Star Wars : L'Ascension de Skywalker - les DVD et Blu-ray pourraient bien décevoir les fans

Mathieu Jaborska | 20 février 2020 - MAJ : 20/02/2020 16:01
Mathieu Jaborska | 20 février 2020 - MAJ : 20/02/2020 16:01

Plusieurs mois après sa sortie et les réactions parfois très négatives qu'il a provoquées, Star Wars : L'Ascension de Skywalker débarque en vidéo.

Les fans absolus possédant déjà tous les opus précédents en édition collector salivent déjà, qu'ils aient aimé le film ou pas. En effet, les grosses éditions des Star Wars sont souvent de très beaux objets, en témoignent les steelbooks du Réveil de la Force ou de Rogue One. Le coffret 4K américain de L'Ascension de Skywalker n'échappe pas à la règle. Il reprend une des plus belles affiches de la promotion du long-métrage, mettant en scène une véritable armée de croiseurs impériaux faisant face à un seul petit X-Wing. La version classique, elle, utilise l'affiche officielle.

 

photoDisney aime cette séquence

 

Mais c'est bien le contenu qui intéresse le plus les amateurs de sabres lasers. Il est de notoriété publique que la production de ce dernier épisode de la saga Skywalker a été pour le moins complexe, en témoignent le demi-millier d'articles qu'on a pondu à son sujet. Le rêve, c'était des bonus portant sur la fameuse version de Colin Trevorrow, annulée par Disney et reconstituée petit à petit par les détracteurs du style nostalgique de J.J. Abrams. Cela restait cependant de l'ordre du fantasme, tant Disney tient à ce que son public sache que tout se passe toujours bien derrière les coulisses.

De façon plus réaliste, les fans espéraient retrouver sur la galette quelques scènes coupées. Tout le monde sait que le montage du film a été particulièrement décisif et que certaines scènes cruciales ont été balayées. Ces scènes, on en entend parler de temps en temps grâce à l'équipe technique du film, mais on n'a jamais eu l'occasion de les voir. C'était l'occasion rêvée. Le premier communiqué de presse annonçait "Plus de 2 heures de contenus supplémentaires".

 

concept Duel of the fateUn des concepts pour Duel of the Fates, la version de Colin Trevorrow

 

Tous les feux étaient au vert. Mais la vérité, la voilà.

"'L'héritage des Skywalker' : coulisses et anecdotes d'une saga qui aura duré 42 ans (120'06")
"Pasaana ou la création de la poursuite en speeder" (14'15")
"Des aliens dans le désert" : les aliens de Pasaana (5'57")
"D-O ou le droïde clé du passé" : rencontre avec le nouveau droïde D-O (5'33")
"Warwick Davis et fils" : rencontre avec Warwick Davis et son fils Harrison (5'37")
"Toutes les créatures de L'Ascension de Skywalker" : making of des créatures du film (7'44")

Le gros morceau est sans conteste ce making-of de 120 minutes, censé retracer l'intégralité de la saga. Autant dire qu'il y a du pain sur la planche et que deux heures ne sont pas de trop. Bien sûr, on ne s'attend pas à ce que les intervenants s'attardent sur la genèse mouvementée de certains films de la postlogie. Deux bonus sont consacrés à la conception de la planète Pasaana, clairement la première planète-désert de la franchise. Les cinq minutes de description d'un sèche-cheveux dont l'unique utilité est de relancer l'intrigue ne risquent pas de vraiment passionner les foules non plus.

 

Babu FrikUne des créatures du film

 

Après un portrait de Warwick Davis, ayant repris son rôle d'Ewok pour un plan de 7 secondes où il apparait de dos, on retrouve enfin un documentaire technique digne de ce nom évoquant les créatures du film, long de... 8 minutes, si on arrondit à l'entier supérieur. En gros, à part le gros making-of potentiellement extrêmement consensuel, il n'y a pas grand-chose de consistant à se mettre sous la dent. Aucune trace de la version de Trevorrow ou d'une éventuelle scène coupée bien sûr. À noter que l'édition digitale américaine comprend aussi un bonus revenant sur le travail de John Williams.

En France, il faudra attendre le 24 avril 2020 pour se procurer son édition.

 

photoLa jaquette de l'édition 4K américaine

commentaires

TofVW
24/02/2020 à 17:17

@MystereK: oui oui, l'Académie Française est composée de vieux, blablabla, ils ne vivent pas avec leur temps, blablabla... Les arguments de ceux qui n'ont pas de culture et qui parlent n'importe comment, je les connais déjà.
En attendant, nul besoin de "moderniser" un mot qui possède déjà son équivalent en français correct, sauf si on veut se plier à l'américanisation du monde et vivre le formidable "American Way of Life". C'est parfait, tu as bien appris ta leçon, petit mouton. Quand le Dollar sera la monnaie officielle en France, tu seras ravi, en attendant les clairvoyants continueront à se battre contre ça.

MystereK
24/02/2020 à 11:48

L'académie française, cette institution poussièreuse dirigée par des centenaires qui ne savent même pas utiliser un ordinateur et qui complexifient exprès les mots sur une base éthimologique pour distinguer le bon peuple du peuple de basse naissance et de la simple femme (c'est aussi sur leur site). Il faut du temps à un organisme comme l'académie française pour s'adapter à la moderniré, les dictionnaires sont plus réactifs (quoique, pas dans tous les cas) et l'usage courrant surpassent souvent les règles des années avant, Si on avait dû en rester à l'académie française, on parlerait encore le vieux françois. Ma foi, si vous désirez ignorer la moderité et vous accrocher à une instituion qui a de la peine à évoluer, libre à vous, mais vous n'empêcherez pas les professionnels s'utiliser leur jargons comme ils l'entendent t vous le croiserez encore souvent ce terme de digital ou digitalisation. Bien à vous et bonne. journée.

TofVW
23/02/2020 à 21:20

@MystereK: aaaah, j'attendais avec impatience que tu me sortes l'argument du Larousse ou de je-ne-sais-quel dictionnaire. Ce à quoi je te rétorque que la SEULE autorité apte à donner la vraie définition d'un mot, c'est l'Académie Française.
Un petit lien pour s'instruire: https://www.dictionnaire-academie.fr/article/DNP0430

D'autre part, je te laisse faire un tour sur Next INpact (dans le genre repère d'informaticiens, difficile de faire mieux): le moindre article qui parle de "digital" au lieu de "numérique" et c'est le lynchage en règle (de façon cordiale, toutefois) du rédacteur.

Pour finir, je ne vois pas ce que ton métier vient faire là-dedans. Un informaticien n'est pas forcément un grand connaisseur de la langue française; tu en es d'ailleurs la preuve.

MystereK
23/02/2020 à 14:23

Non seulement vous voulez m'apprendre mon métier (je suis suis informaticien) mais en plus vous contredisez la définition du Larousse et du Petit Robert : Digital synonyme de numérique.

Digital dans son sens numérique trouve son origine dans le mot anglais Digit. Et le mot Edition digitale se réfère aux édition dématérialisées des oeuvres comme les films, les livres, les musiques. On parle de digitalisation d'une entreprise qui veut automatiser une partie ou tous ces processus. On parle par exemple de Ralph Hamers comme d'un expert dans la digitalisation (Extrait de l'article : Le nouveau CEO d'UBS promet des gains d'efficacité en tant qu'architecte de l'un des exemples de digitalisation les plus réussis au sein du secteur bancaire.)

Non, il n'y a pas d'erreur et ce n'est pas moqué sur les forum, c'est même un terme couramment utilisé dans les forums professionnels.

TofVW
22/02/2020 à 01:06

@MystereK: numérique et digital n'ont absolument rien à voir, et sont donc encore moins synonymes.
Le premier signifie qui a rapport à l'informatique (à cause des 0 et des 1), et le deuxième signifie qui a rapport... aux doigts!!! Sauf si on parle botanique, car il y a des fleurs qui s'appellent les digitales. Dans un cas comme dans l'autre, aucun rapport.

Alors oui, en anglais, "digital" (à prononcer "didjitôle") se traduit par numérique. Mais c'est une grossière erreur (en plus d'être ridicule et souvent moquée sur les forums) d'employer ce mot en français pour parler de l'informatique.
Sauf si tu vas au travail en car (alors que tu prends ta voiture), ou que tu utilises un crâne pour construire un immeuble (c'est quand même plus pratique avec une grue, non?).

MystereK
21/02/2020 à 22:23

TofVW Don Edition digitale, puisque les deux mots sont synonymes et utilisés courement tous les deux dans la vie quotidienne, dans les magazines, sur les sites,, dans les nouvelles télévisées, etc.... Voilà....Donc rien de choquant.

TofVW
21/02/2020 à 16:06

@MystereK: bah "édition numérique"... ¯\_(ツ)_/¯

MystereK
21/02/2020 à 14:06

TofVW alors vous appelez cela comment ?

Simon Riaux - Rédaction
21/02/2020 à 13:14

@chris

A charge ?

Il s'agit de relayer le contenu d'une édition attendue, ce qui pourrait plutôt s'apparenter à du soutien, voire de la publicité. Tout donc, sauf une quelconque forme d'attaque.

Un grand nombre de lecteurs ayant discuté et nous ayant demandé s'il était possible d'y voir figurer des scènes coupées, nous revenons sur ce point.

Donc non, nulle attaque ou agressivité ici vis-à-vis du film, qui a bénéficié chez nous d'une des critiques les plus modérées publiées dans l'Hexagone. Toutefois, il est vrai que pour certains fans, la simple discussion ou proposition de point de vue prend parfois des airs de sacrilège.

chris
21/02/2020 à 13:10

Encore un article à charge contre Star Wars 9 sur "écran large" décidément c'est une vrai entreprise de démolition... cette fois c'est une critique d'un DVD qui n'est pas encore sorti : bonjour l'objectivité. L'autre jour c'était un acteur et le réalisateur de SW8 qui étaient critiqués car ils avaient donné un avis positif sur le film... qu'est ce que ce sera la prochaine fois ? la femme de ménage des studio Pinewood qui va témoigner de la mauvaise hygiène de l'équipe de tournage ?

Plus

votre commentaire