Star Wars : la trilogie Disney aurait pu être bien plus cohérente dès Le Réveil de la Force

Marion Barlet | 4 mars 2020
Marion Barlet | 4 mars 2020

Si vous êtes furax de l'improbable retour de Palpatine dans Star Wars : L'Ascension de Skywalker, vous trouverez ici des explications qui vous apaiseront, ou pas. 

La haine du Sith Palpatine, le méchant à la fourberie inégalée dans Star Wars, n'est rien comparée à celle des fans, abasourdis par son apparition deus ex machina dans L'Ascension de Skywalker. Les résurrections improbables reviennent à la mode, que ce soit dans Fast & Furious 9, dans Kingsman : Le Cercle d'or et peut-être dans le prochain James Bond. S'embarrasser de la crédibilité scénaristique n'est plus un problème au cinéma et les films font revivre à souhait des personnages morts sans même prendre la peine de convoquer l'hostie et le vin rouge. 

 

photo, Dominic Monaghan, Kelly Marie TranIls auraient pu épaissir son histoire au lieu de se focaliser sur le vieux débris

 

Mais tout arrive à qui sait attendre et la colère des fans a été entendue sur les réseaux sociaux, qui ont mené le mécontentement général jusqu'aux oreilles de J.J. Abrams. Pas rancunier de l'opinion publique, qui n'a pas été tendre avec L'Ascension de Skywalker, le scénariste et réalisateur a donné une explication sur la présence de Palpatine, censé être mort dans Star Wars : Épisode VI - Le Retour du Jedi tué par Dark Vador.

En réalité, le Sith est bel et bien mort et c'est son clone qui revient dans Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Depuis le départ, J.J. Abrams avait cette idée en tête et voulait la ramener plus en amont dans la dernière trilogie, à partir de Star Wars : Le Réveil de la Force. En théorie donc, la présence du personnage de Ian McDiarmid n'est pas un cheveu sur la soupe et n'est pas censée nous étouffer de rage. En théorie seulement, car en pratique, le résultat est le même. Dans Cinefex, le responsable des effets spéciaux du film, Roger Guyette, a expliqué le plan désiré par J.J. Abrams :

 

Babu FrikLe schmilblick de la dernière trilogie

 

« Ian [McDiarmid] était une partie essentielle des films originaux. J.J. [Abrams] voulait le ramener afin de révéler que Palpatine n'était pas complètement anéanti dans l'épisode VII. Il a créé un clone de lui-même et, avec l'aide de ses plus loyaux Sith, il s'est structuré lui-même depuis un état fragmenté et instable. Quand Kylo le rencontre, Palpatine n'est pas entièrement formé, il survit grâce à des tubes et des mécaniques et il se déplace dans le laboratoire Sith à partir d'un mécanisme conçu par Kevin Jenkins. Il a l'esprit des Sith, mais il est pris au piège dans un corps incomplet. »

L'argumentaire du clone est confirmé par le roman tiré du film, qui développe cet angle mort du dernier volet et vole à la rescousse du long-métrage. Plus qu'un aléa foireux, le retour de Palpatine est symptomatique de la gestion de Star Wars par Disney.

 

photoTransformer Star Wars en Bordeland mouhaha

 

Depuis le rachat de Lucasfilm en 2012, Disney a eu des yeux plus gros que le ventre et bouffe à tous les râteliers de l'industrie du divertissement. La méthode est rentable puisque Mickey ne cesse d'accroître son pouvoir et ses parts de marché, mais la cohérence au sein des franchises (et surtout celle de Star Wars) en pâtit sérieusement. Disney n'a pas géré le scénario de la troisième trilogie, écrit au fil de la plume, avec son "méchant mais pas vraiment" (Adam Driver) pas solide et autres balourdises grossièrement cachées sous le tapis.

L'explication du retour de papy Rey via le clonage est louable (même si on a failli s'étrangler tant le propos est original), mais on aurait apprécié que la supercherie soit a minima insérée dans le film. Pour bien rouler, vaut-il mieux changer son pneu ou coller des rustines jusqu'à plus pouvoir ? Disney semble avoir choisi la deuxième option, et il serait peut-être temps d'en changer. 

Notre critique qui palpatouille sans spoiler est par ici


Affiche française

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Gerfault
06/03/2020 à 13:56

En tant que fan de la première heure, je suis dégoûté par la nouvelle trilogie... mais ce dernier "volume" a l'avantage de se justifier aussi dans l'Univers Etendu, dans lequel Palpatine est cloné 6 fois (L'Empire des Ténèbres, par exemple) !

STban
06/03/2020 à 11:05

@HobbyWan Ah oui ! Si ce n'était pas complètement subliminal, ça aurait nous aurait sûrement mis la puce à l'oreille… :))
Mais à part un gros clin d'œil aux quelques geeks qui connaissent par cœur la BO de la saga, en quoi ça intervient dans la narration et à quel moment ça fait progresser l'intrigue ?

HobbyWan
06/03/2020 à 01:45

On peut reconnaitre le thème musical de Palpatine dans l'épisode 7.

STban
05/03/2020 à 14:04

Du flan !! Si le retour de Palpatine était prévu dès le 1er film alors pourquoi n'y a t'il aucun indice dans les 2 premiers films de cette dernière trilogie ? Je n'arrive pas à croire que les pools de scénaristes, munis de cette information, soient passés à coté de l'occasion de développer un arc dramatique avec un tel potentiel narratif ! Il y avait de quoi créer une véritable tension et installer un vrai suspens.
En vérité, ils n'avaient aucune idée de là où ils allaient (J.J. Abrams est quand même coutumier du fait : Lost, Alias…)
Ils se sont vautrés dans les grandes largeurs et là, Disney sort les rames pour essayer d'expliquer, de justifier, ce vaste accident industriel et artistique.
Et de calmer la (juste ?) fureur des fans. Fans qui ont indirectement contribué à flinguer cette trilogie avec leurs attentes et exigences supposées sur la trilogie, que Disney n'a eu de cesse de vouloir satisfaire. Ce qui nous a donné une trilogie sans colonne vertébrale et inepte : intrigue vague, pléthore de nouveaux personnages totalement gadgets, héros canoniques réduits à l'état de caméos et clonés dans de nouveaux personnages, scénarios bâclés et servant surtout de bandes annonces aux futures séries Disney+, intrigues copiées/collées des films précédents. Et surtout aucune innovation ! Zéro surprise ! Que du réchauffé et aucune prise de risque !

Dès le Réveil de la Force tout était déjà foiré puisqu'on a l'impression que l'action démarre 5 minutes après la fin du Retour du Jedi : les rebelles sont TOUJOURS planqués au fin fond de la jungle. C'est pas comme si 40 ans plus tôt ils avaient vaincu l'Empire et gagné la guerre… Mais qu'est ce qu'ils ont bien pu foutre pendant 40 piges ?!? Ils n'ont pas réussi à retrouver le chemin de Coruscant ? Ils ont décidé de faire une pause ? Le rétablissement de la démocratie dans la galaxie, ça ne les a plus intéressé ? Le plus gros évènement de ce demi-siècle passé à glander semble avoir été le passage des macarons aux tresses pour Leïa…

Billyboy
05/03/2020 à 12:44

L'erreur de Disney a été de laisser une liberté à ses réalisateurs sans s'assurer d'une cohérence d'ensemble.
Mais c'est Jar Jar Abrams qui a "tué" la trilogie Skywalker (non je ne pense pas que Star Wars soit mort). Les 2 premières trilogies sont l'histoire des Skywalker, en ajoutant la dernière ça devient clairement la trilogie Palpatine.
Le 7 est un reboot raté du 4. Le 8 aurait pu être bien (c'est mon préféré des 3, et vu les 3, je ne comprends pas que celui-ci soit le plus critiqué) mais au final un peu creux.
Quant au 9, c'est le caprice d'un homme vexé que le 8 ait pris une direction artistique différente.
Et essaye lamentable de "conclure" une saga (en fait il conclut juste son épisode 7) de façon lamentable, avec des idées scénaristiques dignes d'un mauvais film d'action des années 60 ("ahah! le méchant n'est pas mort!")

Bref, cette trilogie est clairement à oublier, mais n'insultons pas Disney, après tout ils sont capables de bonnes choses (The Mandalorian, Rogue One) et nous permettent de voir d'autres films Star Wars. Car même si on a détesté cette trilogie, on courra voir la prochaine. En espérant que le scénariste soit, cette fois, à la hauteur.

Y Boy
05/03/2020 à 11:21

Je vais me faire l'avocat du diable. Il est bien possible que la filiation Rey/Palpatine était prévue depuis le début, puisque le duel final de l'épisode 7 révèle carrément que leur technique au sabre est identique (je suis pas un fan hardcore et je l'avais remarqué à l'époque, c'est dire...).
Bonne ou mauvaise idée, encore aurait-il fallu que le film suivant poursuive cette mise en place au lieu d'uriner allègrement dessus.
Au final toute cette trilogie sera oubliée, comme tout le monde a déjà oublié le remake du Roi Lion (ça c'est gratuit).

Neodraken
05/03/2020 à 10:22

I thought not. It's not a story the Jedi would tell you. It's a Sith legend. Darth Plagueis was a Dark Lord of the Sith so powerful and so wise, he could use the Force to influence the midi-chlorians to create...life. He had such a knowledge of the Dark Side, he could even keep the ones he cared about...from dying.

D44
05/03/2020 à 09:59

Dirty Harry >> je suis sûrement un des rares, qui bien que le film ne soit pas à hauteur... apprécie le retour de Palpatine (mon personnage favoris) mais son traitement est en effet une rustine sur un pneu crevé...

Soupir
05/03/2020 à 08:07

La trilogie de livres Aftermath. De rien.

Darth Rebel
05/03/2020 à 04:53

Si nous parlons encore de Star Wars aujourd hui c est qu il y a eu en 1977 ,un film d exception! Conçu par un passionné armé de jeunesse et de fraîcheur qui a su imposer son intégrité artistique au grand écran!.....aujourd'hui hui l idée à fait bien du chemin depuis cette galaxie lointaine et très lointaine et pas donné à tous d avoir les mêmes libertés créatives lorsque l on fait affaire à un univers maintenant contraint par des gens d affaires d une compagnie qui n a pour objectif que la rentabilité de ses investissements et pour cause c est ce qui permet de financer d autres films....vous voulez d autres Star Wars ...alors que ca soit a votre gout ou pas implorer la force ....car vous en aurez besoin pour vivre les hauts et les bas de cette saga qui va dans tout les sens dans cette si vaste et lointaine galaxie!

Plus

votre commentaire