Les cinémas chinois ferment de nouveau, une semaine après avoir réouvert

Mathieu Jaborska | 30 mars 2020
Mathieu Jaborska | 30 mars 2020

Le pays avait logiquement été le premier à complètement fermer ses salles. Il ne sera peut-être pas le premier à les ré-ouvrir définitivement.

Alors que le coronavirus frappe très durement l'Europe, que de nouveaux pays sont régulièrement infectés et que le pic de cas n'a pas encore été atteint aux Etats-Unis ou en France, l'endroit où tout a commencé semble se remettre lentement mais sûrement de la crise qui l'a touché. Le peuple chinois a du accepter également un long confinement dont le respect aurait aidé à l'amélioration de la situation.

Alors que les chiffres sur le nombre de décès dans la région de Wuhan sont remis en cause par l'agence de presse Bloomberg, relayant des réseaux sociaux qui regardent d'un oeil suspicieux la distribution de très nombreuses urnes funéraires aux familles des victimes de la pandémie, les choses semblent doucement se débloquer.

 

photoLes spectateurs chinois à l'annonce de la ressortie d'Interstellar

 

La semaine dernière, des analystes de l'industrie interrogés par le Hollywood Reporter avaient prédit que la Chine pourrait rouvrir ses salles d'ici fin avril ou début mai. Etrangement, à peine quelques jours après cette conjecture, 500 salles se sont rendues disponibles au public. Cela ne constituait pas un grand pourcentage du circuit chinois, très étendu, mais les responsables de Shangai voulaient ré-ouvrir 205 salles ce samedi.

Le but était d'attirer bien plus que les quelques courageux venus vivre leur cinéphilie ces quelques jours en programmant des blockbusters populaires, comme Avengers : EndgameInceptionAvatar ou Interstellar.

Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu. Selon des sources de Deadline, le bureau national du cinéma chinois a contacté les exploitants afin de stopper net les exploitations en cours et fermer les cinémas à nouveau. La décision a été prise le 27 mars après que 53 nouveaux cas ont été détecté le 26. Craignant une seconde vague, le pays a limité la venue d'étrangers sur le territoire. Autant dire que la situation marquera durablement l'industrie locale, hollywoodienne, européenne et mondiale, tant l'impact économique de ce genre de décision est lourd.

 

photo, Robert Downey Jr.Il est temps de revenir dans le passé pour décimer la population de Pangolins

Tout savoir sur Avengers : Endgame

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire