Disney : pour sauver le studio, les dirigeants se serrent (un peu) la ceinture

La Rédaction | 31 mars 2020 - MAJ : 31/03/2020 12:23
La Rédaction | 31 mars 2020 - MAJ : 31/03/2020 12:23

Les conséquences économiques de la pandémie de COVID-19 et du confinement international se font sentir, et les patrons de Disney se serrent la ceinture. 

Alors que la culture et l’industrie du divertissement se retrouvent inévitablement bouleversées par une situation qui leur interdit d’aller à la rencontre du public, ou modifie drastiquement la chaîne les connectant à ce dernier. Dans ce contexte, les studios américains tirent la langue. C’est le cas de Disney, dont la valorisation boursière a chuté de manière importante, entraînant nombre de spéculations et de commentaires sur la solidité de la firme. 

 

photo, Yifei LiuCoupe budgétaire, huile sur toile, 2020

 

Au milieu de ces tourments, l’ancien dirigeant de Disney, Bob Iger, architecte de la croissance exponentielle de l’entreprise ces 15 dernières années, a fait savoir qu’il prenait des mesures drastiques. En effet, l’homme d’affaire renonce à l’entièreté de son salaire pour l’exercice fiscal 2020, tandis que le nouveau boss, Bob Chapek (oui, ils s’appellent tous Bob, c’est comme ça), réduisait sur la même période ses émoluments de 50%. 

D’après le Hollywood Reporter, l’ensemble des exécutifs les plus hauts-placés du studio ont pris de semblables mesures. Toutefois, si votre cœur se serre et que vous désirez lancer une cagnotte en ligne pour aider ces artisans dans le besoin sachez qu’ils ne sont pas encore sur le trottoir. Bob Iger a gagné en 2018 quelques 65 millions de dollars, 47,5 en 2019, quand son successeur ne devrait pas renoncer à son bonus annuel de 7,5 millions de billets verts. 

Ouf, les papas de Black Widow et Mulan devraient tenir le coup jusqu'à la sortie d'Eternals.

 

photo, Scarlett JohanssonQuand le comptable sort de confinement

commentaires

Philemmon
01/04/2020 à 10:46

Pour les jaloux
Oui c'est beaucoup de sous et ils ne sont pas a plaindre
Ils n'etaient pas obligé
Ils sont bien plus patriotique que nos industriels qui eux ne renonce pas à leur bonus prime salaires ... a coup de million quand leur entreprise fait faillit et que nos impôts les renfloues.

Donc pour ca pour cette initiative oui il sont méritant.
J'aimerai voir un Arnaud un mullier ou autre lacher comme ca sans contres parties un petit 30 millions d'euro chacun pour que leur salariés soient payer pendant la période et que l'état n'ai pas a intervenir

Cocoduroseau
31/03/2020 à 22:59

Ils veulent nous faire pleurer oû quoi? Indécent.

D@rk
31/03/2020 à 19:23

Ex PDG d'Oncle Picsou et actuellement patron du directoire de Disney renonce à l'entièreté de son salaire pour l'exercice fiscal 2020... Le pauvre, MRD ! Bob Iger a une fortune estimée à 690 MILLIONS de dollars.
PS: J'espère qu'il a fait des provisions de pâtes de papier c**, car la Californie a instauré le confinement pour sa population.
Kiss a tutti et prenez soin de vous.

Bob
31/03/2020 à 14:18

C'est quand mon tour ?

ComprendsPas
31/03/2020 à 13:01

Ouais, en effet, on va peut-être pas pleurer pour eux tout de suite...

votre commentaire