Cinéma vs coronavirus : vers une catastrophe industrielle ?

Elliot Amor | 8 mars 2020 - MAJ : 08/03/2020 21:01
Elliot Amor | 8 mars 2020 - MAJ : 08/03/2020 21:01

Des salles fermées, des sorties de films repoussées et des tournages interrompus. En quoi la présence du coronavirus affecte-t-elle l'industrie du cinéma ? On y répond en vidéo !

Notre rédacteur Simon Riaux vous met à la page de l'influence du coronavirus sur le quotidien des cinéphiles. Est-ce rassurant ? Pas vraiment. Si la vidéo vous plaît et vous apprend plein de petites choses, n'hésitez pas à partager vos opinions et à vous abonner.

 

Tout savoir sur Mourir peut attendre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Scorpman65
12/09/2020 à 08:59

Moi je suis très content que les cinema ont recouvert le 22 juin 2020 même si on pas trop nombreux dans les salles et ce quelques soit l heure de la sceance ou le cinema le cinema repart un peu
Je verrai les films de 2020 qui sont reporte l an prochain le principal c est qui sortent

Poète et la nuit
15/03/2020 à 08:07

Restons calme !
Le Festival est maintenu à l'heure où je m'exprime.
J'ai dû mal à penser que les restaurants, cafés, discothèques seront encore fermés début mai !
Nous résisteront et vaincrons!
Ensemble !
Le 73eme Festival de Cannes sera un retour à la vie !
Vive le cinéma, vive Cannes !

Flo
10/03/2020 à 15:50

Il y a aussi que les films faits pour un public plus jeune ne peuvent les empêcher de se déplacer, surtout en cette période de disette qui s'annonce alors que le porte-monnaie criera à l’envie de dépense.
En fin de compte, ça a l’air normal que continuent les promo de certains films sans peine (et sans peur) – tant que ces mêmes jeunes ne vont pas trop rendre visite à des personnes âgées ou malades, au risque de leur inoculer le virus.
Tandis que pour les films attirant un public plus adulte, et dont les budgets (gros ou petits) sont plus risqués en fonction de la fréquentation… évidemment qu’ils repoussent la sortie.
"Miss" de Ruban Alves, il vaut mieux qu'il se protège un peu... et se trouve ainsi temporellement à quelques encablures de l'élection de Miss France.
Le "Bond", c'est une prod EON, qui ne fait que des "Bond" (moyenne de 1 tous les 3 ans ces dernières années, pas plus). D'ici Novembre, ils auront matière à se refaire,.. et à penser déjà dans leur Communication à la VOD comme Plan Alternatif. Et puis, Novembre est plus le mois de Bond ces dernières années.

captp
09/03/2020 à 15:05

intéressant.
Les régions aident pas mal certain projet aussi (sous comité de lecture indépendant de l'administration) ... et c'est très bien.
En tout cas ça vous va bien les lunettes monsieur Lindon.

PeuImporte
09/03/2020 à 14:36

D'ailleurs, à quand un onglet Vidéos là-haut dans le menu ?
Histoire d'accéder facilement à ces magnifiques vidéos sans passer par votre chaine Youtube

PeuImporte
09/03/2020 à 14:32

Vidéo très intéressante, mais vous parlez trop vite Mr Riaux

Shadow the Hedgehog
09/03/2020 à 11:27

C'est quoi cet abruti d'AlphaVille qui aime pas le cinéma mais qui se balade quand même sur Ecran Large ?

(The) Aurelio
09/03/2020 à 10:20

"avec de grosses tartines de propagande a base de chasse au Mâle blanc, au Lgbtisme ,de chantage à la diversité ou a certaines choses deviantes qu'insémine Disney dans ses films pour enfants et qui se font chasser de pays comme la Russie, la Chine ou certaines Pétromonarchie alors çà sera un progres,"

"lgbtisme" et "choses déviantes" dans la même phrase. BRAVO!

AlphaVille
09/03/2020 à 09:49

si çà peut mettre un terme temporaire au Cinema plus idéologique qu'artistique de nos jours avec de grosses tartines de propagande a base de chasse au Mâle blanc, au Lgbtisme ,de chantage à la diversité ou a certaines choses deviantes qu'insémine Disney dans ses films pour enfants et qui se font chasser de pays comme la Russie, la Chine ou certaines Pétromonarchie alors çà sera un progres,

votre commentaire