Disney+ : le lancement mondial de la plateforme déjà perturbé par le coronavirus

Marion Barlet | 20 mars 2020
Marion Barlet | 20 mars 2020

Le coronavirus continue de faire des ravages et oblige Disney+ à retarder sa sortie dans un pays pourtant riches en consommateurs.

Le divertissement est devenu vital en contexte de Covid-19. Les parents, les célibataires, les randonneurs acharnés, les enfants... presque toutes les catégories de la population se rabattent sur les plateformes de streaming. Les fans des séries HBO ont OCS, les accros de films d'auteur ont Mubi, les fans de tout plein de trucs ont Netflix et Amazon Prime Video, les passionnés de cinéma de genre ont désormais Shadowz et les petits n'attendent plus que Disney+ pour compléter leur culture.

 

photo, Margot Robbie, Ella Jay BascoHarley Quinn profite du confinement

 

Sauf que le lancement de la plateforme pourrait être retardée en cas de crise et le gouvernement français a déjà suggéré de repousser sa sortie. Même si rien n'indique sérieusement que cette piste sera suivie en France (au contraire), le report de la sortie a bel et bien eu lieu... en Inde. L'explication est évidemment liée au coronavirus, mais pas à la saturation des réseaux Internet, comme en Europe où c'est le sujet qui inquiète. La raison de ce délai concerne le lancement de la saison de cricket, sport adoré des Indiens.

Uday Shankar, le président de Walt Disney Compagny en Asie, s'est exprimé dans un communiqué officiel pour expliquer la situation :

« Vu que la saison de cricket est reportée, nous avons pris la décision de mettre en pause le lancement de Disney+ et nous donnerons bientôt une nouvelle date d’arrivée. »

 

photoDisney joue au cricket à domicile

 

Cette décision montre aussi la limite d'intérêt de la population indienne pour Disney+, dont la sortie en solo a vite été mise au panier. La plateforme comptait sur l'application Hotstar qui diffusent les matchs de cricket pour charmer les spectateurs. En effet, l'Indian Premier League (la league indienne de cricket) permettrait à Hotstar de comptabiliser dans les 300 millions d'internautes actifs en période faste, un réservoir à clics où Disney comptait propulser son catalogue streaming.

Pas d'éthique donc, dans cette décision, mais un recul pragmatique pour mieux arriver en douceur dans les yeux des Indiens. Il pourrait en être autrement en Europe, avec les tensions de plus en plus vivaces concernant la gestion du trafic Internet. En tout cas, Disney+ marchera toujours aussi bien aux Etats-Unis et devrait rameuter du monde puisque En avant, le dernier Pixar, arrivera bien plus vite que prévu sur la plateforme, le coronavirus ayant détruit son exploitation en salles.

 

Affiche françaiseEn Avant sortira le 3 avril sur Disney+ (US)

Tout savoir sur Disney+

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ludwig Van
21/03/2020 à 21:01

@ D@rk

Donc Disney en difficulté à cause d'une crise sanitaire qui tue et paralyse la terre entière "c'est bien fait pour Oncle Picsou" ? Qu'est ce qu'il ne faut pas lire parfois... Tu ne penses pas que de nombreux salariés de Disney vont se retrouver sur la paille à cause de cette situation ? Que c'est surtout le "petit personnel" qui va trinquer et pas les têtes pensantes de Disney ?

Heureusement que le Covid-19 n'attaque pas les cerveaux détraqués en priorité sinon je ne donnerai pas cher de ta peau...

Geoffrey Crété - Rédaction
21/03/2020 à 19:22

@D@rk

Oui, on l'a abordé dans cet article :
https://www.ecranlarge.com/films/news/1169594-disney-serait-il-en-danger-a-cause-du-coronavirus

D@rk
21/03/2020 à 19:19

Source (20 Minutes) |The Hollywood Reporter : "Un expert de la bourse estimait que le groupe avait d'ores et déjà perdu environ 85 milliards de dollars, soit à peu près un tiers de la capitalisation boursière en raison de la crise sanitaire."
C'est bien fait pour Oncle Picsou !
Ciao a tutti.

zetagundam
20/03/2020 à 20:09

Alice ne jouerait-elle pas plutôt au croquet ? ;) (oui, je sais, je pinaille mais il faut bien s'occuper :) )

votre commentaire