin et accapare une place initialement réservée à un Disney, bien plus tard.

La filiale Pixar a été rachetée par Disney mais pas question de balancer le petit dernier sur plateforme. La bande-annonce du deuxième Pixar 2020 a montré une ambition démesurée et inscrit le film dans une ligne de conduite de plus en plus adulte, qui flirte avec les concepts philosophiques.

La firme a cumulé les succès, public et d'estime, avec Coco (2017), Les Indestructibles 2 (2018) et Toy Story 4 (2019). Son ultime création, En avant, a malheureusement été fauchée en plein vol par le coronavirus et a fait une sortie anticipée en VOD et sur Disney+ outre-Atlantique pour limiter la casse. Salué par la critique, la nôtre est ici, les aventures de Ian et Barley n'ont connu qu'un destin de courte durée, et Disney/Pixar ne veut pas qu'une telle catastrophe se reproduise.

 

photoÇa Soule qu'il soit décalé

 

Dans cette mesure, le film d'animation de Pete Docter (Monstres & Cie, Là-Haut, Vice Versa) ne sortira pas le 24 juin en France (19 juin aux Etats-Unis) mais se positionnera plus tard, en novembre, en lieu et place de Raya et le dernier dragon. La sortie est officiellement annoncée pour le vendredi 20 novembre à domicile, ce qui devrait repousser la date française au 25 novembre. Quant au long-métrage animé de Paul Briggs et Dean Welling, avec les voix de Cassie Steele et d'Awkwafina, il prend place l'année suivante, le 12 mars 2021 aux Etats-Unis, et sortira sûrement un peu avant ou après en France.

Concrètement, Disney a décidé de faire simple et ne pas se casser la tête en repoussant tout simplement son line-up d'animation d'un spot à un autre, à l'image des films composant sa Phase 4 du MCU, Black Widow prenant la place de Eternals prenant de son côté celle de Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings et ainsi de suite. Tout l'agenda complet est à retrouver ici

L'industrie cinématographique est un baromètre des inquiétudes pandémiques. Même si le déconfinement doit avoir lieu avant l'été, des distributeurs préfèrent retirer leurs productions, par crainte que les spectateurs ne reprennent leurs habitudes ou que les salles ne réouvrent qu'en dernier. Sony a déplacé toute sa programmation estivale (Morbius, SOS Fantômes, Uncharted, Greyhound) et rares sont les blockbusters (pour l'instant) maintenus, avec Tenet pour le 22 juillet et Wonder Woman 1984 autour du 12 août en France. Quoiqu'il en soit, les analystes prévoient un "été mort" et les longs-métrages ont pris la poudre d'escampette direction l'automne.

 

photoLa mignonnerie affrontera des monstres armés en novembre

 

Cela signifie par ailleurs que Soul devra affronter une concurrence acharnée avec Black Widow, Mourir peut attendre et Godzilla vs. Kong qui sortent aussi en novembre et qui devraient draîner une majeure partie des ventes. Au milieu de tous ces mastodontes, l'animé sur le jazz et les âmes saura-t-il se distinguer et tailler une part dans le gâteau ? Disney vient-il de sauver son Pixar et de le jeter dans la gueule du loup ? Réponse fin novembre en France, même si le long-métrage à l'avantage de ne pas viser le même public.

 

affiche française

commentaires

Vous avez oublié un OÙ
15/04/2020 à 14:11

Disney vient il de sauver son Pixar OU de le jeter dans la gueule du loup?

votre commentaire