Baywatch - Alerte à Malibu : Zac Efron regrette une chose dans ce naufrage

Marion Barlet | 6 avril 2020 - MAJ : 06/04/2020 18:32
Marion Barlet | 6 avril 2020 - MAJ : 06/04/2020 18:32

Baywatch - Alerte à Malibu a recueilli son lot de critiques lors de sa sortie et Zac Efron a quelque chose à rajouter.

Si le nom "Alerte à Malibu" vous dit forcément quelque chose, le film de 2017 peut-être moins. Réalisé par Seth Gordon, l'adaptation cinématographique de la série TV s'est gentiment planté au box-office, avec 58 millions de dollars domestiques récoltés et 177 dans le monde, pour un budget de 69 millions. Le casting était pourtant très "sea sex & sun" avec Dwayne JohnsonZac Efron, Priyanka Chopra et Alexandra Daddario en tête d'affiche.

Trois ans plus tard, les langues se délient et la coqueluche d'High School Musical dévoile enfin la vérité vraie sans mensonge. La superficialité des physiques bodybuildés, objet de fantasmes et/ou de complexes pour les spectateurs, a franchement déplu à l'acteur, comme il l'a raconté lors d'un épisode de la série Youtube Hot Ones :

 

Photo Zac EfronA la poursuite du burger pneumatique

 

"Je me suis rendu compte, après en avoir fini avec le film, que je ne voulais plus jamais être dans cette condition physique. C'était tellement dur. On travaille presque sans marge de manoeuvre. On a des trucs sous la peau, comme de l'eau et on s'en inquiète parce que ça réduit nos abdos, des conneries comme ça.

C'est juste débile. C'est juste irréel. Je suis heureux que ça ait marché et je suis heureux d'avoir pu m'en sortir. (...) Prenez soin de votre coeur, prenez soin de votre cerveau, c'est tout ce qui compte."

 

Photo Dwayne Johnson, Zac EfronTu veux être beau comme Dwayne ou beau comme M. Johnson ?

 

L'acteur a suivi un régime extrêmement strict à base de protéines organiques et de légumes verts pendant des mois, ce qui lui avait permis de faire tomber son taux de graisse dans le corps à 5%, alors que la limite pour les hommes se situe entre 6 et 24%.

Jouer les M. Muscles n'a donc pas plu rétrospectivement à Zac Efron, qui a regretté d'avoir été obnubilé par sa plastique et par la course au culturisme. D'un autre côté, comment réaliser Alerte à Malibu sans pectoraux ni maillot de bain ? Ce serait le concept-même qui prendrait l'eau. Impossible de contrecarrer de tels éléments contradictoires. Auto-destruction de l'intelligence, bip bip.

Si Dwayne Johnson ne vous manque pas plus que Zac Efron, consultez notre article sur le report de Jungle Cruise.

 

Photo Dwayne JohnsonY a-t-il un médecin en crédibilité, c'est urgent ?!

commentaires

lepen
09/04/2020 à 06:55

J'ai aimé pour la blondasse.

Dadd ario
07/04/2020 à 16:23

A voir pour Daddario seulement

Murdock
07/04/2020 à 15:36

Enfin la sérié était tout de même plus "réaliste". Ok, les boys & girls étaient évidemment tous bien gaulés mais ils n'étaient pas bodybuildés à l'extrême comme Dwayne Johnson et Zac Efron! Et la série bien que datée reste plus sexy et moins stupide que cette adaptation qui n'est ni fun, ni sexy et ni drôle! Un ratage total! Ils avaient l'occasion de sortir un film efficace (en exploitant la case adaptation d'une série mondialement connue) avec un bon casting. Une sorte de thriller avec un cadre à la Miami Vice. En y injectant le "sea, sex & sun" nécessaire et qui faisait le sel de la série. Sans espérer "un grand film", une adaptation qui se prenne un tout petit peu au sérieux! Dommage...

Adam
07/04/2020 à 10:32

Ben en même temps zac savait dans quoi il s engageait qd il a signé. Il ne peut pas ignorer qu il lui fallait un corps sculpté en plus de son joli minois.

Pour le film, je sentais venir la daube et finalement ce fut une bonne surprise avec moins de fan service que dans la série ou alors j ai pas fait attention

Ratatak
06/04/2020 à 20:58

Alerte a Malibu c'est d'abord les boobs, des boobs ,des boobs.
Quand ceux de Sac Efron étaient plus gros que ceux de Daddario, ça ne pouvait que se planter

votre commentaire