L'Exorciste, Shining : le compositeur Krzysztof Penderecki est mort

Marion Barlet | 30 mars 2020 - MAJ : 30/03/2020 11:03
Marion Barlet | 30 mars 2020 - MAJ : 30/03/2020 11:03

Le compositeur des musiques des films L'Exorciste et Shining, Krzysztof Penderecki, est mort dimanche 29 mars à l'âge de 86 ans.

Sa famille a annoncé la nouvelle aux médias locaux de sa ville natale, où il est aussi décédé, Cracovie. Il fut l'un des compositeurs contemporains les plus innovants de sa génération et il a été célébré pour des oeuvres telles que Thrène à la mémoire des victimes d'Hiroshima, mais aussi pour ses musiques de films, inoubliables et saluées.

Ses partitions ont été reprises par les plus grands réalisateurs : Stanley Kubrick dans Shining, David Lynch dans Inland Empire et Sailor et Lula, Martin Scorsese dans Shutter Island, mais aussi du côté hexagonal avec Je t'aime, je t'aime d'Alain Resnais. Le compositeur et chef d'orchestre polonais a été gratifié au cours de sa carrière de 4 Grammy Awards et a bénéficié d'un large succès public grâce à l'ouverture de son art entre différents genres.

 

photo, Jack Nicholson, Jake Lloyd, Doctor SleepEt si on écoutait une petite chanson grinçante ?

 

Original dans sa génération, Krzysztof Penderecki a composé des musiques d'inspiration religieuse et a pioché des influences chez ses contemporains. Entre autres, il a collaboré avec Jonny Greenwood, le principal guitariste du groupe Radiohead et compositeur de musique de films également (comme celle de Phantom Thread). Avant-gardiste, le compositeur a séduit le public envers et contre tout la critique qui l'a rejeté un temps pour son langage post-romantique et ses constructions musicales exotériques.

Les instruments qu'il utilisait, les sifflets, la tôle, les sons électriques, les scies et autres textures métalliques ont participé aux ambiances anxyogènes et acérées de films comme Shining, où la musique accompagne et même fabrique la folie des personnages. Incontestablement novateur, génial et éclectique dans ses influences, Krzysztof Penderecki a marqué une génération musicale et cinéphilique. Son décès, non lié au coronavirus, a donc eu lieu ce week-end à Cracovie. Il avait 86 ans.

Redécouvrez notre dossier sur les meilleurs Kubrick, de 2001, l'Odyssée de l'espace au film d'horreur de 1980.

 

Affiche officielle

commentaires

Rebelle33
01/04/2020 à 15:41

J'ai connu ce grand compositeur il y a quelques années en POLOGNE...
C'était un homme délicieux, très sensible et très délicat; et je garde de ma rencontre avec lui ....un souvenir impérissable...
J'adresse à ses proches et à ses amis mes plus sincères condoléances....

dams50
31/03/2020 à 22:52

Phrène : j'ai découvert le moreceau ET son compositeur grâce au fameux épisode 8 de Twin Peaks Saison 3.
Même effet que Ligeti et sonAtmopshères sur le segment -Jupiter et au-delà de l'infini- de 2001.
Merci monsieur.

Ray Peterson
30/03/2020 à 15:50

Une grande perte, aussi grande que Ligeti à l'époque. D'ailleurs les premiers travaux de Penderecki s'apparentaient à ceux de Ligeti.
Son virage post-romantique, notamment avec son Requiem polonais est intéressant mais moins avant gardiste que ses oeuvres des années 60 comme Thrène, Polymorphia ou Anaklasis.
Vraiment un compositeur à (re) découvrir et à écouter tant il a apporté à la musique.
Chapeau bas!

Paul
30/03/2020 à 13:56

Petite précision Marion Barlet, vous avez écrit "Le compositeur des musiques des films L'Exorciste et Shining".
Ne serait-il pas plus juste de dire que les compositions de Penderecki ont été utilisés dans ces films ? Comme vous le précisez un peu plus tard dans votre article.

Numberz
30/03/2020 à 13:28

Comme le dit dirty Harry, Shining lui doit énormément. Et si je garde l'exorciste en mémoire, ce n'est que pour l'atmosphère installée par la musique. Sans ça, pour moi le film deviendrait encore plus grotesque.

Adieu l'artiste (bis)

Dirty Harry
30/03/2020 à 12:19

L'ambiance glaçante de Shining lui doit beaucoup...il est regrettable que peu de réalisateurs ne s'intéressent que très peu aux compositeurs dodécaphoniques ou atonaux car niveau atmosphère, ce type de musique (évitant l'harmonie et la mélodie) peut bien se prêter à des thrillers ou films d'épouvante.
Je ne me souviens pas vraiment de sa composition pour l'Exorciste par contre (tubular bells revenant immédiatement en tête)

votre commentaire